1. Livres et vidéos
  2. Oracle 12c - SQL, PL/SQL, SQL*Plus

Oracle 12c SQL, PL/SQL, SQL*Plus

  • Accès illimité 24h/24, 7J/7
  • Tous les livres en ligne, les vidéos et les cours enregistrés ENI
  • Plus de 10 nouveautés livres et vidéos chaque mois
  • Les nouveautés disponibles le jour de leur sortie
  • Accès 100% en ligne
  • En stock
  • Expédié en 24h00
  • Livraison à partir de 0,01 €
  • Version en ligne offerte
  • 1 h d'accès gratuit à tous nos livres et vidéos pour chaque commande
  • Accessible immédiatement
  • Version HTML
  • Accès illimité 24h/24, 7J/7

Présentation

Ce livre sur Oracle 12c s'adresse à tout informaticien désireux de maîtriser la gestion d'une base de données Oracle.

L'auteur reprend les concepts, définitions et règles du modèle relationnel et détaille son utilisation dans le cadre des outils proposés en standard avec Oracle Database 12c, c'est-à-dire SQL, SQL*PLUS, PL/SQL et Java.

Les techniques de programmation en PL/SQL sont étudiées afin de pouvoir utiliser toute la puissance du serveur de bases de données Oracle 12c ainsi que les nouveautés apportées par cette version : type de données étendu, utilisation d'une séquence comme valeur par défaut d'une colonne, colonne identité, colonne invisible, séquence de niveau session, support de la syntaxe ANSI permettant de limiter le nombre de lignes retournées par une requête, définition d'une fonction PL/SQL dans la clause WITH d'une requête, procédure PL/SQL qui retourne un résultat implicite, etc.

Par ailleurs, cet ouvrage présente l'outil SQL Developer et l'environnement de développement d'application Web Oracle Application Express (APEX).

Des exemples nombreux et précis aident le lecteur à maîtriser ces langages de référence dans le monde des bases de données relationnelles. Ces exemples sont en téléchargement sur le site www.editions-eni.fr.


Les chapitres du livre :
Avant-propos - Modèle relationnel - SQL - SQL*Plus et SQL Developer - PL/SQL - Objets de la base utilisant PL/SQL - Java - Le parseur XML - Application Express

