Sommaire

Panarchie

1. Le concept

À partir d’observations faites sur les écosystèmes rencontrés dans la nature, et à quelques exceptions près, Gunderson et Holling identifient quatre phases [Gunderson 2002] :

  • Le stade α : le système est forcé de se réorganiser face aux contraintes.

  • Le stade R : le système explore des solutions.

  • Le stade K : le système accumule des ressources et tente de conserver un état stable.

  • Le stade Ω : l’équilibre du système se relâche (le terme d’origine est "Release") et devra éventuellement repartir sur un stade Alpha.

images/01-IMG-06.png

Figure I-6 : Écocycles - Représentation stylisée des quatre fonctions de transition (α, R, K, Ω) d’un système [Gunderson 2002]

Les systèmes complexes sont connectés à d’autres. Ce sont leurs interactions qui rendent le système global complexe, et le modèle de Gunderson montre les phases où la connectivité prend une importance particulière.

  • Un système dans un état de connectivité élevé va transmettre ses effets.

  • Lorsque son potentiel est élevé, il aura accumulé des ressources qui seront alors diffusées en phase de relâchement aux écocycles connectés.

Lorsque les systèmes sont hiérarchisés par la présence de sphères organisationnelles comme dans ...