Rappels des principaux concepts de sécurité

1. Sécurité de l’information

Le domaine de la sécurité de l’information s’inscrit dans un monde essentiellement numérique, qui coexiste avec celui de l’analogique. Le numérique impose une action de codage, traitée par une couche supplémentaire qui se fonde sur une convention établie, interprétable par l’équipement utilisé.

Quelle que soit la convention de transmission envisagée, les signaux traités ont une fin intelligible et c’est pourquoi il est possible de parler de messages. En ce sens, le message correspond à une information qui porte en elle une signification pour les parties qui se l’échangent, à savoir, au sens général et simplifié, l’émetteur et le destinataire.

Une information, encodée au sens numérique, devient une donnée. En cela, la donnée s’entend comme la composante tangible d’une information dans le monde numérique. Ainsi, l’information peut être traitée puisque la donnée est portée sur un support qui garde une trace du message. Le traitement de ce message, sous la forme de donnée, s’entend notamment en termes d’échanges, de stockage, de lecture, de modification, d’impression, de transfert et bien sûr de suppression, sous condition d’usage d’équipements compatibles. Cette...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPSECISO.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Cas pratique : quelques conseils en matière de politique
Suivant
Vers une identification des risques