Table des matières

  • Modèle relationnel
    • 1. La gestion des données
      • 1.1 Généralités sur les fichiers
      • 1.2 Organisations classiques de fichiers
    • 2. Le modèle relationnel
      • 2.1 Concepts et définitions
        • 2.1.1 Domaine
        • 2.1.2 Produit cartésien
        • 2.1.3 Relation
      • 2.2 Principales règles
    • 3. L'algèbre relationnelle
      • 3.1 Opérateurs
        • 3.1.1 Union
        • 3.1.2 Intersection
        • 3.1.3 Différence
        • 3.1.4 Restriction
        • 3.1.5 Projection
        • 3.1.6 Produit cartésien
        • 3.1.7 Jointures
        • 3.1.8 Calculs élémentaires
        • 3.1.9 Calculs d'agrégats
      • 3.2 Étapes de résolution d'un problème
        • 3.2.1 Analyser le besoin
        • 3.2.2 Établir la vue
        • 3.2.3 Ordonnancer et exprimer les opérations
  • SQL
    • 1. Généralités
      • 1.1 Composants de la base logique : les objets SQL
        • 1.1.1 La gestion des données
        • 1.1.2 Le stockage physique
        • 1.1.3 Le stockage d'instructions
        • 1.1.4 La gestion des utilisateurs
        • 1.1.5 Dénomination des objets
      • 1.2 Catégories d'instructions
        • 1.2.1 DDL (Data Definition Language)
        • 1.2.2 DML (Data Manipulation Language)
        • 1.2.3 TCL (Transaction Control Language)
        • 1.2.4 SCL (Session Control Language)
        • 1.2.5 Embedded SQL
    • 2. Description des objets
      • 2.1 Les types de données
      • 2.2 Création d'une table
        • 2.2.1 Contraintes de colonne
        • 2.2.2 Contraintes de table (portant sur plusieurs colonnes)
        • 2.2.3 Complément sur les contraintes
        • 2.2.4 Dénomination des contraintes
        • 2.2.5 Colonne virtuelle
        • 2.2.6 Colonne identité
        • 2.2.7 Colonne invisible
      • 2.3 Suppression d'une table
      • 2.4 Modification d'une table
        • 2.4.1 Ajout ou modification de colonnes
        • 2.4.2 Ajout d'une contrainte de table
        • 2.4.3 Suppression d'une contrainte
        • 2.4.4 Activation/désactivation d'une contrainte
        • 2.4.5 Modification d'une contrainte
        • 2.4.6 Suppression de colonnes
        • 2.4.7 Changement de nom d'une table
        • 2.4.8 Mettre une table en lecture seule ou en lecture-écriture
      • 2.5 Restauration d'une table
      • 2.6 Gestion des index
        • 2.6.1 Création d'un index
        • 2.6.2 Suppression d'un index
    • 3. Manipulation des données
      • 3.1 Les instructions
        • 3.1.1 Expressions
        • 3.1.2 Opérateurs
        • 3.1.3 Conditions
        • 3.1.4 Fonctions
      • 3.2 Création de lignes
      • 3.3 Suppression de lignes
      • 3.4 Modification de lignes
      • 3.5 Extraction des données
      • 3.6 Contrôle des transactions
        • 3.6.1 Validation de la transaction
        • 3.6.2 Annulation des modifications
        • 3.6.3 Déclaration d'un point de contrôle
        • 3.6.4 Accès simultané aux données
        • 3.6.5 Vérification des contraintes en fin de transaction
    • 4. Traduction de l'algèbre relationnelle
      • 4.1 Opérations
        • 4.1.1 Restriction
        • 4.1.2 Calculs élémentaires
        • 4.1.3 Projection
        • 4.1.4 Calculs d'agrégats
        • 4.1.5 Fonctions de groupe
        • 4.1.6 Fonctions analytiques
        • 4.1.7 Restrictions sur agrégat
        • 4.1.8 Produit cartésien
        • 4.1.9 Jointures
        • 4.1.10 Jointures externes
        • 4.1.11 Union, intersection, différence
      • 4.2 Traitement du résultat
        • 4.2.1 Le tri
        • 4.2.2 La sauvegarde
        • 4.2.3 Énumérer toutes les possibilités d'un calcul d'agrégats
      • 4.3 L’instruction MERGE
    • 5. SQL avancé
      • 5.1 Les objets
        • 5.1.1 Les objets View (vue)
        • 5.1.2 Les objets Schema
        • 5.1.3 Les objets Synonym
        • 5.1.4 Les objets Sequence
      • 5.2 Les requêtes complexes
        • 5.2.1 Éléments de syntaxe
        • 5.2.2 Les sous-requêtes
        • 5.2.3 Les requêtes hiérarchiques
        • 5.2.4 Pivoter les données
        • 5.2.5 Limiter le résultat d’une requête
      • 5.3 Verrouillage des tables
      • 5.4 Les commentaires
      • 5.5 Informations sur les objets du schéma
      • 5.6 Fonctionnalités spécifiques
      • 5.7 Les expressions régulières
  • SQL*Plus et SQL Developer
    • 1. Utilisation de SQL*Plus
      • 1.1 Connexion et déconnexion
        • 1.1.1 Lancement du programme
        • 1.1.2 Connexion après lancement
        • 1.1.3 Changement du mot de passe
        • 1.1.4 Déconnexion
        • 1.1.5 Sortie de SQL*Plus
      • 1.2 Exécution des instructions
