Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. L’intelligence artificielle expliquée
  3. Intelligence artificielle et Web 3.0
Extrait - L’intelligence artificielle expliquée Des concepts de base aux applications avancées de l’IA
Extraits du livre
L’intelligence artificielle expliquée Des concepts de base aux applications avancées de l’IA
1 avis
Revenir à la page d'achat du livre

Intelligence artificielle et Web 3.0

Introduction

Si vous avez grandi dans les années 1990, l’ère des balbutiements d’un Web traditionnel dit « statique » et exclusivement centré sur la diffusion d’information, vous vous souvenez qu’il n’y avait à cette époque ni blogs, ni réseaux sociaux, ni jeux flash. Rien ? Enfin si, uniquement du contenu statique, oui, que du contenu statique. Nullissime, n’est-ce pas ?

Eh bien, détrompez-vous, c’était juste différent. L’accès à l’information, qui était en cette période si fastidieux était devenu simple et accessible au plus commun des mortels. Le Web était devenu l’épicentre d’un monde de passionnés, quelle qu’en soit la passion d’ailleurs.

Un domaine de liberté, un espace dédié à la diffusion d’informations, une époque où les logiciels open source gagnaient du terrain dans divers secteurs, suscitant une fascination chez les plus passionnés. C’était une période quelque peu tumultueuse qui pouvait évoquer le sentiment d’être un explorateur, à l’instar d’Indiana Jones au cœur d’une jungle avec sa machette, découvrant un univers encore largement inexploré.

Alors, certes, l’apparence des sites était plus que rudimentaire et le contenu statique souvent très limité (parcourez le site https://www.webdesignmuseum.org/ pour vous forger une opinion...).

Certes, à cette époque, il fallait payer une fortune pour un forfait internet (l’équivalent d’une trentaine d’euros pour 6 h ou 10 h par mois) et se doter d’un modem d’une lenteur absolue qui permettait, pour vous donner une vague idée...

Web 3.0 ? Vous avez dit Web3 ?

Nous y sommes, et il est temps d’explorer le futur du Web, le Web 3.0, et ses relations étroites avec l’intelligence artificielle. Cette évolution majeure du Web est déjà en marche et elle promet de révolutionner notre expérience en ligne.

Le Web 3.0, que nous aborderons en détail dans ce chapitre, est caractérisé par une série d’innovations technologiques majeures, dont la Blockchain, l’intelligence artificielle, les NFT (tokens non fongibles), les applications décentralisées et l’Internet des objets. Ces technologies transforment la manière dont nous interagissons avec Internet.

Contrairement à son apparition soudaine, le Web 3.0 est le fruit d’une véritable révolution, tout comme les transitions du Web 1.0 au Web 2.0. Il vise à offrir aux utilisateurs une expérience en ligne plus immersive, plus transparente et plus sécurisée par rapport au Web 2.0.

La Blockchain est l’un des piliers fondamentaux du Web 3.0. Il s’agit d’une technologie de stockage et de transmission d’informations qui permet des transactions décentralisées et sécurisées à l’aide de registres considérés comme inviolables. Imaginez-la comme une chaîne de blocs informatiques qui suit rigoureusement des règles...

L’IA dans la Blockchain

1. Utilisation de l’IA dans les NFT

Les NFT (Non-Fungible Tokens en anglais) sont devenus très populaires depuis 2021, et leur utilisation couplée à l’IA nous offre une tendance intéressante et plus que prometteuse.

images/I10RI05.png

NFT CryptoPunk #5822

Avant toute chose, rappelons ce qu’est un NFT.

Eh bien non, répondrons-nous aux plus récalcitrants, ce n’est pas une simple image, un simple JPEG. Un NFT, c’est avant tout un jeton dit cryptographique qui est stocké et identifié à l’aide d’un protocole de chaîne de blocs dénommé : la Blockchain.

Votre NFT est de fait considéré comme étant un titre de propriété, consigné dans ce registre numérique décentralisé dont l’accessibilité est ouverte à tous. Et c’est bien cet ensemble qui rend les NFT innovants.

Vous pouvez associer un NFT à un ticket pour un événement, un objet de collection, une photographie, une peinture digitale, un élément de jeux vidéo, un fichier audio, etc. Autrement dit, un objet numérique comme le très célèbre CryptoPunk ci-dessus, symbolisant cette forme de rareté et d’unicité numérique avec ses propriétés propres et uniques.

Le résultat de tout cela est aussi de la spéculation sur le marché NFT avec des prix qui s’envolent, et pas qu’un peu... admirez :

images/I10RI06.png

Classement des douze ventes record pour un CryptoPunk (source : Larva Labs)

Non, vous ne rêvez pas, la figure #5822 classée en première position a bien été vendue 23.7 M$ en 2022. Allez faire un tour sur le site d’OpenSea (https://opensea.io/), l’une des célèbres plateformes de vente de NFT, vous y retrouverez l’historique de vos NFT favoris.

