Sommaire

Les étapes clés en amont du traitement

Un traitement de données à caractère personnel obéit à un certain nombre de principes directeurs définis par le RGPD.

Il faudra, dans un premier temps, penser le traitement en amont de sa mise en place. La première étape consiste à définir la finalité du traitement, c’est-à-dire la raison pour laquelle vous avez besoin de procéder à une collecte de données à caractère personnel.

Ensuite, vous devrez définir quelles seront les données collectées et ainsi pré-qualifier la qualité des données qui vous sont nécessaires.

Une fois les métriques du traitement définies, il vous faudra inscrire le traitement dans votre registre des activités de traitement.

1. Les finalités du traitement

L’analyse de la finalité des traitements repose sur le fait que chaque traitement de données à caractère personnel doit avoir une finalité déterminée, explicite et légitime (RGPD (UE) n° 2016/679, art. 5, b). Autrement dit, le traitement de données doit répondre à un but ou à un besoin défini. On ne peut pas collecter les données d’autrui sans raison particulière.

Une fois que les données sont collectées pour une finalité, il n’est, par principe, plus possible de les utiliser pour la réalisation ...