Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici

Outils d'architecture

Les murs

L’outil Mur images/08at002N.png se trouve dans la Boîte à outils, sous la rubrique Dessin. L’outil Mur est le prototype des outils d’architecture. Nous étudierons à travers lui les différents paramétrages qui sont communs à tous les outils d’architecture.

Nous n’étudierons que les spécificités des autres outils.

images/003at08-1.png

Il existe plusieurs types de murs dans ArchiCAD. Le mur simple, le mur utilisant une structure composite et le mur utilisant un profil complexe.

  • Le mur Basique est constitué d’un seul matériau. Son profil est rectangulaire et peut être modifié pour l’incliner ou lui donner du fruit. Sa section peut être de forme plus complexe (trapézoïdale ou polygonale).

  • Le mur en Structure composite est constitué de plusieurs matériaux, disposés en couches normales au sol et parallèles entre elles. Sa section est rectangulaire et dans certains cas trapézoïdale. 

  • Le mur en Profil complexe a un profil de forme quelconque, composé d’un ou plusieurs matériaux. Les couches de matériaux ne sont donc pas forcément parallèles entre elles. Sa section est toujours rectangulaire.

images/002at08-1.png

1. Configurer un élément Mur

 Pour configurer un mur, double cliquez sur l’outil images/08at002N.png.

Le panneau de configuration Options par défaut Mur s’affiche. Ce même panneau change de nom si un ou plusieurs murs sont sélectionnés. Il est nommé dans ce cas Options Murs sélectionnés

images/01at08-N.png

Cette boîte de dialogue est constituée de quatre rubriques présentées sous forme de listes de choix dépliables  :

  • Dans la rubrique Géométrie et position vous définissez les dimensions, l’altitude et le type de mur.

  • Dans la rubrique Plan et Coupe vous choisissez la représentation dans les fenêtres en plan et en coupe. Vous pouvez aussi modifier les types de trait, stylos et hachures utilisés dans cette représentation de l’élément.

  • Dans la rubrique Modèle vous pouvez modifier les surfaces du mur dans les fenêtres 3D.

  • Dans la rubrique Classification et Propriétés, vous pouvez définir ou modifier des informations sur l’élément.

Enfin vous pouvez...

Les dalles, planchers et chapes

L’outil Dalle images/08at007N.png est prévu pour réaliser tous les éléments d’architecture horizontaux, c’est-à-dire :
  • les dalles (en intérieur ou en extérieur),

  • les planchers,

  • les chapes,

  • les toitures terrasse (ou tout autre toiture plate).

Une dalle peut être constituée d’un seul matériau (dalle simple) ou de plusieurs matériaux, en lui affectant un matériau composite, comme pour un mur.

Si vous souhaitez réaliser un plancher "à la française", vous pourrez réaliser le poutrage avec l’outil Poutre (voir un peu plus loin dans ce chapitre).

Une dalle ne peut pas être associée à un Profil complexe. Les formes générées sont obligatoirement planes et horizontales. Si vous souhaitez réaliser un terrain comprenant des différences d’élévation, utilisez l’outil Maillage (voir un peu plus loin dans ce chapitre).

Vous accédez à l’outil Dalle en utilisant une des possibilités suivantes :

  • menu Dessin - Outils de dessin - Dalle images/08at007N.png
  • raccourci U

  • outil images/08at007N.png de la Boîte à outils.

1. Dessiner une dalle

Une dalle est constituée d’un certain nombre de matériaux, en fonction de son rôle dans un bâtiment. Certains sont porteurs, d’autres isolants ou décoratifs. Vous pouvez représenter une dalle générique, sans détail de sa structure, ou au contraire la représenter avec tous les matériaux la composant à l’aide des structures composites, comme pour les murs. La seule différence est que pour les murs, les différentes couches sont verticales alors que pour les dalles, elles sont horizontales.

images/006at08-2.png

Il est possible de dessiner une dalle d’abord, puis de la configurer ensuite, ou vice versa.

 Pour dessiner une dalle, cliquez sur l’outil Dalle images/08at007N.png.

