Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. PHP et JavaScript
  3. Les bases du langage PHP
Extrait - PHP et JavaScript Dynamisez vos sites et applications web (avec exercices et corrigés)
Extraits du livre
PHP et JavaScript Dynamisez vos sites et applications web (avec exercices et corrigés) Revenir à la page d'achat du livre

Les bases du langage PHP

Les balises

Comme vous le savez, HTML5 est un langage qui utilise des balises telles que <html>, <head>, <body> etc., à l’intérieur desquelles vous décrivez vos pages.

Le PHP s’articule également autour de deux balises (qu’on appelle aussi tags) :

<?php : cette balise marque le début du code PHP.

?> : cette balise marque la fin du code PHP.

  • Une page peut être entièrement écrite en PHP comme ceci :


<?php 
    //instructions PHP; 
?>
 

Avant PHP 7, d’autres balises étaient tolérées, mais sont devenues obsolètes, telles que <? … ?>, ou <% ... %>.

  • Il est possible d’insérer du code au milieu d’une page HTML5 :


<!DOCTYPE html> 
<html> 
<head> 
    <meta charset="utf-8"> 
    <title>ma page html et php</title> 
</head> 
<body> 
      <h1>Ma page html et php</h1> 
      Bonjour <?php echo "Bob"; ?> 
</body> 
</html>
 

Le code PHP peut être inséré vraiment n’importe où, par exemple dans l’en-tête d’une page HTML5, comme l’illustre le code ci-dessous :


... 
<head> 
    <title>Ma page <?php...

Afficher du texte

La plus simple des instructions PHP est sans doute celle qui permet d’afficher du texte dans le navigateur : echo.

Son utilisation est très simple, il suffit de mettre le texte à afficher entre guillemets ou entre apostrophes comme ceci :


<?php 
  Echo "Test de l'instruction Echo"; 
?>
 

Ces autres écritures sont équivalentes :


<?php 
  Echo ("Test de l'instruction Echo"); 
?>
 

Ou encore :


<?php 
  Echo 'Test de l\'instruction Echo'; 
?>
 

Dans ce dernier exemple, on notera que l’on a "échappé" l’apostrophe avec un caractère antislash "\", ce qui permet de spécifier que le texte ne s’arrête pas là, mais à l’apostrophe suivante. Cela permettra donc d’afficher les apostrophes ou guillemets.

On verra un peu plus loin dans cet ouvrage la différence entre les guillemets et l’apostrophe.

Il est possible d’insérer du code HTML5 dans le code PHP :


<?php 
  Echo 'Test de l\'instruction <strong>Echo</strong>'; 
?>
 

Ce qui produit :

images/03RI02.png

L’instruction print permet également d’afficher du texte, mais elle est beaucoup moins courante :


<?php 
  print 'Test de l\'instruction <strong>print</strong>'; ...

Les commentaires

Les commentaires sont très utiles pour les développeurs et permettent de décrire certaines lignes de codes, mais aussi d’empêcher l’exécution d’une instruction.

Ils permettent aussi à d’autres développeurs de comprendre le code.

Les commentaires ne sont visibles que par vous, et disparaîtront au moment de la génération de la page web.

Il existe deux types de commentaires :

  • Commentaire monoligne

  • Commentaire multiligne

Les commentaires monolignes : on utilise les deux slashs // pour commenter une ligne ou une instruction :


<?php 
  //on teste ici un commentaire monoligne 
  echo "les commentaires en PHP";        //instruction echo 
  //echo "en PHP"; 
?>
 

La deuxième instruction echo ne sera pas renvoyée dans la page web.

Les commentaires multilignes sont très utiles pour commenter un bloc d’instruction ou pour documenter une fonction :


<?php 
  /* le premier paramètre indique le nom de l'auteur, 
  le deuxième paramètre sera son prénom 
  et enfin le troisième représente son âge. */ 
?>
 

Tout le code ou texte qui se situe entre les /* et */ ne sera pas interprété.

Sauvegarder et tester sa page PHP

1. Sauvegarder sa page

Il est impératif d’enregistrer votre code avec l’extension .php, par exemple ma_page.php, dans un sous-dossier du dossier www. Par exemple : C:\wamp\www\eni (pour une utilisation sous Windows).

2. Tester sa page

On suppose ici que WampServer est lancé, il suffira alors de lancer le navigateur de votre choix (Chrome, Firefox, Internet Explorer, etc.), puis de taper dans l’URL la commande suivante :


localhost/eni/
 
images/03RI03.png

Le navigateur affiche alors l’ensemble des fichiers se trouvant dans le dossier www/eni. Il suffit de cliquer sur un des fichiers avec l’extension .php pour que celui-ci s’exécute dans le navigateur.