        • 1.2.1 Gestion du buffer
        • 1.2.2 Utilisation de scripts
      • 1.3 Gestion de l'environnement SQL*Plus
    • 2. Présentation des données
      • 2.1 Gestion des variables
      • 2.2 Présentation des résultats
        • 2.2.1 Contrôle du déroulement des scripts
        • 2.2.2 En-tête et pied de page
        • 2.2.3 Rupture
        • 2.2.4 Format de colonne
        • 2.2.5 Calcul statistique
        • 2.2.6 Annulation des déclarations
      • 2.3 Environnement et traitement des erreurs
        • 2.3.1 Statistiques de temps
        • 2.3.2 Traitement des erreurs
        • 2.3.3 Paramètres d'environnement
      • 2.4 Création d'un rapport au format HTML
    • 3. SQL Developer
      • 3.1 Lancer SQL Developer
      • 3.2 Créer une nouvelle connexion
      • 3.3 Saisir des requêtes SQL
      • 3.4 Mettre à jour les données
      • 3.5 Travailler avec les objets d'un schéma
      • 3.6 Exporter des données
      • 3.7 Exporter des définitions
  • PL/SQL
    • 1. Introduction
      • 1.1 Qu'est-ce que le PL/SQL ?
      • 1.2 Instructions SQL intégrées dans PL/SQL
      • 1.3 Instructions spécifiques au PL/SQL
      • 1.4 Le bloc PL/SQL
    • 2. Gestion des variables
      • 2.1 Variables locales
      • 2.2 Types prédéfinis
        • 2.2.1 Types caractères
        • 2.2.2 Types numériques
        • 2.2.3 Types pour les grands objets
        • 2.2.4 Autres types
        • 2.2.5 Sous-types
      • 2.3 Types définis par l'utilisateur
      • 2.4 Collections et enregistrements
        • 2.4.1 Les collections
        • 2.4.2 Les enregistrements
      • 2.5 Types dérivés
      • 2.6 Variables définies dans un environnement extérieur à PL/SQL
      • 2.7 Utilisation des variables
        • 2.7.1 Affectation de valeur
        • 2.7.2 Utilisation
        • 2.7.3 Visibilité
      • 2.8 Variables structurées et instructions du DML
    • 3. Structures de contrôle
      • 3.1 Traitements conditionnels
      • 3.2 Traitements répétitifs
    • 4. Utilisation des curseurs
      • 4.1 Définition
      • 4.2 Étapes d'utilisation d'un curseur explicite
        • 4.2.1 Déclaration
        • 4.2.2 Ouverture
        • 4.2.3 Traitement des lignes
        • 4.2.4 Fermeture
        • 4.2.5 Curseur FOR
      • 4.3 Attributs d'un curseur
      • 4.4 La variable ROWNUM
      • 4.5 Modification des valeurs d'un curseur
      • 4.6 Passage de paramètres
    • 5. Gestion des erreurs
      • 5.1 Erreurs prédéfinies
      • 5.2 Anomalies programme utilisateur
      • 5.3 Erreurs Oracle
      • 5.4 Portée des exceptions
      • 5.5 Utilisation de raise_application_error
    • 6. Exemple récapitulatif
      • 6.1 Énoncé du traitement
      • 6.2 Exemple
      • 6.3 Exécution par SQL*Plus
  • Objets de la base utilisant PL/SQL
    • 1. Introduction
    • 2. Les déclencheurs de bases de données
    • 3. Les triggers sur des événements système ou utilisateur
      • 3.1 Les attributs
      • 3.2 Les événements système
      • 3.3 Les événements utilisateur
    • 4. Les modifications de triggers
    • 5. Les procédures stockées
    • 6. Les fonctions stockées
    • 7. Les packages
      • 7.1 En-tête
      • 7.2 Corps du package
      • 7.3 Utilisation
      • 7.4 Les curseurs
    • 8. Les transactions autonomes
    • 9. SQL dynamique
      • 9.1 EXECUTE IMMEDIATE
      • 9.2 OPEN FOR, FETCH et CLOSE
        • 9.2.1 Ouvrir un curseur (OPEN FOR)
        • 9.2.2 FETCH
        • 9.2.3 CLOSE
      • 9.3 Utilisation des curseurs dynamiques
        • 9.3.1 Amélioration des performances
        • 9.3.2 Passer le nom d'un objet
        • 9.3.3 Utiliser plusieurs fois le même argument
        • 9.3.4 Les attributs des curseurs
        • 9.3.5 Passer des valeurs NULL
        • 9.3.6 Utiliser les droits de l'utilisateur
        • 9.3.7 La directive de compilation RESTRICT_REFERENCES
        • 9.3.8 Éviter les verrous mortels
      • 9.4 Le package DBMS_SQL
    • 10. Collections et enregistrements
      • 10.1 Référencer un élément d'une collection
      • 10.2 Assigner une valeur et comparer des collections
      • 10.3 Travailler avec les collections
        • 10.3.1 Travailler avec les collections de type NESTED TABLE
        • 10.3.2 Travailler avec les tableaux
      • 10.4 Manipuler les éléments des collections
      • 10.5 Les méthodes
        • 10.5.1 EXISTS
        • 10.5.2 COUNT
        • 10.5.3 LIMIT
        • 10.5.4 FIRST, LAST
        • 10.5.5 PRIOR, NEXT
        • 10.5.6 EXTEND
        • 10.5.7 TRIM
        • 10.5.8 DELETE
        • 10.5.9 COLLECT
      • 10.6 Les exceptions
    • 11. La copie des données par blocs
      • 11.1 FORALL
