Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici

Optimisation des services de fichiers

Introduction

Le système de fichiers est un des points essentiels dans une entreprise, en effet il évolue de façon quotidienne. Mal administré, ce système peut devenir très vite ingérable.

Le système DFS

DFS est un système permettant de faciliter la gestion d’un système de fichiers. Il offre à une entreprise une tolérance de panne en redirigeant les utilisateurs sur un autre serveur en cas de crash. L’accès à un partage s’effectue obligatoirement par l’intermédiaire d’un chemin UNC (\\NomServeur\NomPartage). En cas de remplacement d’un serveur de fichiers, il est nécessaire de procéder à la mise à jour de tous ces noms. Cette dernière étape peut se révéler dans certains cas très longue. Un espace de noms DFS permet donc de faciliter la tâche de l’administrateur, le chemin UNC ne contenant pas le nom du serveur concerné. La réplication DFS vient compléter la solution en répliquant les données sur d’autres serveurs. Ainsi la tolérance de panne est assurée.

Lors de l’installation du rôle DFS, deux services de rôle peuvent être sélectionnés :

  • Espace de noms ou DFS-N : permet l’installation de la console et des outils nécessaires à l’administration de l’espace de noms.

  • Réplication DFS ou DFS-R : installe un moteur de réplication multi-maître permettant la réplication des différents dossiers contenus dans l’espace de noms. La réplication peut être planifiée avec une utilisation de la bande passante différente en fonction de l’heure. De plus, la compression différentielle à distance est utilisée afin de répliquer uniquement la partie d’un fichier modifié depuis la dernière réplication. La réplication n’est pas obligatoirement associée à l’espace de noms, elle peut fonctionner de manière autonome sans problème.

1. Présentation de l’espace de noms DFS

Un espace de noms simplifie la gestion d’un système de fichiers en représentant de manière virtuelle les partages réseau. Cet espace de noms peut être de type autonome ou basé sur un domaine (il s’appuie donc sur Active Directory).

Espace basé sur un domaine

Ce type d’espace de noms simplifie la haute disponibilité, en effet il n’est...

Configuration de l’espace de noms

La configuration d’un espace de noms est une succession d’étape qui consiste à créer l’espace de noms, créer les dossiers dans l’espace de noms et enfin les cibles de ces dossiers. Ces derniers peuvent pointer sur un dossier partagé déjà présent ou vers un nouveau dossier créé et partagé pour l’occasion. Par la suite, d’autres opérations de type ABE, comme la configuration de l’ordre des références, pourront être effectuées.

1. Mise en place du service DFS

La première étape est donc la création de l’espace de noms. Cette étape peut être exécutée à l’aide de l’assistant. Le type d’espace de noms (autonome ou basé sur un domaine), le mode (Windows 2000, Windows Server 2008) ainsi que le nom du serveur et le nom de l’espace de noms sont des paramètres à saisir.

Par la suite, il est nécessaire de saisir des dossiers, eux-mêmes reliés à une ou plusieurs cibles de dossier. Si les utilisateurs doivent accéder par défaut à leur serveur local, il est nécessaire d’avoir une cible par site.

Nous avons vu plus haut qu’une liste triée est fournie par le serveur au client, l’administrateur a la possibilité d’indiquer...

Configuration et support de DFS-R

Une mauvaise réplication peut engendrer de gros problèmes, il est donc nécessaire de s’assurer du bon fonctionnement de la fonctionnalité.

1. Fonctionnement de la réplication

Un groupe de réplication consiste à regrouper un ensemble de serveurs qui participe à la réplication d’un ou plusieurs dossiers. Lors de la création de ce groupe, il est nécessaire d’effectuer un choix entre un groupe de réplication multi-usage qui permet une réplication entre deux serveurs au minimum (ce type de groupe peut être utilisé avec la plupart des scénarios DFS) et le groupe de réplication pour la collecte de données qui permet une réplication de type bidirectionnelle entre deux serveurs (exemple : un serveur à la maison mère et un autre dans un site délocalisé).

Lors de la configuration de la réplication, il est nécessaire de sélectionner une topologie. Trois choix s’offrent donc à nous :

  • Hub and Spoke : cette topologie nécessite au moins trois serveurs dans le groupe de réplication. Cette topologie est utile pour le scénario de publication (envoi de fichier d’un site principal vers des agences régionales).

  • Maille pleine : les membres effectuent des réplications entre eux en fonction des modifications effectuées.

  • Aucune topologie : cette option permet d’effectuer la configuration de la topologie ultérieurement.

2. Processus de réplication initial

Lors...

BranchCache

BranchCache est une technologie Microsoft visant à réduire les flux réseau WAN (Wide Area Network) intersites, en permettant la mise en cache des fichiers les plus fréquemment utilisés.

1. Présentation de BranchCache

La technologie BranchCache a vu le jour avec le système d’exploitation Windows Server 2008 R2 et le client Windows 7. Le besoin s’est fait sentir avec l’augmentation des structures fonctionnant avec des sites distants (filiales, utilisateurs déportés, annexes…) dont les serveurs sont hébergés au siège de l’entreprise. Chaque utilisateur souhaitant accéder à des ressources hébergées sur un site distant peut observer des lenteurs au travers d’une connexion réseau intersites.

Microsoft a renouvelé l’implémentation de la technologie BranchCache au sein du système d’exploitation Windows Server 2012 R2 en tant que fonctionnalité de serveur. BranchCache permet la mise en cache des ressources consultées par les utilisateurs via les protocoles suivants :

  • SMB (Server Message Block) : ce protocole est utilisé lors des partages de ressources sur un réseau Microsoft. Toute ressource consultée par un utilisateur distant via un partage réseau peut potentiellement être mise en cache si BranchCache a été implémenté.

  • BITS (Background Intelligent Transfer Service) : ce protocole est utilisé par des applications (exemple : Windows Update), pour transférer en tâche de fond, des données d’un serveur à des clients en utilisant des périodes où la bande passante n’est pas sollicitée. Les données transférées au travers du composant Windows BITS peuvent être mises en cache sur une infrastructure BranchCache.

  • HTTP/HTTPS (HyperText Transfer Protocol) : ces protocoles sont utilisés pour l’accès à du contenu web sécurisé ou non, depuis un serveur web comme Microsoft IIS (Internet Information Services). Tout contenu récupéré à travers un flux web HTTP ou HTTPS peut être stocké sur un serveur de cache d’une infrastructure BranchCache, afin que les utilisateurs puissent accéder plus rapidement au contenu...