Sommaire

Les techniques à favoriser et les écueils à éviter

Nous l’avons déjà dit, JavaScript est considéré par beaucoup comme un mauvais langage. Même s’il est vrai que certains de ses aspects en font un terrain propice à l’écriture de programmes désorganisés, peu ou pas optimisés et parfois très difficiles à maintenir et à faire évoluer, il n’en reste pas moins que si l’on respecte quelques préceptes et si l’on s’astreint à un minimum de rigueur dans l’organisation des développements, rien n’est impossible avec ce langage.

Voici maintenant un ensemble de conseils sur les bonnes pratiques autour de cette organisation. 

1. De l’importance du nommage en programmation

En programmation, un développeur est constamment obligé de choisir des noms pour les entités informatiques qu’il manipule. Que ce soit un nom de répertoire, de fichier, de variable, ou de fonction.

Par laxisme, il peut lui arriver de choisir des noms de variables comme a, b1, x, Y, etc. ou des noms de fichiers comme ficCliPar.js, ficCliPar2.txt, etc. Même si l’utilisation de ces noms ne pose aucun problème fonctionnellement parlant, ils se révèlent très peu descriptifs quant à leur utilité dans le programme.

Quand le même programmeur doit reprendre un travail qu’il a terminé plusieurs mois plus tôt pour ...