Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. LINUX
  3. Présentation de Linux
Extrait - LINUX Maîtrisez l'administration du système (7e édition)
Extraits du livre
LINUX Maîtrisez l'administration du système (7e édition) Revenir à la page d'achat du livre

Présentation de Linux

Bienvenue dans le monde Linux

1. Un système en évolution

Linux qui a maintenant plus de 30 ans, est passé du projet d’étudiant au système d’exploitation le plus utilisé dans le monde. Depuis ses tous premiers développements en 1991 et jusqu’à aujourd’hui, Linux ne cesse d’évoluer, de changer.

Linux propose différentes interfaces graphiques adaptées pour un utilisateur final. Cependant, pour l’administration d’un serveur, on utilise plutôt l’interface ligne de commande, gérée par un programme en mode caractère (shell).

2. Le système d’exploitation

Le rôle du système d’exploitation est de gérer le matériel composant l’ordinateur et de le mettre à la disposition des applications. Il est composé d’un noyau (kernel) et de modules complémentaires variant selon la configuration matérielle et logicielle de la machine.

images/01ce01n.PNG

Principe du système d’exploitation

Le système d’exploitation fournit aux développeurs d’applications une interface de programmation d’application (API, Application Programming Interface) : les appels système. Par exemple, pour demander l’ouverture d’un fichier, une application utilisera l’appel système open().

Le système d’exploitation gère :

  • La mémoire

  • Les périphériques

  • Les données sur les disques

  • Les programmes

  • La sécurité

  • La collecte des informations sur l’état du système

Contrairement à d’autres systèmes d’exploitation (Microsoft Windows en particulier), Linux n’intègre pas d’interface graphique au sein...

Le logiciel libre

1. Les origines du logiciel libre

En 1983, Richard Stallman (RMS), informaticien au laboratoire d’intelligence artificielle du MIT, décide d’écrire un nouveau système d’exploitation, entièrement libre d’accès, d’utilisation, de modification et de redistribution. Basé sur Unix il le nomme GNU (Gnu’s Not Unix). Pour que ce système soit opérationnel, il faut un noyau, un compilateur C et un ensemble d’utilitaires (pour gérer le démarrage du système, les fichiers, les comptes utilisateurs, etc.). Stallman, qui a déjà écrit le célèbre éditeur de texte Emacs, crée donc un compilateur puis redéveloppe la plupart des commandes utilitaires d’Unix.

La conception d’un noyau est beaucoup plus complexe et nécessite une phase théorique importante. Le projet GNU HURD (Hird of Unix Replacing Daemons) est lancé. Il n’a toujours pas abouti, la dernière version 0.9 date de décembre 2016.

images/chap1_008.png

Richard Stallman (photo personnelle de l’auteur)

Pour défendre le logiciel libre, Richard Stallman crée en 1985 une fondation, la FSF (Free Software Foundation) qui diffuse les idées du logiciel libre, en opposition avec les logiciels « privateurs ». Parmi ses travaux figure la rédaction d’une licence spéciale pour les logiciels libres, appelée la GPL (General Public License). Un logiciel libre garantit quatre libertés :

  • Liberté 0 : la liberté d’utiliser un logiciel.

  • Liberté 1 : la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à votre besoin.

  • Liberté 2 : la liberté...

Les distributions

1. Qu’est-ce qu’une distribution Linux ?

Une distribution est composée d’un noyau Linux, d’un ensemble d’outils logiciels permettant de mettre en œuvre le système et ses services, d’administrer les ressources de la machine et les comptes utilisateurs, ainsi qu’un grand nombre d’applications. Chaque distribution inclut des outils permettant d’installer le système d’exploitation lui-même et les composants logiciels, sous forme de paquets logiciels (packages). Ces éléments sont disponibles via Internet, sur des sites appelés des « dépôts logiciels ».

Il existe un très grand nombre de distributions, commerciales ou non, orientées serveur et/ou poste de travail, ou informatique embarquée. Nous allons présenter les plus importantes d’entre elles.

2. Debian

images/chap1_011.png

Le projet Debian a été fondé en 1993 par Ian Murdock, décédé en décembre 2015. Le nom Debian est la contraction de Debra (sa femme) de son propre prénom, Ian. Debian a longtemps été la seule distribution entièrement et uniquement composée de logiciels libres et open source ce qui lui vaut toujours le nom officiel de Debian GNU/Linux.

Chaque version de Debian porte le nom d’un personnage du film Toy Story : Woody, Sid, Jessy, Potato, Buster… Les avantages de Debian sont nombreux :

  • un nombre de paquets logiciels qui se chiffre en milliers,

  • un logiciel d’installation, APT, pratique et performant,

  • une distribution 100 % open source,

  • une grande stabilité pour un environnement de production,

  • de nombreux dépôts de logiciels.

Quelques points faibles :

  • des paquets logiciels souvent anciens dans les dépôts stables,

  • des mises à jour de la distribution irrégulières et très espacées,

  • des risques liés à la multiplication des paquets et des dépendances,

  • une installation et une configuration parfois compliquées,

  • un support commercial inexistant.

Si une version stable ne vous convient pas, vous pouvez installer la version de développement appelée Sid, ou en activer les dépôts. Vous aurez alors accès aux composants les plus récents mais parfois instables. ...

Quel matériel pour Linux ?

1. L’architecture

Linux existe pour au moins quatre architectures matérielles courantes :

  • x86 pour les ordinateurs dont les processeurs sont du type Intel (du 386 au Pentium 4) ou AMD (Athlon, Duron, Sempron) 32 bits. Cette version fonctionne aussi sur les machines à base de processeurs 64 bits. Du fait de la multiplication de ces derniers, l’utilisation de Linux sur cette architecture tend à disparaître.

  • x86_64 pour les ordinateurs dont les processeurs sont du type Intel (Pentium 4 à partir des séries 600, Xeon, Dual Core/Quad Core, i3, i5, i7, i9, etc.) ou AMD (Athlon 64, Sempron 64, Opteron, Phenom, FX, Ryzen, E1 à 5, etc.) 64 bits. Cette version ne fonctionne pas sur les processeurs 32 bits. L’utilisation d’une version 64 bits de Linux sur les machines le supportant est fortement recommandée.

  • ARM : cette famille de processeurs est essentiellement utilisée dans l’informatique embarquée et notamment dans les boîtiers multimédias, les « box », routeurs, platines DVD, DivX et Blu-ray de salon, les GPS ou encore les smartphones et les tablettes. Cette architecture se décline en 32 et 64 bits, mono ou multicœur.

  • PPC : pour les ordinateurs dont les processeurs sont de type PowerPC, c’est-à-dire les anciens ordinateurs de marque Apple....

Obtenir des informations et de l’aide concernant Linux

Une très large communauté s’est développée autour de Linux et du logiciel libre. Les éditeurs de distributions fournissent de la documentation et du support. Un grand nombre de sites internet proposent des informations, des guides et des forums consacrés à Linux et aux applications open source, parmi lesquels :

  • Les sites des éditeurs de distributions :

  • Les sites communautaires, Wikis et forums :

  • Les sites de documentation :