Introduction Données XML JSON

Il est possible de représenter une donnée de multiples façons, la seule limite étant l’imagination du développeur. De nombreux formats de représentation de données ont été créés pour tenter d’uniformiser ce concept, dans le but que les développeurs ‘parlent’ le même langage au moins dans l’échange de données. 

Deux formats ont émergé au fil des années : le XML (Extensible Markup Language) et le JSON (JavaScript Object Notation).

L’évolution du XML et sa standardisation sont suivies par le World Wide Web Consortium connu aussi sous l’acronyme W3C, alors que le JSON est soutenu par les standards ECMA (European Computer Manufacturers Association).

Il ne s’agit pas ici de comparer quel est le meilleur formalisme, mais plutôt de présenter comment on manipule ce genre de format avec les routines fournies par Delphi.

Définitions

Sérialisation : la sérialisation est le processus de conversion d’un objet en un flux d’octets pour stocker l’objet ou le transmettre à la mémoire, à une base de données, ou dans un fichier. Son principal objectif est d’enregistrer l’état d’un objet afin de pouvoir le recréer si nécessaire.

Désérialisation : il s’agit de l’opération inverse...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIDELPH.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Conclusion
Suivant
Format XML