La palette Zone d’Informations s’affiche au-dessus de la zone de travail et propose les principales options de configuration de la dalle.

images/08at060N.png

Ici la palette a été détachée de l’interface et compactée pour être plus lisible.

 Choisissez la forme de la dalle en cliquant sur l’un des trois boutons appelés Option de géométrieimages/08at061N.png. Vous pouvez aussi...

Les portes et passages de murs

L’outil Porte images/08at003N.png se trouve dans la Boîte à outils, sous la rubrique Dessin. Le raccourci pour l’activer est M.

L’outil Porte est prototypique des outils d’ouverture. Les outils Fenêtre et Ouverture de toit utilisent exactement les mêmes types de paramètres et d’organisation. Aussi, après avoir détaillé l’utilisation de la porte, les explications sur les autres types d’ouvertures se cantonneront à leurs spécificités.

Une ouverture dans ArchiCAD dépend de l’élément dans lequel elle est positionnée. Ainsi une porte ou une fenêtre dépend du mur qui la contient et une ouverture de toit dépend de la toiture qui la contient. Ce qui implique trois phénomènes, par exemple pour une porte :

  • Une porte se trouve toujours sur le calque du mur qui la contient, elle ne possède pas de calque propre.

  • Il est nécessaire de créer un mur pour positionner une porte.

  • Si vous supprimez un mur contenant une ou des portes, celles-ci sont supprimées en même temps.

1. Configurer les portes

La configuration des portes est soutenue par des schémas explicites. Nous ne pouvons en détailler tous les paramètres individuellement. Mais vous constaterez qu’il est possible d’aller très loin dans la personnalisation de ces éléments de bibliothèque.

Il existe de nombreux types de portes qui n’offrent pas tous les mêmes possibilités de paramétrages. Pour la description des paramètres de porte, nous verrons ceux de la porte standard à battant appelée Porte 21.

 Pour configurer une porte, double cliquez sur l’outil Porte images/08at003N.png.

Le panneau de configuration Options par défaut de Porte s’affiche.

images/10at08-N.png

Volet gauche

Ce volet affiche la branche de bibliothèque dédiée aux portes. Il est constitué de haut en bas par une ligne de boutons et une zone de recherche, en dessous de l’arborescence de la bibliothèque dédiée aux portes et encore en dessous de l’affichage du contenu de la branche de bibliothèque sélectionnée.

Les boutons de contrôles ci-dessous vous autorisent à modifier l’affichage de ce volet afin que vous vous...

Les fenêtres

Les fenêtres images/08at004N.png possèdent les mêmes paramètres et options de modification que les portes.
La seule différence est la hauteur d’allège, que vous saisissez dans le Dialogue de réglages, sous Ancrage, dans le champ Valeur Appui ou Linteau images/0045at08-3.png.

La hauteur d’allège courante d’une fenêtre est de 0.9 m.

Si vous voulez réaliser une porte fenêtre, vous pouvez utiliser une porte coulissante ou une fenêtre coulissante avec une hauteur d’allège à 0.

Les ouvertures de toit

Le fonctionnement des ouvertures de toit images/08at012N.png est identique à celui des portes et des fenêtres à quelques différences près :
  • Une ouverture de toit ne peut être posée que sur une toiture réalisée avec l’outil Toit ou l’outil Coque.

  • Les paramètres du dialogue de réglages sont adaptés aux ouvertures de toit.

  • Le choix est moins vaste (voir capture ci-dessous).

images/15at08-N.png

Les têtes de mur

Une tête de mur images/08at113N.png est la terminaison d’un mur non connecté à un autre mur.

Sans tête de mur, sa structure est visible, ce qui n’est pas forcément esthétique et ne correspond en aucun cas à la réalité. Ci-dessous, à gauche une cloison sans tête de mur et à droite avec.

images/001at08-6.png

L’outil Tête de mur est situé dans la Boîte à outils, sous la rubrique Autres.

1. Configurer une tête de mur

 Pour configurer une tête de mur, double cliquez sur l’outil images/08at113N.png.

Le dialogue de réglages de l’outil s’affiche.

