Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Blockchain, NFT et Métaverse
  3. Métaverse
Extrait - Blockchain, NFT et Métaverse Démythification, usages et potentiels
Extraits du livre
Blockchain, NFT et Métaverse Démythification, usages et potentiels
1 avis
Revenir à la page d'achat du livre

Métaverse

Définition et genèse

La définition du métaverse n’est pas une chose facile. À l’heure actuelle, au moins trois visions distinctes peuvent être faites du métaverse.

À l’image d’Internet, qui n’est qu’un lointain parent de sa première finalité, le métaverse est susceptible d’évoluer. C’est à vous, lecteur et bâtisseur, de choisir votre définition et de bâtir le monde de demain et votre vision du métaverse, si possible enrichis des connaissances associées à cet ouvrage.

Dans cette section, nous évoquons sa genèse étymologique, l’état de l’art, ses déclinaisons et les vecteurs à son origine.

1. Prémisses : 1992 ?

Le terme métaverse est actuellement associé au roman de science-fiction Snow Crash, écrit en 1992 par Neal Stephenson. Le livre décrit un univers futuriste où les personnages interagissent dans une réalité virtuelle en 3D qui constitue l’avenir d’Internet. L’univers décrit est relativement sombre et l’usage de cet environnement n’est peut-être pas celui que l’on veut créer sur le long terme.

Si le mot métaverse ne décrit pas nécessairement cette réalité fictionnelle, il a néanmoins imprégné le lexique courant : ses racines - « méta », qui signifie « au-delà » en grec ancien et « verse », qui désigne l’univers (au-delà de l’univers) - décrivent bien le potentiel de ce que pourra être la révolution de notre rapport au digital.

Si la notion associée à une échappatoire du monde actuel et réel...

Valeur de la combinaison blockchain, NFT et métaverse

La proposition de valeur de la blockchain, du NFT et du métaverse au sens large est complexe, multiple, et dépend des implémentations.

1. Métaverse : une décomposition en couches

La création d’un métaverse ne peut se faire qu’au travers d’un écosystème. L’enjeu consiste à définir ce qu’est un métaverse, à le cibler et à voir à quel niveau nous nous trouvons actuellement.

L’entrepreneur américain Jon Radoff propose une répartition en sept couches schématisées ci-après :

images/04EP09.png

Les sept couches d’un métaverse

La couche la plus basse est l’infrastructure matérielle. Les composants aujourd’hui n’existent pas toujours pour supporter les ambitions. On doit réaliser des gravures des processeurs qui frisent avec les contraintes de la physique quantique.

La spintronique pourrait être une technologie viable arrivée avant l’ordinateur quantique. Elle utilise l’orientation des champs électroniques. Il est plus facile de créer un matériel basé sur cette approche de la physique que de réaliser un ordinateur quantique.

L’amélioration des architectures technique des puces pour calculer plus de graphiques en un temps record est en cours. La 5G est tout juste suffisante pour permettre de telles interactions.

Puis vient la couche de l’interface homme-machine. Les dispositifs actuels sont très limités au regard des ambitions. La recherche sur les modules haptiques est en cours, avec des approches très différentes. Des choses aussi simples que la reproduction quasi naturelle du mouvement de la main a coûté plus de 2 milliards d’euros de recherche et développement...

Cas d’usage les plus fréquents

Des dizaines de cas d’usage du métaverse sont présentés. Le terme est devenu désuet en un temps record entre le début et la fin de l’année 2022. Les facteurs étaient prévisibles :

  • Contraintes temporelles fortes.

  • Besoin de respecter l’effet d’annonce.

  • Incompréhension du potentiel technologique et de la vitesse de réalisation.

  • Public absent ou déserteur du numérique après trois années de pandémie.

  • Interprétations très personnelles du métaverse.

  • Réalisations digitales de l’ordre du classique, pas du métaverse.

Début 2023, on découvre encore des propositions fantaisistes de locations immobilières virtuelles, d’investissements dans des projets douteux sur des îles du Pacifique ou d’invitations à des événements pour DJ en quête de popularité.

Le manque de barrière à l’entrée cache un océan de promesses de business porteurs de sens. Plus d’une trentaine d’industries seront impactées. L’immobilier, le jeu, la publicité, la formation, les voyages, la mode, le sport, les services publics ou l’agriculture. Nous avons fait le choix de quelques cas d’usage prometteurs et fréquemment exploités dans les itérations actuelles et à venir.

1. Vidéos exploratoires et voyages

Le métaverse dans sa formulation la plus courante est un gigantesque espace virtuel d’échange, de partage et de découverte.

Sur la boutique de Meta, il est possible de regarder des choses totalement époustouflantes telles que des montagnes aux sols couleur arc-en-ciel, la présentation de la Maison-Blanche par Barack et Michèle Obama, l’ascension...

