Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Migration de données
  3. Paramétrage
Extrait - Migration de données D'un Système d'Information à l'autre : la démarche complète (2e édition)
Extraits du livre
Migration de données D'un Système d'Information à l'autre : la démarche complète (2e édition) Revenir à la page d'achat du livre

Paramétrage

L’un des points critiques d’une migration de données

Le paramétrage est l’un des chantiers le plus souvent source de difficulté dans un projet de migration de données.

On entend par paramétrage :

  • des données de référence, gérées dans le système cible dans des fichiers (ou tables) spécifiques ;

  • des données du système cible qui permettent d’utiliser le logiciel en fonction de besoins évoluant dans le temps ;

  • des données utilisées lors de la migration de données.

Les données de référence

Dans tout Système d’Information, il existe des tables de paramétrage, permettant d’identifier des objets par un code auquel on associe un libellé et éventuellement d’autres informations.

Les données du Système d’Information font référence à ces tables de paramétrage par le code, ce qui permet de :

  • contrôler les valeurs autorisées ;

  • limiter la taille des informations enregistrées.

Il existe deux types de tables de paramètres de référence :

  • paramètres standards, utilisés par de multiples entreprises ;

  • paramètres spécifiques à l’entreprise.

1. Paramètres standards

Ces paramètres correspondent à des informations utilisées dans de nombreux Systèmes d’Information.

On prendra comme exemples :

  • les codes pays, codifiés de façon unique ;

  • les codes devises, également codifiées de la même manière pour toutes les entreprises ;

  • les codes postaux.

Ces paramètres sont le plus souvent modifiés par des organismes externes à l’entreprise qui livrent des fichiers mis à jour régulièrement.

L’entreprise n’a aucune influence sur les données gérées dans ces tables qui sont indispensables au bon fonctionnement du Système...

Les tables de la migration de données

Le paramétrage vu dans les paragraphes précédents concerne aussi bien le Système d’Information source que le système cible.

Si les paramètres standards sont les mêmes, les paramètres spécifiques peuvent varier, que ce soit au niveau des codes ou au niveau des libellés.

La migration de données a besoin de gérer ces changements entre le système source et le système cible, en mettant en place une gestion de tables de transcodification.

On entend par tables de transcodification, toutes les tables de transformation de codes source en codes cible.

Par exemple, la table de transcodification des civilités va permettre de faire la correspondance entre la codification utilisée dans la source et dans la cible :

Source

Cible

M = Monsieur

1 = Monsieur

Mme = Madame

2 = Madame

Mle = Mademoiselle  

3 = Mademoiselle  

Ces tables de paramétrage sont des tables essentielles dans le process de migration de données.

Elles sont toujours très nombreuses, car lorsque l’on change de Système d’Information, beaucoup de données ne sont pas valorisées de la même façon dans le système cible et le système source.

Un exemple très souvent rencontré est celui des adresses, où le type de voie est rarement codifié de la même manière dans les deux systèmes (Rue = Rue dans le premier et R dans le second).

Il est utile à ce stade de préciser l’importance de mettre en place une organisation particulière pour gérer ces tables.

En effet, une table de paramétrage mal codifiée entraîne nécessairement des données migrées avec des valeurs fausses.

L’erreur est détectée lors de la Certification Statique, qui est en fin du process de migration des données.

La découvrir à ce stade du process oblige à modifier la table erronée et à repasser toute la chaîne de migration (qui dure plusieurs heures).

C’est pourquoi il est conseillé de :

  • mettre en place un outil de gestion de ces tables, accessible aux utilisateurs, pour création, modification et validation des tables ;

  • dédier une structure (ressources utilisateurs) pour cette...