 Sélectionnez un type de tête de mur. Il existe deux sortes de têtes de mur. Les têtes de mur pleines, réalisées dans un seul matériau constitué de la première couche composite du mur sur laquelle elle est posée et les têtes de mur enveloppantes :

  • images/08at114N.pngTête de mur chanfreinée, images/08at115N.pngTête de mur courbe, images/08at118N.pngTête de mur pointue. Ces têtes de mur ne sont différentes que par la forme de l’extrémité. Le matériau qui les constitue est la première couche du mur s’il est composite, sinon c’est le même matériau. 
  • images/08at116N.pngTête de mur enrobée. La tête de mur est constituée d’un matériau comme un profil aluminium...

Les toitures

L’outil Toiture images/08at010N.png se trouve dans la Boîte à outils, dans la rubrique Dessin.

Il permet de créer des toitures à un seul pan (panneau simple) ou des toitures à pans multiples manuellement ou automatiquement.

Lorsque vous créez une toiture, il est nettement préférable de créer au préalable un étage spécifique pour la toiture. Cela vous permet de travailler de manière plus aisée et par la suite de pouvoir générer facilement le plan de toiture.

De plus il est aussi préférable de créer des murs très hauts, de manière à ce que, si par exemple vous créez une toiture à deux pans et une forte pente, les pignons soient complets.

Une fonction spécifique permet de couper les murs par rapport à la toiture, de manière simple et rapide.

1. Configurer une toiture

Dans l’absolu une toiture ressemble à une dalle, mais elle possède une inclinaison obligatoire. Si vous voulez dessiner un toit terrasse, utilisez l’outil Dalle et non l’outil Toit.

Pour configurer une toiture :

 Affichez l’étage de toiture.

 Double cliquez sur l’outil images/08at010N.png.

Le panneau de configuration Options par défaut Toit s’affiche.

images/08at138N.png

Géométrie et position

 Dans Géométrie et position, vous choisissez d’abord la hauteur du contact entre l’arête extérieure du mur et la face extérieure de la toiture.

 Vérifiez l’étage d’implantation. Si ce n’est pas le bon, appuyez sur Annuler, affichez le bon étage et double cliquez de nouveau sur images/08at010N.png .

 À droite choisissez entre :

  • images/010at08-10.pngStructure Basique, le matériau de construction et l’épaisseur de la toiture dans le champ Epaisseur toiture images/004at08-10.png. Au-dessus en cliquant sur la petite flèche, vous pouvez choisir la méthode de mesure de l’épaisseur : Perpendiculaire ou Verticale.
  • images/003at08-10.pngStructure Composite puis la structure composite. L’épaisseur est dans ce cas celle de la structure composite.

 Sélectionnez ensuite le nombre de pans de la toiture :

  • images/08at139N.pngPan unique
  • images/08at140N.pngPans multiples. Dans ce cas, la rubrique Géométrie à pans multiples devient disponible.

 Définissez ensuite dans le champ...

Objets paramétriques

L’outil Objet images/08at015N.png se trouve dans la Boîte à outils, dans la rubrique Dessin.

Les objets paramétriques regroupent une multitude d’éléments de nature différente, allant de la décoration pure à des poutres métalliques IPE, en passant par les symboles électriques… Tous ces éléments sont personnalisables.

Prenez le temps de consulter la bibliothèque d’objets. Cela vous évitera souvent de dessiner un élément qui existe déjà.

1. Choisir et paramétrer un objet

 Pour choisir et configurer un objet, double cliquez sur l’outil Objet images/08at015N.png.

La boîte de dialogue Options par défaut Objet s’affiche.

images/16at08-N.png

Ce panneau ressemble au panneau de configuration des portes. La différence se situe dans le volet gauche, où vous accédez à toute la bibliothèque.

Le volet de droite change en fonction de l’objet que vous sélectionnez. Prenez le temps de consulter tous les paramètres d’un objet car chaque objet a ses propres paramètres.

N’oubliez pas de choisir le point d’insertion.

 Lorsque vous avez effectué votre choix, validez.

 Cliquez pour positionner l’objet par rapport à son point de référence. Automatiquement la rotation autour de ce point s’active. Pivotez...

Le maillage

L’outil Maillage images/08at016N.png se trouve dans la Boîte à outils, dans la rubrique Dessin. C’est avec cet outil que vous créez un terrain.