Bien entendu, on peut directement accéder à un fichier particulier en le spécifiant dans l’URL :

images/03RI04.png

Le code de la page peut être modifié à tout moment. Pour que les modifications prennent effet dans le navigateur, il suffit de rafraîchir (ou d’actualiser) la page en appuyant sur la touche [F5].

Un fichier avec l’extension .html n’exécutera que le code HTML et JavaScript, s’il contient du code PHP celui-ci sera ignoré.

Les inclusions de page

1. Principe

Pour rester homogènes, toutes les pages d’un site web sont la plupart du temps organisées de la même manière : par exemple avec un en-tête, un titre et un logo en haut de page, un menu sur la partie gauche et le corps au centre :

images/schemach3.PNG

Le code HTML du fichier index.php ci-dessous pourrait illustrer le schéma ci-dessus :


<!DOCTYPE html> ci-sessus 
<html> 
    <head> 
        <meta charset="utf-8" /> 
        <title>Mon site</title> 
    </head> 
 
    <body> 
     <table border="1"> 
        <tr> 
         <td colspan='2' align='center'> 
           <!-- L'en-tête --> 
           <header> 
             <h1>Mon site en PHP</h1> 
          </header> 
         </td> 
        </tr> 
 
        <tr> 
         <td width='20%'> 
            <!-- Le menu --> 
            <div class="menu"> 
             <h3>Titre menu</h3> 
             <ul> 
                <li><a href="page1.html">Lien</a></li> 
                <li><a href="page2.html">Lien</a></li> 
                <li><a href="page3.html">Lien</a></li> 
            </ul> ...

Les variables

Ce chapitre est fondamental, il est important de bien le comprendre. La plupart des langages utilisent la notion de variable.

1. Description

Une variable est une information qui est stockée temporairement en mémoire. Cette information peut être une valeur numérique, un nom, un taux, etc.

Une variable a une durée de vie très limitée, elle n’existe que le temps de la génération de la page PHP, puis elle est supprimée. Des mécanismes de sauvegarde permettent de conserver certaines données tout au long de la navigation sur le site, on verra ces mécanismes plus loin dans cet ouvrage.

Les variables peuvent être créées à tout moment dans le code, il n’y a pas de règles, vous les déclarez quand vous en avez besoin.

Deux éléments constituent une variable : son nom et sa valeur (c’est l’information qu’elle contient, qui peut bien sûr changer, d’où son nom de variable).

Pour créer une variable, il y a deux préceptes à retenir :

  • Elle doit toujours commencer par le symbole $, c’est ce qui permet de dire à PHP qu’il s’agit d’une variable.

  • Son nom proprement dit : il est d’usage de décrire succinctement son contenu, par exemple $nom, $age, $_nom, $calcul_tva... Notez qu’il ne peut pas y avoir d’espace dans le nom d’une variable, on utilise très souvent le caractère souligné (_) pour séparer les termes qui la composent. Évitez d’utiliser des caractères accentués dans le nom de vos variables, ainsi que tous les caractères spéciaux.

PHP est sensible à la casse, $Nom est différent de $nom !

2. Affecter une valeur à une variable

Une variable possède un nom et contient une valeur, on utilisera le symbole = pour affecter un contenu (une information) à la variable, par exemple :


<?php 
 
  $nom='Paul'; 
  $tva=20; 
 
?>
 

Vous remarquerez qu’il n’est pas nécessaire de définir le type de la variable, celui-ci est défini automatiquement. De plus, une même variable peut stocker différents types de données sans que cela provoque d’erreur. Comme toutes les instructions PHP...

Les constantes

Une constante est une forme particulière de variable dont la valeur est fixe tout au long du projet. Une constante est définie une fois pour toutes et sa valeur ne peut pas changer dans le temps.

Pour définir une constante, vous utiliserez en PHP le terme define, comme ceci :


<?php 
 
  define ('PI' , 3.1416); 
  define ('PREMIER_JOUR_SEMAINE' , 'lundi'); 
 
  echo PI; 
  echo PREMIER_JOUR_SEMAINE; 
 
?>
 

Vous remarquerez que l’on n’utilise pas le symbole $ pour déclarer une constantes, mais directement son nom.

Par convention, mais cela n’est pas obligatoire, les bonnes pratiques de programmation incitent les développeurs à déclarer les constantes en majuscule.

La fonction defined permet de savoir si une constante existe ou non :


<?php 
 
  define ('PI' , 3.1416); 
  echo defined('PI'); //affichera TRUE (vrai) 
 
?>
 

Depuis PHP 5.3.0, vous pouvez utiliser l’instruction const pour déclarer vos constantes, par exemple :


<?php 
      const VRAI = true; 
      const PI = 3.1416; 
?>
 

Le chapitre suivant abordera les conditions, sujet essentiel lorsque l’on veut effectuer un traitement particulier en fonction du contenu d’une variable.