Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici

La diffusion et l’adoption des innovations

Introduction

La diffusion des innovations et l’adoption des technologies de l’information et de la communication sont deux concepts centraux pour les professionnels en systèmes d’information et en marketing. Les objets connectés, comme toute autre technologie de l’information et de la communication, sont inévitablement soumis à des problématiques importantes de diffusion et d’utilisation finale par les consommateurs. Dans une première partie, les principaux modèles de diffusion des innovations et de comportement du consommateur seront présentés, puis dans un second temps, les modèles d’adoption des technologies par les utilisateurs finaux seront développés.

Dans une étude datant d’octobre 2015, l’observatoire des objets connectés de l’IFOP précise que 96 % des Français ont déjà entendu parler des objets connectés et que 66 % déclarent savoir précisément ce que sont ces objets. En revanche, seulement 8 % des répondants sont équipés d’objets connectés pour leur habitation, 5 % possèdent un objet connecté lié à la santé et au bien-être et 4 % utilisent des produits électroménagers connectés. Si un Français sur deux pense acheter un objet connecté...

La diffusion des innovations

Innover pour une offre est incontournable. Deux visions peuvent l’expliquer, selon le point de vue observé sur la fonction du marketing. En considérant que le marketing réponde aux besoins du consommateur, l’innovation y est vue comme un moyen d’améliorer son niveau de satisfaction. Si, au contraire, le marketing est perçu comme la création de besoins, elle devient un instrument permettant de créer de la valeur et de l’avantage concurrentiel. Quoi qu’il en soit, l’innovation est une réponse systémique à un marché qui évolue lui-même en permanence, que ce soit sous l’influence de la demande ou des offres concurrentielles. Elle demeure même une question de pérennité sur un marché (Cooper, 2001) car l’offre qui ne bouge pas recule et est appelée à disparaître. Telle est la norme d’un système qui place l’innovation au cœur du business. Mais, le constat est que l’innovation n’est pas toujours adoptée par le marché, loin s’en faut, selon les catégories de produits, le taux d’échec des nouveautés peut atteindre 95 % (Le Nagard-Assayag, Manceau, 2011). Dans ces conditions de risques d’échec industriel, très coûteux pour l’offre, il apparaît important de mieux connaître les facteurs qui influencent le comportement du consommateur dans le sens de l’adoption ou au contraire du rejet de l’innovation. Ce chapitre vise à présenter les différents facteurs déterminant l’adoption par le consommateur des objets connectés. Les principaux modèles d’adoption des innovations seront donc détaillés.

Vous retrouverez toutes les références bibliographiques mentionnées entre parenthèses à la fin de cet ouvrage.

1. Innovation ? De quelle innovation s’agit-il ?

Le degré de nouveauté peut être subjectif. Finalement, les objets connectés sont-ils vraiment des innovations ? Des montres, des bracelets, des casques, raccordés à Internet, est-ce vraiment nouveau, quand l’un et l’autre existaient avant mais de manière séparée ?

Dans...

L’adoption d’une innovation/technologie : une présentation des principaux modèles

La question de l’adoption d’une technologie de l’information et de la communication est largement étudiée par les chercheurs, que ce soit en systèmes d’information (SI) ou en marketing. En effet, les travaux sont extrêmement nombreux en la matière et cette question est considérée comme centrale (Moore et Benbasat, 1991).

Les chercheurs en SI, à l’origine des développements et du travail de conceptualisation de cette notion d’adoption, ont largement utilisé des champs théoriques empruntés non seulement à leur discipline mais également à la sociologie, au marketing et à la psychologie (Isaac, Leclercq et Besseyre des Horts, 2006). L’étude des facteurs expliquant l’adoption d’une technologie de l’information est essentielle pour les professionnels concevant et commercialisant des objets connectés, notamment dans l’optique d’une meilleure utilisation effective de ces produits spécifiques, que ceux-ci soient destinés à un usage individuel ou collectif, à titre personnel ou au sein d’une organisation.

Les actions visant à améliorer les technologies de l’information et à en faciliter l’adoption sont donc extrêmement importantes et critiques dans la pratique.

Il convient donc ici de détailler les théories sur lesquelles se sont basés les chercheurs dans leurs modèles d’adoption d’une innovation/technologie, puis de présenter les principaux modèles d’acceptation de la technologie comme par exemple celle des objets connectés, à savoir les différents modèles TAM (Technology Acceptance Model) avant de cerner les principales limites de ces différents modèles.

1. La théorie de l’action raisonnée et la théorie du comportement planifié

Deux modèles ont servi de base à de nombreuses recherches sur l’adoption des innovations : le modèle de la diffusion des innovations de Rogers (1962) étudié précédemment, ainsi que la théorie de l’action raisonnée de Fishbein et Ajzen (1975)....