        • 11.1.1 Limitations
        • 11.1.2 Les transactions et la commande FORALL
        • 11.1.3 Les clauses INDICES OF et VALUES OF
      • 11.2 L'attribut %BULK_ROWCOUNT
      • 11.3 BULK COLLECT
      • 11.4 LIMIT
      • 11.5 Comparer les collections
    • 12. Fonctions et ensembles de lignes
    • 13. L'utilitaire Wrap
    • 14. DBMS_OUTPUT
      • 14.1 ENABLE
      • 14.2 DISABLE
      • 14.3 PUT et PUT_LINE
      • 14.4 NEW_LINE
      • 14.5 GET_LINE et GET_LINES
    • 15. Le package UTL_FILE
      • 15.1 FOPEN, FOPEN_NCHAR
      • 15.2 IS_OPEN
      • 15.3 FCLOSE
      • 15.4 FCLOSE_ALL
      • 15.5 GET_LINE, GET_LINE_NCHAR, GET_RAW
      • 15.6 PUT, PUT_NCHAR, PUT_RAW
      • 15.7 NEW_LINE
      • 15.8 PUT_LINE, PUT_LINE_NCHAR
      • 15.9 PUTF, PUTF_NCHAR
      • 15.10 FFLUSH
      • 15.11 FSEEK, FGETPOS
      • 15.12 FREMOVE, FCOPY, FRENAME
      • 15.13 FGETATTR
      • 15.14 Les exceptions
    • 16. Le package DBMS_LOB
      • 16.1 Les constantes
      • 16.2 APPEND
      • 16.3 CLOSE
      • 16.4 COMPARE
      • 16.5 COPY
      • 16.6 CREATETEMPORARY, FREETEMPORARY, ISTEMPORARY
      • 16.7 ERASE
      • 16.8 FILEOPEN, FILECLOSE, FILECLOSEALL et ISOPEN
      • 16.9 FILEEXISTS, FILEISOPEN
      • 16.10 FILEGETNAME
      • 16.11 FRAGMENT_DELETE, FRAGMENT_INSERT, FRAGMENT_MOVE, FRAGMENT_REPLACE
      • 16.12 GETLENGTH, GETCHUNKSIZE
      • 16.13 INSTR
      • 16.14 LOADFROMFILE, LOADBLOBFROMFILE, LOADCLOBFROMFILE
      • 16.15 OPEN
      • 16.16 READ
      • 16.17 SUBSTR
      • 16.18 TRIM
      • 16.19 WRITE, WRITEAPPEND
      • 16.20 Les exceptions
  • Java
    • 1. Introduction
    • 2. Chargement des procédures stockées
      • 2.1 Généralités
      • 2.2 Les droits d'utilisation
      • 2.3 L'utilitaire loadjava
      • 2.4 L'utilitaire dropjava
      • 2.5 L'accès aux données
        • 2.5.1 JDBC
        • 2.5.2 SQLJ
    • 3. Publication des procédures stockées
      • 3.1 Correspondance des types de données
      • 3.2 Création d'une fonction Java ou d'une procédure Java
      • 3.3 CREATE JAVA
    • 4. Utilisation des procédures stockées
      • 4.1 Appel d'une procédure Java depuis SQL*Plus
      • 4.2 Appel d'une procédure Java depuis un déclencheur de base de données
      • 4.3 Appel d'une procédure Java depuis une instruction SQL DML ou un bloc PL/SQL
  • Le parseur XML
    • 1. Introduction
    • 2. Lire un fichier XML
    • 3. Appliquer une feuille de style à un document XML
    • 4. XSU
      • 4.1 Génération de code XML avec DBMS_XMLQuery
        • 4.1.1 Génération de code XML depuis une requête
        • 4.1.2 Modifier les noms des balises ROW et ROWSET
        • 4.1.3 Limiter le nombre de lignes
        • 4.1.4 Les feuilles de style
      • 4.2 Les requêtes paramétrées
      • 4.3 Stocker les informations au format XML avec DBMS_XMLSave
        • 4.3.1 Ajouter des données
        • 4.3.2 Mettre à jour des données
        • 4.3.3 Supprimer des données
  • Application Express
    • 1. Introduction
    • 2. Activer Oracle Application Express
    • 3. Créer un espace de travail
    • 4. Développer une application
      • 4.1 Se connecter à l'espace de travail
      • 4.2 Créer les objets de l'application
      • 4.3 Créer l'application
      • 4.4 Tester l'application
      • 4.5 Personnaliser l'application
        • 4.5.1 Modifier la présentation des pages
        • 4.5.2 Créer et utiliser des listes de valeurs
        • 4.5.3 Ajouter des contrôles sur les données saisies
    • Index

Auteur

Jérôme GabillaudEn savoir plus

Ingénieur en Informatique pour l'Industrie, consultant, Jérôme Gabillaud est également responsable pédagogique dans un grand centre de formation informatique. Spécialiste des systèmes d'accès aux données Microsoft, il est déjà auteur de nombreux ouvrages sur ce sujet, reconnus pour leurs qualités techniques et pédagogiques.

Caractéristiques

  • Niveau Initié à Confirmé
  • Nombre de pages 549 pages
  • Parution mars 2015
    • Livre (broché) - 17 x 21 cm
    • ISBN : 978-2-7460-0944-1
    • EAN : 9782746094451
    • Ref. ENI : RI12CORA
  • Niveau Initié à Confirmé
  • Parution mars 2015
    • HTML
    • ISBN : 978-2-7460-9593-9
    • EAN : 9782746095939
    • Ref. ENI : LNRI12CORA

Téléchargements

En complétant ce formulaire, vous acceptez d'être contacté afin de recevoir des informations sur nos produits et services ainsi que nos communications marketing. Vous aurez la possibilité de vous désabonner de nos communications à tout moment. Pour plus d'informations sur notre politique de protection des données, cliquez ici.
  • Des fichiers complémentaires (136 Ko)