Aurélie Bégat : « Google est très exigeant sur la pertinence des contenus »

19/09/2022 | Paroles d’experts, Portraits d’experts, Webmarketing

Temps de lecture  6 minutes

Comment se faire une place au soleil sur le Web ? Cette problématique, la plupart des marques et entreprises la rencontre. Dans son livre « La rédaction Web » aux Editions ENI, Aurélie Bégat, conceptrice rédactrice web et formatrice en communication, décrypte les techniques et principes fondamentaux de la rédaction web, des stratégies de contenus et du référencement (SEO). Un ouvrage essentiel pour tous ceux qui œuvrent dans la rédaction Web.

ENI : Est-ce votre premier livre ? Comment s’est déroulée son écriture ?

Aurélie Begat : L’ouvrage « La rédaction web », publié aux Editons ENI, est mon premier livre. Ce fut une bonne expérience. L’écriture a été un travail de recherche et de mise à plat de ma pratique. Suite à la validation de la table des matières, qui a été un vrai plus, il m’a fallu 4 mois d’écriture intensive. La structuration de l’ouvrage a été un point complexe : si certains sujets étaient incontournables, comme la recherche de mots clés, d’autres m’interrogeaient comme le storytelling ou les relatons presse. Le tout était de faire le tour de tous les besoins en rédaction web d’un site vitrine ou ecommerce.

 

Livre Aurélie Bégat : La rédaction web

ENI : Comment êtes-vous devenue autrice ?

Aurélie Begat : Grâce aux Editons ENI ! Suite à une newsletter de recherche d’auteurs, j’ai simplement répondu à l’offre et le processus s’est enchaîné, durant plusieurs mois.

ENI : En quoi la rédaction web diffère-t-elle de celle pour les autres supports ?

AB : La lecture à l’écran est difficile pour l’internaute, dont le temps d’attention est plus en plus faible à cause du multitasking et de l’infobésité. Il est essentiel de lui faciliter la lecture avec une mise en page fluide pour plus de lisibilité.

La présence de l’algorithme est le point le plus important. Google est très exigeant sur la pertinence des contenus, dont moins de 1% est lu s’il est placé en deuxième page du moteur de recherche. Il est donc important de travailler les mots clés, les balisages et le maillage.

ENI : De plus en plus d’entreprises sont sur le Web. Les spécificités de la rédaction et du référencement sont-ils désormais pris en compte ?

AB : Clairement de plus en plus. Le contenu est un pilier du référencement naturel. Les entreprises cherchent à se démarquer de la concurrence. Sur des requêtes généralistes, la rédaction web est essentielle pour faire la différence dans l’univers impitoyable des 10 premiers résultats de Google. Pour les requêtes de niche ou associées à la géolocalisation, il est possible d’avoir des résultats à moyen terme, en se positionnant en 1ère page.

ENI : Les variations techniques de google sont parfois difficiles à suivre. Quels seraient vos conseils ?

AB : Deux conseils :

1/ Faire une veille régulière. Les mises à jour du moteur de recherche sont très fréquentes, avec un rythme d’une tous les trimestres a minima.

2/ Ecrire le contenu pour l’internaute. Un contenu intéressant pour l’internaute sous forme de tutoriel ou qui répond à une question est primordial. D’autant plus depuis la dernière mise à jour de Google Helpful content update qui met en avant les contenus utiles écrits pour l’internaute.

ENI : Le SEO prend régulièrement le pas sur la qualité du contenu. Quel équilibre faut-il ?

AB : Les 2 sont fondamentaux. Sans le SEO, pas de visibilité et sans contenu de qualité, fuite de l’internaute. Le taux de rebond est un indicateur, non pas de contenu de mauvaise qualité, mais de contenu non pertinent. Cela entraîne une rétrogradation sur les pages de résultats.

ENI : C’est donc la fin des techniques dites Black Hat (considérées comme discutables, trompeuses voire punissables ) ?

AB : De mon point de vue, c’est une époque révolue. L’algorithme de Google fait beaucoup de tri et veut du contenu qui répond à de bonnes pratiques.

