Sommaire

Mise en place de la commande kubectl kubectl

1. À quoi sert kubectl ?

Kubernetes s’administre à l’aide d’une API. Cette dernière est disponible au travers d’une interface HTTP et peut tout à fait être utilisée à l’aide d’un langage de programmation tel que Python, Java ou via des appels curl en shell Unix.

Toutefois, kubectl reste beaucoup plus simple à utiliser pour les premières interactions avec un cluster Kubernetes. En effet, ce dernier permet de prendre en charge toutes les opérations courantes du type consultation, création ou suppression d’éléments dans un cluster ainsi que les mécanismes d’authentification.

2. Installation de kubectl

Les instructions d’installation sont récupérables sur l’emplacement suivant : https://kubernetes.io/docs/tasks/tools/install-kubectl/#install-kubectl

a. Installation sous Debian/Ubuntu Debian Ubuntu

L’installation va passer par l’installation d’un package Debian. Ci-dessous les commandes à passer pour réaliser l’installation de cet outil : Package Debian

  • Ajout des clés :

$ wget -O - https://packages.cloud.google.com/apt/doc/apt-key.gpg\ 
         | sudo apt-key add -
  • Déclaration des sources Kubernetes :

$ echo "deb https://apt.kubernetes.io/ kubernetes-xenial main" \ 
         | sudo tee -a /etc/apt/sources.list.d/kubernetes.list ...