Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. SQL Server 2022
  3. Présentation
Extrait - SQL Server 2022 Apprendre à administrer un serveur de base de données
Extraits du livre
SQL Server 2022 Apprendre à administrer un serveur de base de données
1 avis
Revenir à la page d'achat du livre

Présentation

Introduction

Depuis quelques versions déjà, SQL Server est arrivé à une certaine maturité en ce qui concerne la gestion des données relationnelles, et les évolutions les plus notables sont sur la partie BI mais aussi sur l’intégration de SQL Server à Windows Azure (ces deux points n’étant pas l’objet de ce livre).

Cependant, cela ne signifie en aucun cas qu’il n’y a pas d’évolution au niveau de SQL Server.

Tout d’abord, en ce qui concerne la distribution, l’installation de l’outil client SQL Server Management Studio est complètement détachée de l’installation du moteur de base de données. Ainsi, SQL Server Management Studio doit être téléchargé, gratuitement, à partir du site web de Microsoft.

En complément de l’évolution de quelques commandes, les outils progressent également avec un souci d’intégration. Ainsi, SQL Server Profiler est déprécié, donc existe toujours, mais se voit remplacé par les événements étendus.

De même, le magasin de requêtes permet de mieux suivre l’évolution des temps d’exécution des requêtes ainsi que de s’assurer de la bonne santé du serveur avec des indicateurs comme le temps de consommation processeur, le nombre de lectures logiques, le temps d’exécution des requêtes...

SQL Server propose aussi les tables temporelles, ce qui permet de suivre l’évolution des données dans le temps. La durée de rétention de l’historique est gérée par SQL Server ainsi que la bascule des informations de la table des données vers la table d’historique.

Toute la technicité nécessaire à la mise en place de cette...

Présentation de SQL Server

Le but de ce chapitre est de présenter SQL Server dans sa globalité et d’acquérir un aperçu de SQL Server dans son ensemble, à savoir :

  • Comprendre la notion de SGBDR et le mode de fonctionnement client/serveur.

  • Présenter les composants de SQL Server et les plates-formes d’exécution.

  • Présenter l’architecture d’administration et de programmation.

  • Présenter la notion de base de données et les bases installées sur le serveur SQL.

SQL Server est un SGBDR (système de gestion de base de données relationnelle) entièrement intégré à Windows, ce qui autorise de nombreuses simplifications au niveau de l’administration, tout en offrant un maximum de possibilités.

1. Qu’est-ce qu’un SGBDR ?

SQL Server est un système de gestion de base de données relationnelle (SGBDR), ce qui lui confère une très grande capacité à gérer les données tout en conservant leur intégrité et leur cohérence.

SQL Server est chargé :

  • de stocker les données,

  • de vérifier les contraintes d’intégrité définies,

  • de garantir la cohérence des données qu’il stocke, même en cas de panne (arrêt brutal)  du système,

  • d’assurer les relations entre les données définies par les utilisateurs.

Ce produit est complètement intégré à Windows et ce à plusieurs niveaux :

  • Observateur d’événements : le journal des applications est utilisé pour consigner les erreurs générées par SQL Server. La gestion des erreurs est centralisée par Windows, ce qui facilite le diagnostic.

  • Analyseur de performances : par l’ajout...

Architecture

1. Administration

Le langage naturel de SQL Server est le Transact SQL. Il est donc nécessaire de lui transmettre les instructions dans ce langage. Comme ce langage n’est pas forcément naturel pour l’utilisateur, il est possible de composer l’instruction de façon graphique par SQL Server Management Studio, puis de provoquer son exécution sur le serveur à l’aide des boutons OK, Appliquer...

Même si seules les tâches administratives sont traitées dans cet ouvrage, une bonne connaissance du Transact SQL et des possibilités offertes par ce langage est plus que souhaitable pour le lecteur qui désire se diriger vers l’administration de base de données. 

Il est donc possible d’écrire des scripts Transact SQL pour exécuter des opérations administratives sous forme de traitement batch.

2. Programmation

Le développement d’applications clientes pour visualiser les données contenues dans le serveur peut s’appuyer sur différentes technologies.

images/01ec20.png

La DLL SQL Native Client est une méthode d’accès aux données qui est disponible aussi bien en utilisant la technologie OLE-DB ou bien ODBC pour accéder aux données. Avec cette nouvelle API, il est possible d’utiliser l’ensemble des fonctionnalités de SQL Server comme les types personnalisés définis avec les CLR (UDT : User Defined Type), MARS (Multiple Active Result Sets) ou bien encore le type XML.

SQL Native Client est une API qui permet de tirer pleinement profit des fonctionnalités de SQL Server et de posséder un programme qui accède de façon optimum au serveur. 

Il est toujours possible d’utiliser les objets ADO pour accéder à l’information. Ce choix est plus standard car un programme accédant à une source...

Base de données SQL Server

1. Objets de base de données

Les bases de données contiennent un certain nombre d’objets logiques. Il est possible de regrouper ces objets en trois grandes catégories :

  • Gestion et stockage des données : tables, types de données, contraintes d’intégrité et index.

  • Accès aux données : vues et procédures stockées.

  • Gestion de l’intégrité complexe : déclencheur (procédure stockée s’exécutant automatiquement lors de l’exécution d’un ordre SQL modifiant le contenu d’une table : INSERT, UPDATE et DELETE). Le déclencheur est toujours associé à une table et à une instruction SQL. Il permet de mettre en place des règles d’intégrité complexes à cheval sur plusieurs tables ou de maintenir des données non normalisées.

images/1601ec01.png

Objets de base de données

Nom complet des objets

La règle appliquée pour nommer les objets permet une parfaite identification. Le nom complet est composé comme suit : serveur.nomBase.schéma.objet. Pour toutes les requêtes, il est conseillé de nommer les objets au minimum avec schéma.objet, même si le schéma est celui par défaut, à savoir dbo. Ceci évitera une phase de recherche dans l’exécution des requêtes.

2. Bases de données système et tables système

La quasi-totalité des informations de configuration du serveur et des bases de données utilisateur est stockée dans SQL Server. Il existe donc des bases de données système et, sur chaque base utilisateur, quelques tables système. L’insertion et la mise à jour de données dans ces tables ne s’effectuent jamais directement...