Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici

Les acteurs du projet

Les acteurs du projet

Le pire projet suivrait le déroulement suivant :

1.

Les meilleurs éléments sont détachés pour le projet.

2.

Ils sont remplacés par d’autres personnes pendant la durée du projet.

3.

Le projet est un succès.

4.

À la fin du projet, les « meilleurs » se retrouvent sans fonction véritable et errent dans la société dans des fonctions « placard ».

Par conséquent, à l’arrivée d’un nouveau projet, personne ne voudra y participer. La gestion des carrières par la RH, doit commencer dès le début du projet. Il faut donc impliquer la DRH dès le lancement du projet et continuer à l’impliquer pendant le projet.

Dès lors que les ressources clés de l’entreprise sont identifiées pour travailler sur le projet, la DRH doit alors connaître leurs compétences et leur potentiel, et ainsi prévoir ce que ces personnes deviendront à l’issue du projet : elles auront grandi, pris de la hauteur, développé leur réseau interne, appris à gérer des désaccords, des conflits, des priorités. Elles seront devenues des « pépites » pour l’entreprise. Il faut donc prévoir leur point de chute après le projet, ou à défaut, les incorporer dans un « réservoir à potentiel », prêtes à prendre une fonction importante quand elle se présentera.

Si cette anticipation n’est pas faite, le risque est de voir ces ressources clés quitter l’entreprise à la fin du projet du fait qu’elles n’auront pas d’évolution motivante, et également du fait que leur employabilité aura augmenté de façon importante.

1. Les Key Users

Les Key Users (utilisateurs clé) sont choisis parmi les meilleurs utilisateurs d’un système dans un métier. Leur rôle est essentiel. Ils vont participer activement à la construction du nouveau système, au choix des nouveaux process et organisation, aux droits d’accès, à la formation des utilisateurs. C’est la communauté des KU qui va connaître le mieux le nouveau système....

Les instances de décision

1. Le comité projet

Il est composé du chef de projet, des Keys Users des métiers et d’un représentant de la DSI si nécessaire. Son objectif est de résoudre les problèmes à son niveau et d’en informer le comité de pilotage. Dans le cas où la résolution ne peut se faire à son niveau, il doit renseigner une matrice de décision décrivant le problème et les différentes options pour le résoudre, avec les avantages et inconvénients de chaque option.

Dans l’euphorie du début de projet, tous vont participer. Par la suite, face aux problèmes rencontrés et par lassitude si le projet est trop long, les participants vont avoir tendance à être moins disponibles. De ce fait, et très factuellement, il peut s’avérer nécessaire de mettre en place un tableau des présences à inclure dans chacun des comptes-rendus (cf. chapitre Les méthodes et outils essentiels - La matrice de décision).

2. Le comité de pilotage

Toutes les décisions qui n’ont pas pu être prises par le comité projet seront alors escaladées, à l’aide d’une matrice de décision, au comité de pilotage. Celui-ci la complétera avec des notions plus stratégiques et prendra la décision...