Topologie Kubernetes:topologie

1. Composants de base

Il est important de rappeler quelques principes abordés dans le chapitre Orchestration. La mise en place du cluster est l’application pratique de toutes les notions abordées (orchestration, Raft, quorum, etc.) dans ce précédent chapitre.

Kubernetes est composé d’un plan de contrôle (control plane), et de nœuds (nodes, compute nodes ou workers). Les serveurs du control plane sont appelés masters et ce sont eux qui contrôlent les processus de décision, qui gèrent l’ensemble des événements. Ce sont donc eux qui contrôlent l’ensemble du cluster. Les masters et les nodes communiquent ensemble, et les applications sous forme de pods sont exécutées sur les nodes. Kubernetes:control plane

Un master est composé de plusieurs services :

  • kube-apiserver : point d’entrée du cluster, il expose l’API de Kubernetes. Quand on a plusieurs masters, on les place derrière un répartiteur de charge. kube-apiserver

  • etcd : base de données clé-valeur, elle contient la configuration du cluster. Elle est elle-même en haute disponibilité. etcd

  • kube-scheduler : responsable de la planification, il sélectionne les nœuds sur lesquels exécuter les pods, en fonction des contraintes (processeur, mémoire, affinité...). kube-scheduler

  • kube-controller-manager : il gère les contrôleurs...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPHADIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Préparation