Introduction

PostgreSQL ne fournit pas d’outil d’administration graphique, seulement des outils en lignes de commandes comme psql. Si psql est très efficace et qu’il doit faire partie de la boîte à outils du DBA, ne serait-ce que parce qu’il est toujours disponible dès que PostgreSQL est installé, il est néanmoins utile de disposer d’outils graphiques, notamment pour les utilisateurs qui souhaitent accéder aux données sans devoir maîtriser la ligne de commande.

De plus, il existe des outils d’administration en mode console et complémentaires à ce qui est livré avec PostgreSQL. Enfin, les outils de monitoring et supervision courants permettent d’intégrer la supervision de PostgreSQL.

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EP4POST.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Exploitation des traces d’activités avec pgBadger
Suivant
L’outil graphique : pgAdmin III