Utilisation des outils TCP/IP adaptés

1. Principes

La suite de protocoles TCP/IP fournit de nombreux outils permettant de tester le bon fonctionnement du réseau ou d’un mécanisme spécifique : résolution de nom, accès à un ordinateur…

Il est important de connaître et de s’habituer à ces outils.

2. Exemples d’utilisation des outils

a. arp

ARP

Le protocole ARP maintient localement sur l’ordinateur une table de correspondances entre les adresses IP (logiques) et MAC (physiques). La commande "arp" permet de manipuler cette table, contenue en mémoire vive.

Lorsqu’un destinataire ne peut être atteint à travers le réseau, il peut être intéressant de visualiser le cache ARP de l’ordinateur distant pour voir s’il dispose dans son cache, de l’adresse MAC de sa passerelle par défaut. Dans ce cas, cela peut vouloir dire que l’aller fonctionne mais pas le retour. Effectivement, à l’arrivée, le routeur disposant d’une interface sur le même réseau de niveau 2 que le destinataire, va générer une requête ARP pour obtenir l’adresse MAC de ce dernier. Celui-ci, recevant la demande ARP, va en profiter pour mettre dans son cache l’adresse MAC de l’ordinateur à l’origine de la requête ARP (le routeur), de manière à anticiper le retour.

ARP peut aussi être utilisé pour identifier...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI8RES.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Exemples de diagnostic de couches basses
Suivant
Outils d'analyse des couches hautes