Stratégie métaverse

Le métaverse a fait couler beaucoup d’encre. Le mot est sur toutes les lèvres, sa compréhension incomplète, son début chaotique. Nous avons besoin d’une définition de ce qu’est le métaverse et d’une compréhension du sujet de la part des acteurs du numérique. Nous avons également besoin d’évaluer la taille du marché potentiel et des industries les plus disruptées.

À partir de ce constat, nous établissons les vecteurs en faveur et en défaveur à l’expansion de la technologie et de ses usages. Nous proposons une démarche fondée sur les retours d’expérience, une évaluation d’un horizon d’investissement, ses montants et avec quelles équipes.

1. Propriétés d’un métaverse

La définition du métaverse est encore incertaine. Quelques propriétés se dessinent cependant.

Une étude menée par le cabinet McKinsey sur la première moitié de 2022 révèle plusieurs perceptions intéressantes pour définir le métaverse. La méthodologie est fondée sur un questionnaire auprès de 3 000 consommateurs, 450 chefs d’entreprise et 13 entretiens physiques auprès de spécailistes qui révèlent leur vision du métaverse.

Le métaverse serait le successeur d’Internet. Le consensus sur ce point semble acquis. Il combinerait de manière intuitive et sans couture (seamless) l’expérience des utilisateurs.

Le métaverse dispose également de trois propriétés fondamentales attendues par les entreprises traditionnelles :

  • Un sens d’immersion.

  • Une interactivité en temps réel.

  • Un agent...

Préparatifs pour accéder au métaverse

1. Contexte

Le métaverse est-il un jeu vidéo ? Doit-on miser sur la réalité virtuelle, augmentée ou mixte ? De quoi a-t-on besoin ? Cette section apporte des éléments de contexte et de projection pour pouvoir se repérer dans cette industrie en devenir.

a. Le métaverse est-il un jeu vidéo ?

Le métaverse dans une de ses déclinaisons inclut massivement les composants du jeu vidéo :

  • Un environnement en 3D.

  • Les échanges entre plusieurs participants.

  • Un matériel de simulation avancée.

En revanche, l’ambition n’est pas de résoudre des quêtes dans des donjons ou de mener des guerres virtuelles intergalactiques.

Le monde du jeu vidéo en 2023 est dominé par les jeux sur smartphone (Android et iPhone). Ils sont associés à des performances et à des ressources limitées qui ne peuvent pas répondre à un environnement de travail professionnel. Prenez un smartphone et lancez une réunion Teams. En 1 heure d’échange, la batterie est vidée sur les modèles de plus de deux ans.

C’est pourquoi, tant par la représentativité du jeu vidéo que par les terminaux d’accès les plus courants, le métaverse peut difficilement être associé au jeu vidéo. 

Le métaverse est conçu dans la tête de ses défenseurs comme un lieu d’échange international qui réduit les distances physiques et améliore nos interactions sociales et professionnelles.

On souhaite réduire le côté impersonnel des échanges professionnels, réintégrer le corps et les interactions humaines informelles.

Orange avait misé sur le téléphone...

Immersion dans le métaverse

Le métaverse est un terme qui a été très utilisé ces derniers temps. Beaucoup se demandent comment entrer dans le métaverse. Pour ce faire, il existe de nombreuses plateformes et appareils virtuels que vous pouvez utiliser, c’est beaucoup plus facile que vous ne le pensez.

1. Comment se connecter au métaverse

Étape 1 : Se procurer un ordinateur connecté à Internet

Dans un premier temps, vous pouvez effectivement vous connecter avec un ordinateur, et dans un deuxième temps, vous pouvez utiliser des accessoires pour améliorer votre exploration du métaverse. Mais ils ne sont pas obligatoires pour en profiter. Tout ce dont vous avez vraiment besoin dans un premier temps, c’est d’un ordinateur connecté à Internet.

Certaines plateformes vous permettront même d’accéder à leur monde avec votre smartphone. Cependant, nous recommandons fortement d’utiliser un ordinateur pour une meilleure expérience.

Si vous cherchez à vous immerger complètement dans le métaverse, envisagez de vous procurer une paire de lunettes VR abordable.

Étape 2 : Choisir un monde métaverse

Une fois que vous avez sélectionné le monde que vous voulez explorer, il vous suffit de vous connecter à la plateforme qui héberge ce monde virtuel. Aujourd’hui, il existe déjà un grand nombre de mondes virtuels auxquels vous pouvez vous connecter via des plateformes. Les plateformes les plus connues sont Somnium Space, Decentraland, Cryptovoxels, Worldwide Webb, The Sandbox.

