Sommaire

Les trois piliers de Scrum au service du coach

Les Scrum Masters invitent fréquemment le Product Owner, les membres de l’équipe de développement et les parties prenantes à s’appuyer sur les trois piliers de Scrum :

  • Transparence

  • Inspection

  • Adaptation

Pourtant, bien souvent ils oublient de les utiliser eux-mêmes et il en va de même pour l’empirisme qui est pourtant la base de Scrum.

Prenons l’exemple d’un Scrum Master qui déclare : « cette équipe de développement est arrivée à un bon niveau d’autonomie, ses membres sont responsables et gèrent efficacement les difficultés auxquelles ils sont confrontés de manière autonome ». Cette information est-elle transparente ?

Non. Le terme bon niveau est interprétable différemment d’une personne à l’autre. Il en va de même pour efficacement et beaucoup. Ces adjectifs étant interprétables ne sont pas totalement clairs et transparents. 

L’inspection du Scrum Master sur cette équipe est incomplète, car il ne s’appuie pas sur l’empirisme, mais sur son ressenti personnel. Il serait plus honnête de commencer cette déclaration par « j’ai le sentiment que », car c’est une communication émotionnelle qui n’est étayée par aucune donnée factuelle. 

Pourtant le niveau de maturité ...