En résumé

  • Lorsqu’un programme rencontre un problème, il peut lever une exception.

  • Une exception non capturée fait planter le programme et affiche généralement une stacktrace qui permet de comprendre le type de l’exception et la ligne de code où le problème est survenu.

  • Il est possible de capturer une exception à l’aide des blocs try et catch.

  • Il est possible de capturer plusieurs exceptions à l’aide de plusieurs blocs catch.

  • Il est possible d’exécuter du code systématiquement à la suite des blocs try et catch en définissant un troisième bloc finally.

  • Pour lever une exception, il convient d’utiliser le mot-clé throw suivi de l’instanciation d’une classe représentant une exception.

  • Les fonctions require et requireNotNull permettent de faire des vérifications sur les arguments d’une fonction et éventuellement de lever une exception de type IllegalArgumentException.

  • Les fonctions check et checkNotNull permettent de faire des vérifications sur les attributs ou des variables manipulées dans une fonction et éventuellement de lever une exception de type IllegalArgumentException.

  • Il est possible de créer des exceptions personnalisées en créant une classe qui hérite de la classe Exception.

couv_RIKOT.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Créer des exceptions personnalisées
Suivant
Qu’est-ce que la conversion de type ?