Pourquoi investir dans le Product Backlog ?

Que l’on soit en contexte Agile ou pas, il est assez évident que pour réussir un projet nous devons posséder une bonne vision du système ou produit que l’on va développer, par le biais d’une définition pertinente du besoin auquel il répond.

En Scrum donc, pas de projet réussi sans un Product Backlog bien construit et intelligemment priorisé. Pour ce faire, évidemment, le Product Owner joue un rôle fondamental, par sa connaissance du métier et/ou du marché, mais aussi par sa capacité à transcrire efficacement, découper et ordonner ce qui est attendu par les utilisateurs du logiciel.

Là où nous avions l’habitude en tant que « Client » d’écrire les spécifications fonctionnelles détaillées faisant office d’expression des besoins, nous allons devoir nous familiariser avec une nouvelle méthode. Cette familiarisation demande un temps d’apprentissage et se doit d’être partagée par l’ensemble des parties prenantes du projet, ce qui signifiera formation, assimilation et mise en pratique des nouvelles techniques.

Dans ce chapitre, nous allons donc parcourir les concepts et méthodes permettant de construire, ordonner, affiner et gérer au quotidien le Product Backlog.

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DP3SCRU.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Conclusion
Suivant
La brique de base du Product Backlog : la User Story