Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. C# 10 et Visual Studio Code
  3. Concepts avancés
Extrait - C# 10 et Visual Studio Code Les fondamentaux du langage
Extraits du livre
C# 10 et Visual Studio Code Les fondamentaux du langage
2 avis
Revenir à la page d'achat du livre

Concepts avancés

Asynchronisme

1. Fonctionnement de base

Avant d’aborder l’asynchronisme en détail, il est nécessaire de mettre en place un peu de terminologie, notamment afin de bien comprendre deux notions qui sont distinctes mais souvent confondues : le parallélisme et l’asynchronisme.

Cette section va aborder le concept d’asynchronisme, qui consiste à déléguer une opération en arrière-plan et continuer d’exécuter le code restant lorsque l’opération est terminée. Afin de bien comprendre la logique derrière l’asynchronisme, nous pouvons tenter une comparaison avec un exemple de la vie courante.

Lorsque qu’on lance une machine pour laver son linge, celle-ci effectue son travail de façon asynchrone par rapport à soi-même, ce qui permet, pendant ce temps, de s’occuper à faire autre chose. Quand elle a fini son cycle, elle émet un son pour prévenir, et on peut récupérer le linge pour aller l’étendre. En considérant qu’on est le programme principal, et que le linge est le code devant être exécuté de façon asynchrone, on peut voir la notion d’asynchronisme.

Dès lors que qu’on met le linge dans la machine et qu’on la lance, on délègue du travail appliqué à ce linge à une autre entité que soi-même. Lorsque ce travail est terminé, on peut reprendre son propre travail. C’est là le concept d’asynchronisme.

Quant au parallélisme, il s’agit d’effectuer plusieurs choses en même temps. Par exemple, si l’on choisit de lancer une machine à laver et que, dans le même intervalle, on lance également le lave-vaisselle, les deux machines vont tourner en parallèle en consommant des ressources partagées (eau, électricité). Cela permet d’optimiser le temps d’exécution tout en partageant les mêmes ressources. 

Les deux notions, bien que complémentaires, ne doivent donc pas être confondues. Surtout que l’utilisation de l’une ou l’autre dépend fortement du cas d’usage recherché :

  • L’asynchronisme est utilisé lorsque nous souhaitons accéder à une ressource sur laquelle...

Algorithmique avancée

Tout au long de l’ouvrage, nous avons étudié l’algorithmique de base, qui permet de couvrir un large périmètre fonctionnel. Néanmoins, C# et le framework .NET possèdent énormément de fonctionnalités plus avancées. Nous allons en étudier certaines dans ce chapitre.

1. Programmation événementielle

La programmation événementielle permet de réagir à des événements qui surviennent durant l’exécution d’une application. Jusqu’à présent, nous avons réagi de façon synchrone à un événement particulier (comme, par exemple, attendre que l’utilisateur saisisse une valeur dans la console). Cependant, C# offre un mécanisme puissant qui permet de faire de la programmation réactive, c’est-à-dire de ne pas attendre un quelconque événement mais de réagir uniquement quand ce dernier s’est produit.

a. Les delegates

Pour bien appréhender le sujet, il est nécessaire de comprendre un principe qui remonte à C# 2 : les delegates. Un delegate est l’équivalent d’un descripteur d’une méthode, et une variable de type delegate correspond à un pointeur effectif vers une méthode.

Pour déclarer un delegate, il faut utiliser le mot-clé dédié, delegate, puis déclarer la signature de méthode que l’on souhaite viser, avec son type de retour et ses éventuels paramètres (ou parenthèses vides s’il n’y a aucun paramètre) :

public delegate void MonDelegueVoidSansParametres(); 
public delegate string MonDelegueRetourneString(); 
public delegate void MonDelegueVoidAvecParametres(string data); 

Dans le bloc de code ci-dessus, nous avons déclaré trois delegates :

  • Le premier permet de pointer vers une méthode qui retourne void et ne prend pas de paramètres.

  • Le second permet de pointer vers une méthode qui retourne un string et ne prend pas de paramètres.

  • Le troisième permet de pointer vers une méthode qui retourne void et prend un paramètre de type string.

Les delegates peuvent être déclarés dans une classe, et ne seront utilisables...