Blog ENI : Toute la veille numérique !
Jusqu'à ce soir ! : -25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici

Nouveautés SSIS

Introduction

Les nouveautés notables apparues après SQL Server 2012 et jusqu’à SQL Server 2017 seront détaillées ici. L’objectif de ce chapitre est de pouvoir simplifier la lecture des nouveautés pour le lecteur ayant déjà les bases du développement SSIS. Les chapitres suivants détailleront, quant à eux, l’utilisation de ces nouveautés au travers d’exemples concrets lorsque cela nous a paru nécessaire.

Installation et administration

De nombreuses nouveautés ont été apportées à l’installation et l’administration de SSIS, les deux majeures étant la possibilité d’installer sur Linux et celle de l’installer de façon distribuée (Scale Out).

1. Installation sur Linux

Possible depuis la version 2017 de SQL Server, l’installation sur Linux est actuellement officiellement compatible avec Red Hat (>=7.3), Suse (>=Enterprise SP2 v12), Ubuntu (>=16.04 LTS). Dans cet ouvrage, nous effectuerons l’installation de SQL Server 2017 Developper Edition sur Ubuntu 16.04.3.

Il est important de noter que la version de SSIS actuellement disponible (14.0.1000.169) comporte de nombreuses limitations telles que :

  • l’absence de support du catalogue SSIS, et donc l’impossibilité de déployer des packages SSIS en mode projet

  • l’impossibilité de planifier les packages avec l’agent SQL Server

  • l’impossibilité d’utiliser l’Authentification Windows

  • le non-support des composants tiers, du composant CDC (Change Data Capture), ainsi que des composants Azure et Hadoop

  • l’impossibilité d’installer SSIS en mode distribué (Scale Out)

De plus, certaines limitations existent au sein des composants supportés, le détail de celles-ci est disponible sur le site de Microsoft. Parions toutefois que les prochaines versions mineures de SQL Server viendront rapidement corriger ces manques.

L’installation commence avec une première commande exécutée sur Linux Ubuntu 16.04.3 LTS afin de s’assurer que notre système est bien à jour :


sudo apt-get update
 

Curl est nécessaire afin de pouvoir poursuivre, il est possible de l’installer avec la commande suivante :


sudo apt-get install curl
 

Une clé publique est nécessaire afin d’accéder aux dépôts de Microsoft, cela fait, le dépôt de paquets contenant le binaire de SSIS peut être ajouté :


sudo curl https://packages.microsoft.com/keys/microsoft.asc | 
sudo apt-key add -
 


sudo add-apt-repository "$(curl https://packages.microsoft.com/ 
config/ubuntu/16.04/mssql-server-2017.list)"
 

Il est maintenant possible d’installer SQL Server Integration Services pour Linux à partir du gestionnaire de package...

Composants et tâches

De nombreux composants et tâches ont été ajoutés à SQL Server Integration Services depuis la version 2012, couverte dans la précédente version de cet ouvrage. Ceux-ci sont soit nativement disponibles depuis les dernières versions de SQL Server Data Tools soit à ajouter via des extensions (Feature Pack).

1. Les tâches Cloud

Suite à la forte croissance de l’utilisation d’Azure, la plate-forme de cloud public (ou plate-forme applicative en nuage) de Microsoft au sein des entreprises, de nouveaux composants sont apparus afin de pouvoir récupérer et envoyer simplement des données vers ces nouveaux services.

L’utilisation de ces composants nécessite l’installation préalable du Feature Pack Azure (ensemble de fonctionnalités Azure). Ci-dessous, l’interface invitant à son téléchargement.

images/2-1-RI-16.png

Sur la page de téléchargement, il faut choisir entre la version 32 et 64 bits en fonction du système d’exploitation de la machine exécutant le package. Le téléchargement terminé, il est nécessaire de fermer Visual Studio afin de démarrer l’installation.

L’utilisation de composants Azure dans les packages SSIS implique l’installation du Feature Pack Azure sur les serveurs qui les exécuteront une fois déployés. En l’absence de cette installation, les packages tomberont en erreur en indiquant que les composants utilisés sont inconnus.

Une fois l’installation terminée, les composants de flux de contrôle Azure sont disponibles dans la boîte à outils SSIS.

images/2-1-RI-17.png

Les composants Azure ne sont disponibles qu’en anglais, nous utiliserons donc les intitulés anglais.

Il est possible de catégoriser ces nouvelles tâches comme suit :

  • Tâches Azure Blob : grâce à ces tâches, il est maintenant possible de télécharger et envoyer des données entre nos infrastructures locales et Azure. La notion de stockage Azure Blob (Binary Large Object) fait référence à la capacité de ce stockage à supporter des fichiers de tout type et sans dépendance avec leur format.

  • Tâches HDInsight : les tâches Azure HDInsight ouvrent une nouvelle voie...