Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Scratch 3
  3. L'extension Lego Boost
Extrait - Scratch 3 S'initier à la programmation et à la robotique par le jeu
Extraits du livre
Scratch 3 S'initier à la programmation et à la robotique par le jeu
2 avis
Revenir à la page d'achat du livre

L'extension Lego Boost

Introduction

Les Lego Boost sont des Lego robotiques grand public (à la différence des Lego WeDo) présentés pour la première fois en 2017 au CES de Las Vegas. Dès le départ, Lego a contribué avec le MIT pour mettre en place une application compatible avec Scratch. Cinq modèles sont proposés à titre d’exemple : deux véhicules, un robot, un chat et une guitare. Vous pouvez vous en inspirer comme base de départ et ensuite donner libre cours à votre imagination pour vos propres créations. 

Dans ce chapitre, vous allez découvrir les éléments qui composent cet ensemble Lego pour construire des projets robotiques programmés avec Scratch. Les modèles de base seront utilisés pour développer des exemples de programmes.

Il est à noter que les Lego Boost sont assez proches des Lego WeDo dans leur conception. Vous pouvez les utiliser pour les exemples précédemment développés dans le chapitre consacré aux Lego WeDo.

Scratch 3 et Lego Boost

1. Le matériel

Le set Lego Boost est composé :

  • d’un Move Hub : comme pour le Smarthub de Lego WeDo et la brique EV3 du Lego Mindstorms, il s’agit du cerveau qui alimente et contrôle le robot. Ce Move Hub est alimenté par six piles de 1,5 V. Il est pourvu de deux moteurs intégrés et de deux ports de types entrées et sorties (notés C et D) pour brancher des actionneurs et des capteurs. Il intègre également un capteur d’inclinaison ;

  • d’un moteur : en plus des deux moteurs, le set contient un troisième moteur indépendant du Move Hub ;

  • d’un double capteur, qui fait office de capteur de distance pour détecter les obstacles et de capteur de couleurs.

En plus des composants, le set comporte 840 pièces Lego pour créer des projets très variés.

2. Installation et connexion

Comme pour les Lego WeDo et les Lego Mindstorms, l’utilisation des Lego Boost avec Scratch 3 nécessite l’installation de Scratch Link pour permettre la communication entre le Move Hub et l’ordinateur, ainsi que l’ajout de l’extension Lego Boost pour afficher les blocs spécifiques.

Pour utiliser l’extension Scratch Lego Boost sur votre ordinateur (ou tablette), certains prérequis sont demandés en termes de matériel :

  • Système d’exploitation :...

Les blocs

Lorsque ce livre a été rédigé, l’extension Lego Boost venait de sortir et les blocs n’étaient pas encore traduits en français, même sur la version en ligne. Il faut voir le bon côté des choses, cela permet d’apprendre un peu de vocabulaire en anglais !

À travers la description des blocs, vous allez vous rendre compte qu’ils sont identiques à ceux utilisés pour les Lego WeDo, voire même plus simples pour les moteurs ! Les programmes vus précédemment avec les Lego WeDo peuvent être utilisés avec les Lego Boost très facilement.

1. Les moteurs

Pour tester les moteurs, vous pouvez utiliser le premier modèle, AutoBuilder, proposé sur l’application Lego Boost dédiée.

Vous pouvez télécharger toutes les notices de construction Lego au format PDF à cette adresse : https://www.lego.com/fr-fr/service/help/briques-et-bricolage/notices-de-construction

Ce modèle est pourvu de quatre roues positionnées sur le Move Hub pour le transformer en véhicule. Les deux roues arrière sont positionnées sur les deux moteurs intégrés. Le troisième moteur est placé sur le dessus (vers l’arrière), de même que le capteur de distance/couleurs (vers l’avant).

images/21FI05.PNG

Ce bloc est composé d’un menu déroulant et d’une zone à valeurs.

Le menu déroulant définit le moteur concerné par le programme : moteur A - B - C - D - AB - ABCD. Les moteurs A et B correspondent aux deux moteurs situés sur le Move Hub. Les moteurs C et D sont les moteurs qui peuvent venir se brancher sur les deux ports disponibles sur le Move Hub.

La zone à valeur sert à définir la durée, exprimée en secondes, pendant laquelle le moteur/les moteurs définis sont allumés.

La possibilité de choisir les moteurs AB permet de les actionner en même temps. Ce qui n’est pas le cas avec les Lego WeDo et Mindstorms, où il faut faire une double instruction.

images/21FI06.PNG

Ce bloc, comme le précédent, est pourvu d’un menu déroulant pour définir le moteur concerné par le programme. La zone à valeur sert à spécifier le nombre de tours effectués...

Conclusion

À destination du grand public, les Lego Boost, tout comme les Lego WeDo, ont pour objectif d’initier les plus jeunes à la robotique et à la programmation d’une manière simple et ludique. De très nombreux projets peuvent être développés à partir de ce set et programmés avec Scratch 3.