Dans de nombreux mondes métaverse, vous n’avez pas besoin de créer un compte pour commencer à l’explorer. Cependant, si vous souhaitez profiter pleinement de cette expérience, vous devrez certainement créer...

Cas pratique

1. Première application dans le métaverse avec le moteur Unity

On appelle dApp une application distribuée. Nous allons voir comment créer un exemple de dApp de métaverse avec Unity. Par exemple, une dApp reliée à un monde 3D dans lequel les utilisateurs peuvent se connecter en tant qu’avatar simplement en utilisant l’option de QR code dans un portefeuille Web3.

Un métaverse entièrement immersif existe déjà, mais les avancées technologiques dans le domaine du Web 3.0 contribuent à toujours améliorer les choses. Aujourd’hui, nous avons une gamme d’applications Web 3.0 contemporaines qui comportent des éléments de type métaverse. Les développeurs poursuivent leur effort pour mettre à disposition de nouvelles fonctionnalités qui agissent comme de nouvelles briques de construction. Les expériences de métaverses vont se transformer et évoluer constamment.

Alors que les applications Web 3.0, telles que les jeux, les événements virtuels et les réseaux sociaux virtuels, gagnent en popularité, non seulement les développeurs, mais aussi les entrepreneurs et les entreprises explorent le développement du métaverse. Bien que le développement de métaverse soit un domaine très vaste où de multiples technologies et outils entrent en jeu, Unity est un outil très populaire pour le développement du métaverse.

Pour que vous puissez développer des applications métaverse Web 3.0 avec l’outil Unity, nous allons lister toutes les étapes indispensables. Unity est un outil très flexible qui permet de nombreuses personnalisations dans le développement de dApps et de jeux. C’est une plateforme robuste sur laquelle les développeurs...

Pour aller plus loin

1. Formation Unreal

a. Qu’est-ce qu’Unreal Engine ?

Unreal Engine est un puissant outil de création 3D qui prend en charge le développement de projets VR et AR (Augmented Reality) immersifs, y compris la création d’un métaverse complet. Lancé en mai 1998, l’outil permet aux développeurs de créer des jeux 2D, 3D et VR de haut niveau pour offrir des expériences en temps réel aux joueurs.

Actuellement, Unreal Engine 4.27 est couramment utilisé par les développeurs, tandis qu’Unreal Engine 5 n’a été lancé que récemment. Unreal Engine 4.27 possède des fonctionnalités et des améliorations viables dont les créateurs ont besoin pour créer leurs projets 3D. Par exemple, la fonctionnalité VFX intégrée à l’appareil photo est une fonctionnalité de haut niveau qui offre qualité, efficacité et facilité d’utilisation. Le reste des fonctionnalités met en évidence des aspects visuels tels que des modèles époustouflants, offrant par exemple un accès à Bink et à Oodle.

En tant que plateforme 100 % open source, Unreal Engine permet aux développeurs du monde entier d’utiliser l’outil et de bénéficier de ses caractéristiques intrinsèques et de ses fonctionnalités avancées pour créer des projets qui se démarquent.

Compte tenu des besoins et des compétences de tous les niveaux de développeurs, y compris des débutants, Unreal Engine propose des guides pédagogiques, des didacticiels et des documents techniques pour guider les créateurs, leur permettant de créer facilement n’importe quel projet.

Vous trouverez ci-dessous...

Défis à relever

Les défis à relever pour les entrepreneurs et spécialistes du secteur dépendent de leur position sur les couches du métaverse. Certaines sont à leur portée, d’autres moins. Les startups ont autant de légitimité que les grands groupes. Il est très probable que les enablers (ou facilitateurs en français) technologiques soient acquis plutôt que développés en interne aux yeux de la complexité et du nombre des chantiers à mener.

Cette section relève quelques points critiques sur les angles business et techniques. 

1. Défis business

Les défis business sont nombreux, mais tous pertinents. Par souci de clarté, ils seront répartis en deux parties : l’adoption du métaverse par les entreprises d’une part et par les clients finaux d’autre part.

a. Adoption par les entreprises

Les entreprises versées dans les activités de conception assistée par ordinateur sont déjà équipées en outillage proche du métaverse. L’aéronautique, l’automobile et l’immobilier en amont (conception) sont dotés de matériel avancé, incluant les casques de réalité dernier cri tels que le Varjo XR 3. Ils sont utilisés afin de réaliser un travail collaboratif, présenter des maquettes, des simulations. L’avènement du métaverse, par exemple sous l’angle industriel, préjuge une ouverture au moins partielle des actifs générés, ou une ouverture sur l’Internet actuel ou sa version évoluée. Cela n’est pas toujours facile, car les actifs digitaux créés relèvent de la propriété intellectuelle très sensible.

L’utilisation intensive...