Gestion d’un serveur non joint au domaine

La console Gestionnaire de serveur permet la gestion à distance de plusieurs serveurs en créant un groupe, néanmoins ces derniers doivent être membres du domaine. Il est possible avec Windows Server 2012 R2 et les outils RSAT (Remote Server Administration Tools) de gérer les serveurs qui ne sont pas joints au domaine.

Après avoir installé les outils RSAT, une commande PowerShell doit être lancée depuis le poste Windows 8.1.

Pensez à lancer la console en tant qu’administrateur afin de ne pas avoir de problèmes de droits avec l’UAC.

La commande nécessite qu’une résolution du nom du serveur (par le biais d’un serveur DNS ou via le fichier host) soit possible. Un redirecteur conditionnel a été rajouté sur AD1 afin de pouvoir résoudre le nom SV2.Formintra.msft.

images/11CE75N.png

Les commandes ping et nslookup permettent de s’assurer de la connectivité et d’une bonne résolution. Il est par la suite nécessaire d’exécuter la commande PowerShell :


Set-Item WSMan:\localhost\Client\TrustedHosts -Value 
<YourtargetServernameHere> -Force
 

L’argument <YourtargetServernameHere> doit être remplacé par le nom du serveur.

images/11CE76N.png

L’installation des outils RSAT sur le poste permet d’avoir la console Gestionnaire de serveur sur l’ordinateur exécutant Windows 8.1.

Le serveur peut maintenant être ajouté en effectuant...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CE12R2WINIC.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Configuration de l’imprimante réseau
Suivant
Ateliers