Les NFT permettent de lutter efficacement contre la contrefaçon. L’exemple du cas d‘utilisation de la billetterie mentionnée dans le premier exemple est particulièrement marquant. Avec 2 600 faux billets pour la finale de la Ligue des champions de football en 2022, l’impact en termes d’image et financier a été considérable pour les organisateurs. Ce fut à ce titre une réelle...

Web 3.0 et IA

1. L’impact de l’IA sur la création de contenu web

L’intelligence artificielle a un impact significatif sur la création de contenu web et, vous allez le constater, nous n’en sommes qu’aux balbutiements.

Les avancées technologiques ont permis de développer des systèmes d’IA particulièrement avancés, capables à eux seuls de générer automatiquement du contenu d’une qualité certaine (sur le fond comme sur la forme), que ce soit pour les articles de presse, les articles de blogs ou bien encore pour les réseaux sociaux.

Mais ce n’est pas tout : au-delà du contenu, l’IA est utilisée à des fins d’optimisation, notamment pour le référencement, en utilisant des techniques d’analyse de données afin de comprendre les tendances de recherche et d’optimiser les contenus pour les moteurs. L’IA est également utilisée dans le but d’améliorer la qualité de la rédaction, comme la correction grammaticale et orthographique, mais aussi la détection de plagiat ou bien encore la qualité des informations remontées.

À ce titre, avec l’avènement de l’IA, de plus en plus d’entreprises se tournent désormais vers des programmes automatisés tels que GPT-4 afin de générer des contenus destinés au Web. Cela soulève de fait des interrogations quant à l’avenir du métier de rédacteur web. Il est à noter qu’à ce jour (encore), l’ensemble des programmes d’intelligence artificielle ne se valent pas. Certaines sont toutefois bien plus efficaces que d’autres et la qualité des contenus peut parfois laisser à désirer. Prenons à présent un exemple.

Rien de mieux qu’un exemple : Copy.ai

Copy.ai a le vent en poupe en cette année 2023. Nous sommes face à un outil à base d’intelligence artificielle (pour changer) qui vous permettra de générer rapidement et facilement du contenu de qualité pour diverses utilisations. Dans les faits, l’outil vous propose un gain de productivité dix fois supérieur à la normale à travers les trois thématiques mentionnées...

IA et Métavers

1. Définition du Métavers

Nous vous proposons désormais d’aborder la thématique de l’intelligence artificielle associée au Métavers. Rappelons tout d’abord ce qu’est le métavers puisque sa définition varie, tout comme la date de son arrivée réelle. Tout d’abord, le concept de « Métavers » (Metaverse en anglais) a été popularisé par la science-fiction et le roman "Snow Crash" de Neal Stephenson (auteur américain né le 31 octobre 1959), publié en 1992.

Il est souvent décrit comme une évolution de l’Internet, une version bien plus immersive, plus interactive dans laquelle les utilisateurs peuvent interagir de manière directe et personnalisée avec les autres utilisateurs dans un environnement virtuel.

Trente et une années sont aujourd’hui passées depuis la parution du roman de Neal Stephenson, le concept a depuis été exploré maintes et maintes fois, que ce soit dans des œuvres de science-fiction, de jeux vidéo ou bien des mondes virtuels.

Second Life fut l’un des pionniers du Métavers dans un monde virtuel en 3D. Cet univers créé en 2003 a connu un immense succès, atteignant au sommet de sa popularité en 2006 plus de 2,7 millions d’utilisateurs actifs... et il est toujours en vie aujourd’hui. Des marques y ont créé des boutiques afin d’y vendre des objets virtuels (payés en monnaie virtuelle, le dollar Linden), des mariages se sont déroulés, des conférences et autres débats politiques se sont vus animés. Au fil du temps, le succès s’est tout de même estompé. On compte encore aujourd’hui environ 200 000...

Conclusion

La plongée dans l’intersection fascinante entre l’intelligence artificielle et le Web 3.0 a été un voyage captivant à travers les évolutions historiques du cyberespace, le potentiel révolutionnaire des NFTs, les synergies inédites entre l’IA et la blockchain, ainsi que l’immersion intrigante dans le Métavers. Ces sujets ont dévoilé un panorama complexe et dynamique, où l’IA émerge comme une force motrice majeure, redéfinissant sans cesse les contours du Web et ouvrant des portes vers de nouvelles frontières numériques.

L’histoire du Web a évolué de manière extraordinaire, de son incarnation originelle à une ère de décentralisation et de collaboration, avec l’IA jouant un rôle central dans ce nouvel écosystème. Les NFTs ont apporté une révolution dans la valorisation des actifs numériques, créant des opportunités uniques pour les créateurs et les collectionneurs, tout en soulignant la puissance de l’IA pour enrichir ces expériences.

L’IA et la Blockchain ont tissé des liens étroits, apportant une transparence accrue, une sécurité renforcée et une automatisation intelligente dans les transactions décentralisées. Ce mariage entre l’intelligence...