Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Du C au C++
  3. Structuration d’un programme
Extrait - Du C au C++ De la programmation procédurale à l'objet (2ième édition)
Extraits du livre
Du C au C++ De la programmation procédurale à l'objet (2ième édition)
2 avis
Revenir à la page d'achat du livre

Structuration d’un programme

Structuration d’un programme, étude d’un automate cellulaire

1. Clarifier et définir ses objectifs

Avec les tableaux, les structures et les fonctions, il devient possible de faire des programmes assez importants éventuellement répartis sur plusieurs fichiers sources. Par exemple des versions simples de beaucoup de jeux classiques, Pacman, Casse-brique, Space Invaders, Tétris, etc. De tels programmes supposent une réflexion préalable : avec quelles variables et quelles fonctions et selon quel algorithme général je fais mon programme ? Mais dans le cas de programme que l’on imagine sur des sujets que l’on découvre, avant de pouvoir répondre définitivement à ces questions il est nécessaire de poser une hypothèse de départ et de se donner des objectifs à atteindre. Ces objectifs pourront évoluer au fur et à mesure du développement du projet et l’hypothèse de départ sera ou non corrigée en fonction des résultats obtenus.

L’idée ici est de réaliser un automate cellulaire 2D en mode console. Qu’est-ce qu’un automate cellulaire ? Quel fonctionnement mettre en œuvre ? Avec quelle structure de données ? Le premier point est de créer un espace de connaissance propre au projet sur lequel s’appuyer ensuite pour le réaliser.

a. Principe de l’automate cellulaire

Un automate cellulaire traduit le comportement d’un ensemble d’individus, de cellules, de points, etc. Il repose sur des règles simples exercées localement pour chaque individu en fonction de ses voisins immédiats. C’est le mouvement d’ensemble produit par toute la population soumise aux mêmes lois qui intéresse. Cette figure articule l’espace et le temps dans une évolution et elle n’est pas mathématisable parce que trop complexe. Le seul moyen de l’observer ou de l’utiliser est de la programmer pour un ordinateur. Pour cette raison c’est une figure emblématique de l’informatique. L’automate cellulaire se retrouve dans des domaines différents comme la modélisation de feux de forêt, l’évolution de population dans des villes, mais aussi dans le domaine graphique pour la richesse étonnante...