Il existe deux possibilités pour créer un maillage. Soit vous avez un plan de relevé et vous créez le terrain manuellement, soit le géomètre vous a fourni le fichier de relevé issu du théodolite et c’est ArchiCAD qui le fait automatiquement.

Un maillage est par défaut équivalent à une dalle, mais il est ensuite possible de la quadriller ce qui crée des points d’intersection. Chaque point d’intersection peut être positionné à l’altitude voulue.

1. Configurer un maillage

 Pour configurer un maillage, double cliquez sur Maillage images/08at016N.png.

La boîte de dialogue Options par défaut Maillage s’affiche.

images/08at178N.png

 N’oubliez pas de définir une épaisseur suffisante pour le maillage, de manière à ce que, si vous avez des excavations à prévoir sur le terrain, elles ne passent pas à travers !

 Définissez ensuite le type de structure du terrain. Vous avez le choix entre les options suivantes :

  • images/003at08-12.pngSurface supérieure seulement. Seule la surface du terrain est représentée. Toute excavation donne sur le vide.
images/006at08-12.png
  • images/004at08-12.pngAvec jupe. La représentation est identique, mais une surface recouvre les bords du terrain. Ces deux représentations sont intéressantes uniquement si votre poste de travail est peu puissant ou si vous n’effectuez aucune excavation ni aucune coupe ou élévation.
images/007at08-12.png
  • images/005at08-12.pngCorps solide. Le terrain est un corps solide qui supporte les opérations booléennes que nous étudions un peu plus loin dans cette partie et surtout, cela permet un affichage plus réaliste. 
images/008at08-12.png

 Définissez ensuite le matériau général du maillage.

 Dans la rubrique Modèle, vous spécifiez le matériau de la face supérieure. Il est logique de considérer que le reste du maillage utilise le matériau que vous avez sélectionné dans Géométrie et position.

 À droite vous choisissez la qualité du lissage du maillage. Lorsque vous avez modelé le terrain, les deux premiers choix offrent un résultat digne de Minecraft...

Les escaliers

L’outil Escalier images/08at008N.png vous autorise à créer des escaliers avec beaucoup de liberté. Il est même possible d’obtenir un escalier dont la hauteur de marche est irrégulière. La seule limite est que tous les changements de direction (palier ou ¼ tournant) doivent être du même type pour un escalier. Sinon il sera nécessaire de placer deux demi escaliers.
Les outils Garde-corps images/08at009N.png et Mur rideau images/08at013N.png utilisent exactement la même interface et les mêmes possibilités que l’outil Escalier images/08at008N.png.

Vous pouvez soit paramétrer l’escalier avant de le placer, soit après, comme cela vous arrange.

L’outil Escalier images/08at008N.png se trouve dans la Boîte à outils, sous la rubrique Dessin.

1. Activer/désactiver les règles d’escalier

Vous trouvez les différentes règles de création que peut respecter l’escalier dans la boîte de dialogue Règles et normes d’Escalier. Cette boîte de dialogue est située dans le menu Options - Préférences Projet.

images/08at206N.png

 Cliquez sur images/08at207N.png ou images/08at208N.png pour activer ou désactiver les règles qui seront disponibles dans la boîte de dialogue Options par défaut Escalier - Règles et normes - Giron et Hauteur de marche.

2. Configurer un escalier

 Pour configurer un escalier, double cliquez sur l’outil images/08at008N.png.

Le panneau de configuration Options par défaut Escalier s’affiche.

images/17at08-N.png

Dans cette boîte de dialogue, vous trouvez à gauche l’arborescence des constituants de l’escalier et à droite le panneau de configuration du constituant sélectionné, que nous nommerons Feuille.

Nous ne présenterons pas toutes les possibilités de configuration, qui sont immenses, seulement les paramètres les plus importants. La description serait beaucoup trop longue et fastidieuse. De plus de nombreux schémas explicatifs très compréhensibles émaillent les différents panneaux de configuration. Pour terminer la configuration d’un escalier, la rubrique Géométrie et position est calquée sur celle du mur, vous pouvez donc vous référer à cette dernière.

