La surveillance : un élément essentiel de l’amélioration

Nous avons tous en tête l’image des contrôles de vitesse, et avons tendance à perdre de vue l’aspect positif de l’amélioration de la sécurité routière lorsque trop souvent contrôle rime avec sanction. Nous avons en mémoire les contrôles scolaires donnant plus souvent lieu à remontrances qu’à opportunités d’amélioration. Et si la confiance n’exclut pas le contrôle, certains collaborateurs sensibles peuvent voir dans les reportings demandés, peut-être pas de la défiance, mais une part de soupçon quant à leur investissement ou leur capacité. 

De sorte que, comme le mot audit, le mot contrôle est souvent assez mal perçu par les collaborateurs qui rechignent à remonter les éléments - qui n’a pas oublié les résultats de contrôle dans son cartable ? - voire à mettre en place les éléments nécessaires.

Il convient donc d’aborder ce chapitre en commençant par dédramatiser la notion de contrôle ; peut-être même faut-il employer un autre mot à connotation moins négative, supervision par exemple ? Ou surveillance, comme la norme le propose. Des éléments de surveillance donc ; cela sonne de manière plus positive.

Pourquoi des éléments...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPSECISO.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Contrôle et suivi : que surveiller ?