Autres commandes

1. La commande xargs xargs

La commande xargs, placée derrière un tube récupère les chaînes reçues en argument sur l’entrée standard et exécute commande2 en lui transmettant ces chaînes en tant qu’argument.

Syntaxe

commande1 | xargs [ options ] commande2  

Principales options :

-t

Affiche la ou les commandes réellement lancées (trace de l’exécution).

-n nbarg commande2

Ne prendra que nbarg arguments et sera lancée autant de fois que nécessaire.

Dans les exemples qui suivent, la commande time est utilisée pour mesurer le temps d’exécution d’une commande.

Le résultat s’interprète de la manière suivante :

  • user : temps passé à exécuter du code utilisateur.

  • sys : temps passé à exécuter du code noyau.

  • real : durée d’exécution totale (user + sys + inactivité).

Exemples

Recherche de tous les fichiers .txt et lancement de la commande grep autant de fois que de fichiers trouvés :

$ time find / -name "*.txt" -exec grep "php" {} \; 2>&- 
real 0m23.911s 
user 0m0.547s 
sys 0m1.199s 

Recherche de tous les fichiers .txt. Tous les noms de fichiers émis par la commande find sont passés en argument à la commande grep, qui n’est exécutée qu’une seule fois :

$ time find / -name "*.txt" -exec grep "php"...
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI6PRO.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Commandes réseau sécurisées
Suivant
Introduction