Blog ENI : Toute la veille numérique !
Jusqu'à ce soir ! : -25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Hyper-V (version 3) et System Center Virtual Machine Manager
  3. V (version 3) et System Center Virtual Machine Manager
Extrait - Hyper-V (version 3) et System Center Virtual Machine Manager Technologie de virtualisation sous Windows Server 2012 R2
Extraits du livre
Hyper-V (version 3) et System Center Virtual Machine Manager Technologie de virtualisation sous Windows Server 2012 R2 Revenir à la page d'achat du livre

Sauvegarde et récupération Hyper-V

Récupération d’urgence et sauvegarde

1. Définition d’une stratégie

L’évolution des technologies de virtualisation des serveurs et leur adoption de plus en plus rapide aujourd’hui confortent les entreprises dans leur choix de mise en œuvre de ces solutions, avec à la clé une réduction des coûts d’infrastructure et une augmentation significative du niveau de qualité de services offerts via une bien plus grande agilité.

Pour aller au bout de cette stratégie, et encore développer les avantages apportés par la plate-forme de virtualisation, une étape importante, et indispensable, consiste à profiter de ces nouvelles possibilités comme un nouveau moyen de permettre ou d’améliorer les stratégies de récupération d’urgence des moyens informatiques dans les entreprises.

Les études montrent que la préparation des plans de reprise, ou de récupération d’urgence, sont toujours parmi les sujets les plus « chauds » de l’industrie informatique. Ces études mettent en avant les pertes auxquelles sont soumises les entreprises. Les plus grandes d’entre elles perdent plusieurs centaines de milliers d’euros par heure ou par jour d’arrêt en fonction de leur importance. Néanmoins, même si ces pertes financières sont considérables, en général, aucune de ces entreprises ne souffrira d’une perte de données catastrophique qui mettrait en danger sa survie à court ou moyen terme.

Ce chapitre introduit les possibilités, limites et grandes recommandations en rapport avec les principes de la récupération d’urgence dans le cadre de la plate-forme de virtualisation Hyper-V. Nous nous attarderons à analyser les différentes options de sauvegarde et de restauration des machines virtuelles avec les outils intégrés à Windows Server 2012 R2 ainsi qu’avec les immenses possibilités offertes par Windows PowerShell 4.0.

La sauvegarde industrielle des machines virtuelles devrait être implémentée avec une solution professionnelle connue et reconnue du marché. Apparue il y a quelques années dans les environnements VMware, la solution VEEAM Backup & Replication fait...

Opérations de récupération Hyper-V

La sauvegarde des machines virtuelles est certainement le point le plus sensible d’une plate-forme de virtualisation, le regroupement de n serveurs sur une seule machine hôte créant naturellement un SPOF (Single Point of Failure), ou point de défaillance unique, qu’il faut impérativement prendre en charge.

1. Stockage et types de sauvegardes

La planification d’une stratégie de sauvegarde et de récupération pour une plate-forme de virtualisation nécessite la considération de multiples facteurs. Parmi ces facteurs, nous pouvons recenser les suivants :

  • Le type de sauvegarde qui sera réalisé.

  • Le type de stockage utilisé pour les machines virtuelles.

  • L’état des machines virtuelles.

Ces différents critères, tous à considérer, possèdent leurs propres avantages et leurs propres inconvénients lesquels sont présentés ci-dessous.

Considérations et options de sauvegardes

L’application Sauvegarde Windows Server de Windows Server 2012 R2 utilise un nouveau rédacteur VSS Hyper-V qui permet de sauvegarder et restaurer les machines virtuelles et leurs paramètres indépendamment les unes des autres.

Sauvegarde et restauration des VM et configurations en Cluster : cette nouvelle possibilité apportée par Windows Server 2012 R2 est intéressante pour assurer un service « minimaliste » des opérations de sauvegarde et de restauration. Dans le même ordre d’idées, il est important de noter que l’application Sauvegarde Windows Server ne permet pas la sauvegarde à distance des machines virtuelles et ne peut pas être utilisée dans le cadre des configurations Hyper-V en cluster - volumes CSV.

Exécuter une sauvegarde à partir de la machine hôte Hyper-V

Cette méthode est certainement la méthode la plus judicieuse car elle permet la sauvegarde des données nécessaires à une récupération totale. L’administrateur peut alors réaliser une restauration complète en cas de sinistre majeur. Une sauvegarde complète de la machine hôte Hyper-V inclut la sauvegarde complète du système d’exploitation Windows Server 2012 R2, la configuration...