Ecrire sur le développement des applications web moderne : défi relevé !

08/03/2022 | Développement, Paroles d’experts

Temps de lecture  5 minutes

Nourri par sa passion pour la pédagogie et l’innovation, Noël Macé a publié en mars 2021 son tout premier livre, accompagné par les équipes des éditions ENI. Dans ce livre intitulé Développement et architecture des Applications Web Modernes – Retrouver les fondamentaux, il expose sa vision originale du développement web moderne, permettant de mieux comprendre la situation actuelle et d’anticiper les évolutions à venir. Un an après sa parution, il revient sur ce que lui a apporté l’écriture de cet ouvrage.

culture numérique responsable

Quel est votre parcours ?

Je suis développeur et architecte logiciel, formateur, conférencier et, bien entendu, auteur. J’assure aujourd’hui la direction des relations techniques et de la pédagogie chez blindnet, dans le but de rendre la protection des données simple, intuitive et incontournable. Je vous invite à consulter la page blindnet.io pour en savoir plus.

Avant ça, j’ai exercé plusieurs activités différentes, notamment de la direction technique, de la direction pédagogique, beaucoup de développement et de formation, à mon compte et en ESN.

Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire un livre ?

J’ai toujours été un dévoreur et un collectionneur de bouquins. Avoir mon propre livre papier en librairie était un rêve depuis très longtemps, mais je n’avais jamais osé me lancer. Il aura fallu une association assez improbable d’événements pour m’amener à franchir le pas.

En 2019, j’ai donné une conférence sur les dernières évolutions de la Web Platform au DevFest de Nantes, où j’ai rencontré Hervé Boisgontier (lui-même auteur et formateur à ENI Ecole Informatique). Comme il avait apprécié cette conférence, il a planté l’idée dans ma tête d’écrire un livre sur cette base pour les éditions ENI.

Pour une culture numérique responsable

Après ça, j’ai commencé à vouloir sortir du seul développement Web. Cela faisait déjà plus de 6 ans que j’en avais fait mon activité principale, et j’avais envie de voir d’autres choses. Avec le temps, j’avais développé une vision assez large et, je pense, originale du domaine. J’ai eu donc envie de faire une sorte de synthèse de cette vision et de tout ce que j’avais appris.
Et puis j’avais envie de me retirer des conférences pour réaliser un travail plus « personnel ». Après avoir déménagé de Paris à Toulouse, et être revenu au freelance, le COVID a été le déclencheur final, me poussant à consacrer une année complète à ce projet.

culture numérique responsable

Vous proposez une approche globale du développement web moderne. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Depuis ses débuts, le Web est avant tout une solution documentaire. On met en ligne du contenu statique, de l’info que l’on veut partager, et ça s’arrête à peu près là. Depuis 1995 et l’apparition du JavaScript, le Web est également devenu une plateforme de développement applicatif. Mais créer des comportements dynamiques a longtemps été très complexe.

D’où le succès du Flash, par exemple. L’arrivée de HTML5, tout d’abord, puis de bibliothèques comme JQuery et AngularJS, a énormément simplifié les choses. Mais c’était pas encore ça. Or, ces 10 dernières années ont vu énormément de changements se concrétiser. La plateforme s’est modernisée, avec un meilleur langage (ES2015) et des outils de développement plus complexes (React, Angular, Webpack, etc.). Ce qui a amené à créer plus d’applications Web. Malheureusement, on constate rapidement que l’omniprésence de ces solutions a tendance à capter l’attention, faisant oublier les éléments fondamentaux et communs. Ce faisant, on crée des applications bancales, et rapidement obsolètes.

Mais la plateforme elle-même a continué à évoluer. On peut donc aborder ces solutions sous un nouvel angle, voire, dans certains cas, s’en passer.

Que vous a apporté cette expérience d’écriture ?

Le livre est un medium très particulier. Il m’a fallu un certain temps pour comprendre que ce n’était pas juste un « très long article ». J’ai dû revenir à la base et, d’une certaine manière, réapprendre à exprimer mes idées. Ecrire 600 pages cohérentes est un formidable exercice dans ce domaine. Surtout quand on a la chance de travailler avec des personnes dont c’est le métier. Je me sens à présent bien plus à l’aise avec mon langage pour adopter le style qui correspond au contexte et construire de belles histoires. Cela se ressent beaucoup dans mon travail, en particulier dans mes dernières conférences.

Pour une culture numérique responsable
culture numérique responsable

Quels seraient vos conseils aux futurs auteurs ?

  • Faire appel à un éditeur, déjà ! Pour un premier livre, cela me paraît vraiment indispensable. Le travail de relecture, l’organisation, la mise en page… tout cela demande énormément de compétences. Avec un éditeur, vous êtes accompagné tout au long du processus et vous pouvez vous concentrer sur une seule chose : l’écriture.
  • Après, il faut apprendre à s’organiser, ce qui n’est vraiment pas évident. Personnellement, j’ai réussi à trouver un bon rythme en séparant la recherche de l’écriture, et l’écriture de la formulation. Je commence par lire énormément de ressources et faire des expérimentations. Je note alors que des mots-clés, des citations et des références (en utilisant Zotero principalement). Ça me permet de faire un plan bien articulé. Puis, j’utilise Ghostwriter en mode « Hemingway » pour écrire. C’est un très bon logiciel qui reproduit le système d’une machine à écrire. L’objectif, c’est juste de poser ses idées sur le papier. Peu importe si c’est mal écrit ou si on a fait une faute de frappe : il faut avancer. La réécriture, la formulation, faire de « belles » phrases, ça ne doit venir qu’à la fin, une fois qu’on a bien sorti toutes les idées. Si on mélange tout ça, on n’avance jamais.
  • Mais j’ai surtout un dernier conseil qui me semble absolument primordial. J’ai personnellement toujours eu énormément de mal avec l’orthographe et la grammaire et je sais que je suis très loin d’être le seul. Or, beaucoup de personnes pensent que ce n’est que de la fainéantise, un manque d’effort, voire de la stupidité. Les gens comme moi sont pris de haut toute leur vie. Au bout d’un moment, on intègre ce jugement et on s’empêche de faire des choses. Donc voilà, j’ai juste envie de conclure là-dessus. N’écoutez pas les gens qui vous disent que vous ne savez pas parler ou écrire. Entouré de bonnes personnes, dans le bon contexte, vous pouvez entreprendre ce que vous voulez. La langue française est un jouet formidable. Emparez-vous-en ! N’écoutez pas les tristes sires qui n’y voient qu’un bel objet à garder dans une vitrine scellée pour le seul plaisir d’une soi-disant élite.

Pour aller plus loin

Scratch et Raspberry Pi Projets maker pour s'initier à l'électronique et à la robotique

Livre

Développement et architecture des Applications Web Modernes
Retrouver les fondamentaux

Vous voulez devenir auteur

Avantages

Consultant, formateur, professeur, rédacteur, expert, blogueur, passionné…

Vous avez une expertise dans un domaine et vous transmettez volontiers vos connaissances à vos collègues, à des lecteurs, à des stagiaires ou encore des étudiants ?

Vous participez à des séminaires, des conférences, des forums, ou même des blogs ?

Et si vous vous lanciez dans l’écriture d’un livre ou l’enregistrement d’une vidéo ?

Restez connecté !

Suivez-nous
Contactez-nous
Contactez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Je suis intéressé(e) par :

En vous inscrivant, vous acceptez la politique de protection des données du groupe Eni. Vous aurez la possibilité de vous désabonner à tout moment.