Sommaire

Réseaux de distribution point-à-point

La forte demande des clients, qui souhaitent des services nécessitant le vrai haut débit à leur domicile, entraîne les fournisseurs d’accès Internet à étoffer leurs propositions de desserte en fibre optique. Et, par là même, le déploiement et la flexibilité de leurs réseaux d’accès optique (optical access network - OAN), transportant les services entre l’interface utilisateur-réseau et l’interface du nœud du service, et leurs réseaux de distribution (optical distribution network - ODN) symbolisé en langue anglais par aw2aw soit any wavelength to anywhere.

Deux grands types de techniques coexistent pour amener la fibre optique jusque chez l’abonné : soit poser une paire de fibres optiques depuis le central jusqu’au domicile, c’est l’architecture dite point-à-point, soit amener quelques fibres au plus près d’un groupe d’habitations, puis desservir les abonnés à partir de ce point, c’est la technique dite des réseaux optiques passifs (passive optical network - PON) présentés à la section Réseaux optiques passifs.

1. Point-à-point v/s multipoint

Les architectures actives de point-à-point nécessitent de lourds travaux de génie civil. Aussi, elles sont essentiellement déployées dans les nouveaux réseaux. Cela étant, leurs coûts ...