ENI : SEO et référencement payant sont des services proposés par de nombreuses agences avec parfois des résultats déceptifs. Quelles sont vos préconisations pour bien se lancer ?

AB : Le SEO prend du temps. Il faut travailler les 3 piliers du référencement dans l’ordre :

– La technique. Un site dysfonctionnel sera considéré comme non performant par Google, donc non présentable à l’internaute. Il est inutile de se lancer dans une stratégie de contenu, avec un site lent par exemple.

– Le contenu. Un site vide ne peut pas être apprécié par le moteur de recherche qui souhaite donner de l’information à l’utilisateur. Fiches produits bien renseignées et détaillées, articles de blog relayés sur les réseaux sociaux… sont primordiales pour une meilleure visibilité.

– L’autorité. Idéalement, des liens doivent pointer vers un site pour indiquer à Google et/ou l’internaute, que c’est un site de référence, une valeur sûre, un complément d’information.

ENI : L’approche par mots-clés que vous abordez dans l’ouvrage peut paraître parfois compliqué en raison de la concurrence par exemple. Comment s’y prendre ?

AB : On peut le faire de manière technique sur des mots génériques et des expressions de longue traîne. En utilisant des outils comme un Mind-map, on peut alors facilement les classer par thématique. C’est une étape préalable à toute rédaction web. C’est une obligation avec les dernières mises à jour de Google, il faut un travail de rédaction de qualité ET un travail de structuration des mots-clés.

conférence aurélie begat

ENI : Quelles qualités pour un bon rédacteur web ?

AB : Être curieux serait mon premier conseil. Il faut chercher des informations, recouper ses sources… Ensuite, sur le web, pour bien écrire, il faut savoir s’adapter. On n’écrit pas pour tout le monde pareil.

ENI : Quelle est votre actualité ? Un nouveau livre en tête ?

AB : Je participe à une conférence sur les réseaux sociaux à My Digital School à Vannes, école du numérique, du digital et du multimédia, le mardi 4 octobre. J’interviens également en communication digitale dans plusieurs organismes de formation dans le Grand Ouest, auprès d’étudiants du bac+1 au bac+5. J’ai un programme chargé cette année et l’écriture prend beaucoup de temps. C’est à réfléchir en fonction de la thématique !

Aurélie BÉGAT est conceptrice rédactrice web et formatrice en communication dans l’enseignement supérieur depuis plus de 10 ans.

Elle travaille à la construction de textes optimisés pour le référencement naturel pour des enseignes d’envergure nationale et des acteurs locaux en Bretagne.

La stratégie éditoriale et la rédaction web sont le cœur de son métier. Ce livre lui permet de transmettre sa passion et son expérience autour de l’écriture de contenu textuel destiné au web.

Aurélie BÉGAT

Notre experte en rédaction web

Pour aller plus loin

Scratch et Raspberry Pi Projets maker pour s'initier à l'électronique et à la robotique

Le livre de Aurélie BÉGAT

La rédaction web
Créez votre stratégie de contenu et boostez votre référencement sur Google
Flutter Développez vos applications mobiles multiplateformes avec Dart

Livre

Du Community au Social Media Management
Stratégies gagnantes pour gérer une communauté et communiquer sur les réseaux sociaux
Flutter Développez vos applications mobiles multiplateformes avec Dart

Livre

SEO : référencer votre site sur Google
Mobile First, recherche vocale, position 0…
formation en live

Formation

Comprendre et améliorer le référencement naturel de son site Web

POUR LES ENTREPRISES

Découvrez nos solutions de formation pour vos équipes et apprenants :

Réfléchir en amont
elearning

En e-learning avec notre offre Belearn by ENI

formateur

Avec un formateur, en présentiel ou à distance

Restez connecté !

Suivez-nous
Contactez-nous
Contactez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Je suis intéressé(e) par :

En vous inscrivant, vous acceptez la politique de protection des données du groupe Eni. Vous aurez la possibilité de vous désabonner à tout moment.