Sommaire

Les bases de données locales Bases de données

Il est possible de créer une base de données côté client. Cette base de données, une fois créée, sera utilisable indéfiniment. Le fait de fermer le navigateur ou même d’éteindre l’ordinateur ne l’effacera pas.

Un exemple reprenant l’essentiel des possibilités, c’est-à-dire créer une base, créer des tables, écrire dans les tables et les lire, est visible dans ce fichier 5_14_DB_SQLite.html.

Images/R5_15_1.png

1. Création d’une base de données

La première chose à faire est de créer une base de données via l’instruction openDatabase.

var db = window.openDatabase("maBase", "1.0", "description", 5 *  
1024 * 1024); //5MB

Un nom, maBase, est donné, et la base de données est définie avec une taille de 5 Mo. Il est vital de dimensionner la base au début et, si possible, de correctement évaluer la taille nécessaire. La taille d’un caractère étant de un octet, une base de 5 Mo permet donc de mémoriser 5 000 000 de caractères.

Une fois créée, la base est accessible via la variable db. Il faut ensuite créer des tables qui stockeront les données, puis insérer des données dans les tables et enfin lire les tables quand cela est nécessaire.

2. Création d’une table

tx.executeSql("CREATE TABLE ...