Sommaire

Introduction

Vous êtes plutôt fier de vous et de votre équipe. Vous venez de boucler une fonctionnalité très attendue. Tous vos tests qui ont réussi (unitaires, intégration et acceptation) et vous passez donc à la dernière étape : la mise en production. C’est donc le grand jour !

Mais voilà. Une fois la mise en production effectuée, plusieurs clients vous remontent une erreur. Le site s’affiche d’une manière bizarre. En cherchant la cause de l’erreur, vous vous apercevez qu’un style CSS est à l’origine du bug. Alors que la fonctionnalité devait apporter un plus à votre site, un petit bug d’affichage vous fait rater son avant-première. C’est trop bête ! Et pour ne rien arranger, vos clients ne sont pas trop contents non plus.

Alors certes, vous allez essayer de corriger cela au plus vite, mais vous savez que la mise à disposition de cette nouvelle fonctionnalité pour vos clients n’aura plus le même impact.

Ce petit cas d’école montre que les tests d’interface ont aussi leur importance, tout comme ceux que nous avons présentés dans les chapitres précédents. C’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de livrer une nouvelle fonctionnalité sur le Web. Les différences de navigateurs, de terminaux, de version de JavaScript (ou de JQuery), de CSS rendent une application web très difficile ...