Introduction

Après une courte entrée en matière au sujet du serverless, nous allons maintenant aborder de manière frontale ce qui représente le cœur de cet ouvrage, à savoir l’offre serverless d’Amazon : AWS Lambda.

Lambda est la plateforme FaaS proposée parmi les centaines de services qui composent AWS. À noter que le terme FaaS est plus fin que serverless, car ce dernier, en plus de FaaS, inclut également BaaS, comme on a pu le voir lors du chapitre précédent.

AWS Lambda est un service de calcul (computing service) capable d’exécuter du code écrit en JavaScript (node.js), Python, C# ou Java, dans une infrastructure AWS. Le code source se présente sous forme de JAR (Java Archive) dans le cas de Java ou de DLL (Dynamic Loaded Library) dans le cas de C# et est déployé dans une infrastructure AWS isolée, qui est munie d’une allocation de mémoire RAM et d’espace de stockage appelée environnement d’exécution Lambda. Le code déployé avec toutes ses dépendances et les quelques éléments de configuration constitue une fonction Lambda. L’environnement d’exécution Lambda peut invoquer des fonctions Lambda de manière répétée ou en parallèle, en synchrone ou asynchrone, explicitement ou sur événement.

À noter qu’AWS Lambda n’est pas la seule offre viable de FaaS. Microsoft Azure...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv-EIAWSL.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
La "serverless attitude"
Suivant
Cas d’utilisation