Lorsque vous cliquez sur l’arbre Escalier vous voyez les différentes branches...

Les garde-corps

L’outil Garde-corps images/08at009N.png vous autorise à créer des garde-corps et des rampes aisément. Comme pour l’outil Escalier, vous pouvez soit paramétrer les garde-corps avant de les placer, soit après, comme cela vous arrange.

Un garde-corps peut être associé au contour d’une dalle, une maille de maillage, aux bords d’un escalier. Dans ces cas, il suit les directions de l’élément horizontalement et verticalement. Vous pouvez aussi le tracer comme une polyligne.

C’est d’ailleurs un euphémisme, puisque la ligne de référence des garde-corps, des escaliers et des mur-rideaux est une polyligne.

L’outil images/08at009N.png se trouve dans la Boîte à outils, sous la rubrique Dessin.

1. Configurer un garde-corps

 Pour configurer un garde-corps, double cliquez sur l’outil images/08at009N.png.

Le panneau de configuration Options Garde-corps par défaut s’affiche.

images/30at08-N.png

Lorsque vous cliquez sur l’arbre Garde-corps dans l’arborescence, le panneau de droite affiche les informations concernant l’ensemble du garde-corps, exactement comme pour les escaliers.

Si vous cliquez sur la branche Segment, vous allez accéder aux détails de conception du garde-corps. Un schéma dynamique vous montre trois segments de garde-corps avec tous ses composants. 

images/08at275N.png

La zone blanche est la zone active, les zones grises vous donnent un aperçu du résultat.

Dans ArchiCAD un segment de garde-corps peut être composé de :

images/08at276N.png

En cliquant sur chaque feuille vous pouvez la paramétrer.

Vous souhaitez un garde-corps constitué uniquement d’une lisse supérieure, de montants et de panneaux.

Dans un premier temps nous allons désactiver les autres composants, en commençant par la main courante.

 Pour la sélectionner, vous pouvez soit sélectionner Mains courantes dans l’arborescence, soit cliquer dessus sur le schéma dynamique.

Elle devient verte.

 Cliquez sur le bouton images/08at278N.png. La main courante est supprimée.

 Faites de même pour les balustres et les lisses.

 Cliquez sur la lisse supérieure. Les options de lisse supérieure s’affichent.

images/31at08-N.png

 Choisissez d’abord le type de lisse que vous souhaitez.

images/32at08-N.png
  • Si vous choisissez Lisse 23, Lisse intégrée ou Lisse profilée 23, vous pouvez...

Les poteaux

Un poteau images/08at005N.png est dérivé d’un mur dans ArchiCAD, ce qui implique une certaine ressemblance dans le paramétrage de ce type d’élément.

Les poteaux peuvent être des éléments porteurs ou purement décoratifs. Si vous cherchez un poteau de type colonne néo-antique, vous le trouverez plutôt en accédant au Dialogue de réglages de l’outil Objet - Bibliothèque liée - Bibliothèque ARCHICAD - 1.Bibliothèque basique - 1.4 Eléments de construction - Eléments de construction.

images/001at08-8-9.png

L’outil Poteau est disponible dans la Boîte à outils - Dessin. Il permet de réaliser des poteaux rectangulaires, ronds ou en profil complexe.

images/002at08-8-9.png

Il permet aussi de réaliser des poteaux à segments multiples.

images/48at08-N.png

1. Configurer un poteau simple segment

 Pour configurer un poteau, double cliquez sur l’outil images/08at005N.png.

La boîte de dialogue Options par défaut Poteau s’affiche.

images/33at08-N.png

Cette boîte de dialogue reprend la structure de la boîte de dialogue Escalier. Vous trouvez à gauche les différents composants à définir et à droite la définition du composant sélectionné.

a. Feuille poteau

Dans cette feuille vous trouvez les paramètres généraux du poteau ainsi qu’un aperçu ainsi que les informations de dimension (dimensions du profil et hauteur). Ces informations ne sont pas forcément accessibles, elles dépendent des choix que vous ferez dans la feuille Segment.

La rubrique Positionnement reprend l’implantation d’un mur. À gauche vous définissez les paramètres d’implantation. À droite vous trouvez des paramètres spécifiques au poteau.

