Sommaire

Cycle de vie d’une application déployée avec Helm

1. Ouverture du port vers WordPress

L’application est prête à fonctionner. Il est possible d’accéder au serveur WordPress via le port 80 du pod de présentation en suivant cette procédure :

  • récupération du nom du pod associé au container de présentation,

  • mise en correspondance du port 8080 de la machine locale avec le port 80 du container de présentation.

Récupérez la liste des pods de l’espace de noms intranet à l’aide de la commande suivante :

$ kubectl -n intranet get pods

Ci-dessous le résultat de la commande :

NAME                                         READY   STATUS   ... 
wordpress-compta-mariadb-0                   1/1     Running  ... 
wordpress-compta-wordpress-97897c5d4-85q7b   1/1     Running  ...

La partie présentation est prise en charge par le pod portant le nom wordpress-compta-wordpress-97897c5d4-85q7b.

La connexion au container de WordPress va se faire à l’aide de kubectl suivie par les options suivantes :

  • l’option port-forward,

  • le nom du pod récupéré à l’étape précédente,

  • le port d’écoute en local (8080) suivi du caractère deux points (:) suivi du port ...