Introduction à la gestion des erreurs et au débogage

Dans votre vie de scripteur, vous serez tôt ou tard confronté aux erreurs ou plus précisément à la gestion des erreurs à l’intérieur de vos scripts. Quoi de plus rageant qu’un script qui plante en cours d’exécution ? Lorsque cela arrive, il est préférable et plus élégant d’intercepter les erreurs afin d’afficher un joli message personnalisé plutôt que de laisser PowerShell afficher ses propres messages.

D’autre part, il peut être intéressant d’essayer d’anticiper les erreurs afin d’agir en conséquence. Par exemple, si vous essayez de supprimer une arborescence complète de fichiers et que pour une raison quelconque celle-ci contient un fichier sur lequel vous n’avez pas les permissions adéquates, alors une erreur sera générée.

Grâce à ce que vous allez apprendre dans ce chapitre, vous allez pouvoir faire en sorte de décider comment PowerShell devra se comporter face aux erreurs. Devra-t-il interrompre l’exécution du script ou bien continuer ? Et s’il continue doit-il ou non afficher un message d’erreur ? Si oui, quel type de message ? Celui par défaut ou un message que vous aurez défini vous-même ?

L’autre volet de la gestion des erreurs concerne le débogage. Lorsqu’un script compte plusieurs centaines de lignes...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI2CPOWFOL.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
PowerShell Gallery
Suivant
La gestion des erreurs