Sommaire

La théorie : les arêtes paramétriques et les courbes PATCH ÉDITABLE:Arêtes paramétriques et courbes

Pendant longtemps, l’une des principales critiques de 3ds Max fut de ne pas proposer d’outils de modélisation avec des courbes. Le patch éditable est venu combler cette lacune avec toutefois quelques limitations. En effet, afin de rester proche de l’édition polygonale, l’outil patch éditable possède une base polygonale et subdivise le maillage en association avec des tangentes de sommets permettant de définir la courbure finale.

La principale limitation du patch éditable vient du nombre de courbes définissant une surface : trois ou quatre, pas plus, pas moins.

On peut comparer le patch éditable à une modélisation par splines avec le modificateur surface (plus de détails dans le chapitre Les splines éditables).

Modéliser avec des splines est plus contraignant car il faut gérer le fait que ce n’est pas un maillage, notamment avec le problème des sommets confondus mais pas fusionnés, ou encore les erreurs de détection de la surface. Toutefois, la courbure d’une spline se contrôle tout au long de ses segments. Dans le cas du patch éditable, la courbure se contrôle par sommet.

images/10AT01N.png

Une spline définit naturellement une courbure tout au long de ses segments. Bien choisir ses splines simplifie beaucoup le travail en approximant facilement le résultat ...