 Choisissez entre un poteau vertical images/012at08-8-9.png et un poteau incliné images/013at08-8-9.png.

 Si vous avez choisi un poteau incliné, définissez son inclinaison images/36at08-N.png. L’angle est pris par rapport à l’horizontale.

L’inclinaison que vous choisissez s’applique à tout le poteau et non segment par segment. Si vous voulez créer un poteau dont chaque segment possède une inclinaison différente, il vous faudra créer plusieurs poteaux, un par inclinaison et les connecter.

Vous définissez ensuite la manière dont les couches...

Les poutres

Une poutre est dérivée de l’outil Dalle. Ses paramètres sont un mélange des paramètres de Dalle et de Poteau.

L’outil Poutre images/08at006N.png est disponible dans la Boîte à outils - Dessin. Il permet de réaliser des poutres rectangulaires ou en profil complexe. Vous pouvez réaliser des poutres simples ou multisegments, comme pour les poteaux et, également, des poutres linéaires ou courbes.

1. Configurer une poutre

La configuration d’une poutre est presque identique à celle d’un poteau. Aussi, nous ne verrons ici que les particularités des poutres.

 Double cliquez sur Poutre images/08at006N.png.

La boîte de dialogue Options par défaut Poutres s’affiche.

images/64at08-N.png

a. Feuille Poutre

Dans cette feuille, vous définissez les paramètres généraux de la poutre comme sa position dans l’espace, son inclinaison ou sa courbure.

À droite vous définissez des paramètres spécifiques à la poutre :

 Choisissez l’inclinaison de la poutre. Cliquez sur Horizontal images/66at08-N.png ou Incliné images/67at08-N.png. Si vous choisissez Incliné, définissez l’angle d’inclinaison de la poutre et/ou l’angle de rotation du profil complexe.

 Choisissez si la poutre est rectiligne images/68at08-N.png ou courbée images/69at08-N.png. Si vous choisissez une poutre courbée, indiquez dans le champ adjacent la hauteur de corde...

Les percements

L’outil percement réalise des trous ou des niches dans les éléments suivants : les murs, les dalles, les maillages et les poutres.

images/75at08-N.png

Un Percement traverse par défaut un seul élément, mais il est possible de lui faire traverser plusieurs éléments de nature différente.

Les percements sont circulaires ou rectangulaires. Ils ne peuvent pas avoir une autre forme.

1. Paramétrage des percements

 Double cliquez sur l’outil Percement pour afficher la boîte de dialogue Options par défaut Percement

a. Géométrie et position

images/70at08-N.png

 Dans la rubrique Géométrie et position, vous définissez, à gauche, la hauteur du percement entre le 0 de l’étage courant et le point d’ancrage que vous avez choisi. Cliquez au préalable sur le point d’ancrage désiré.

 À droite, vous choisissez la forme rectangulaire ou circulaire ainsi que les dimensions de cette forme.

 En dessous vous choisissez si le percement est :

  • images/71at08-N.pngAligné, c’est-à-dire perpendiculaire à la surface percée.
  • images/72at08-N.pngVertical
  • images/73at08-N.pngHorizontal
  • images/74at08-N.pngPersonnalisé. Cette option n’est disponible que lorsque le percement à été modifié manuellement. Elle est donc grisée à la création du percement et s’il n’a pas subi de rotation manuelle.

 En dessous, choisissez la profondeur du percement :

  • images/79at08-N.pngInfini. Le percement traverse complètement l’élément. Sur un plan d’étage la représentation par défaut est la suivante :
images/76at08-N.png
  • images/80at08-N.pngLimiter sur un côté. C’est le choix pour réaliser une niche ou une saignée dans un mur ou une dalle. Le percement dans ce cas part de la face sélectionnée de l’élément jusqu’à la ligne de référence de ce même élément. Dans le champ Décalage de plan de référence vous indiquez la distance entre le fond du percement et la ligne de référence de l’élément percé images/81at08-N.png. Une distance de 0 indique que le percement débute sur la face choisie de l’élément et le pénètre jusqu’à la ligne de référence, comme ci-dessous :...