Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. De la gestion de portefeuille de projets à la gestion de projets
  3. Tester et mettre en service
Extrait - De la gestion de portefeuille de projets à la gestion de projets Du décisionnel à l'opérationnel - Méthodes et outils
Extraits du livre
De la gestion de portefeuille de projets à la gestion de projets Du décisionnel à l'opérationnel - Méthodes et outils Revenir à la page d'achat du livre

Tester et mettre en service

Objet du chapitre

Ce chapitre est limité au cas des projets de logiciels informatiques. Il traite :

  • des tests et de la recette du système logiciel,

  • de sa mise en service.

images/C08I01.png

Du point de vue du cadre général de travail proposé dans cet ouvrage, ce chapitre est relatif au domaine de gestion qualité et mise en service.

Tests et recette

1. Concepts de test et de recette

On peut convenir que l’activité de test consiste à contrôler la qualité du système mis au point. Il convient alors de définir ce qu’est la qualité. Nous retenons ici la définition suivante proposée par la norme NF X50-120 : "la qualité est un ensemble de caractéristiques (sécurité, normes, coût d’achat, fiabilité, facilité de maintenance, etc.) propre à un produit (ou service) afin qu’il puisse satisfaire les besoins exprimés par l’utilisateur."

Le test est ainsi une activité qui consiste à soumettre le système à des essais de fonctionnement afin de vérifier qu’il est conforme à sa description dans le cahier des charges. Selon cette définition, l’activité de test est clairement relative à un référentiel : le cahier des charges. On peut convenir cependant que l’activité de test peut aller au-delà de ce qui est décrit dans le cahier des charges afin de s’assurer que le système n’intègre pas de défauts quand bien même ces défauts pourraient ne pas être en incohérence avec ce qui est mentionné dans le cahier des charges.

Les projets informatiques associent souvent la notion de test à celle de recette. La recette du système consiste à vérifier que le prestataire, qui s’est vu confier la réalisation du système, a respecté les obligations contractuelles définies avec le maître d’ouvrage. La recette nécessite donc une relation client-fournisseur formelle et a une portée contractuelle.

Ces deux activités revêtent donc un caractère commun qui est celui du contrôle par rapport dans un cas au cahier des charges et dans l’autre cas au cadre contractuel. En général, les activités de recette sont engagées à la suite de la phase de test.

2. Assurance qualité versus contrôle qualité

L’assurance qualité met en œuvre des actions selon des règles préétablies et systématiques nécessaires pour donner la confiance appropriée en ce qu’un produit ou un service...

Mise en service

La mise en service du système est accompagnée :

  • D’actions d’accompagnement au changement auprès des utilisateurs (voir le chapitre Accompagner le changement).

  • D’actions de transition entre l’équipe projet et l’équipe d’exploitation du système d’information (gestion des opérations du système d’information).

Concernant le travail de transition, à l’issue de la phase de VSR, l’équipe projet est supposée disparaître et c’est l’équipe d’exploitation informatique qui a la responsabilité du bon fonctionnement opérationnel du système en production. Il convient donc d’assurer la transition du système de l’équipe projet vers l’équipe d’exploitation.

1. Mise en production

La mise en production consiste à rendre réellement disponible le système pour l’ensemble ou une partie des utilisateurs. Le travail de mise en production consiste à :

  • Identifier un plan d’actions clair et complet de mise en production et d’installation du système.

  • Mettre au point un package de déploiement qui sera testé, installé et déployé vers une cible avec succès et dans les délais escomptés.

images/C08I15.png

Plan de mise en production et de déploiement de projets

Le travail de mise en production commence donc par la mise au point d’un plan de déploiement qu’il faut considérer comme un sous-ensemble du plan projet. Ce plan identifie précisément les phases et le périmètre de déploiement (telle direction, tel processus métier, etc.). Dans ce domaine, on peut imaginer deux principaux types d’approches :

  • Un déploiement de type big-bang (tous les utilisateurs...

Annexe 3 : modèle de fiche de scénario de test

Xavier Sevin

Direction technique

Contrôle qualité

PROJET : ZADA

FICHE DE SCÉNARIO DE TEST (a)

Page :

Rédacteur :

Date :

Étape N° :

Scénario N° :

    

Objectif : Réalisation d’une réservation sur stock et sur commande 

    

Prérequis : 

    

la création d’un lieu de stockage,

la création d’un catalogue de produits,

la génération de produits à partir de ce catalogue,

la mise en stock de ces produits,

la création d’une commande de renouvellement.  

    

Moyens de test et jeux de données : 

    

Serveur :

Poste de travail :   

    

    

Conditions initiales :       

    

    

    

Xavier Sevin

Direction technique

Contrôle qualité

PROJET :

FICHE DE SCÉNARIO DE TEST (b)

Page :

Étape N° :

Scénario N° :

ACTION

RÉSULTAT ATTENDU

1

Création d’un catalogue de produits.

(Asset Management/Catalogue de produits).

Renseigner la désignation, la classe, la date de fin de validité, l’état et cocher la case homologuée.

Création d’un catalogue de produits valide.

2

Génération de produits à l’état en stock à partir de ce catalogue (Action/Génération de produits).

Renseigner le nombre de produits puis appuyer sur Générer.

Écran Génération de produits.

Renseigner la société, l’état du produit (choisir en stock) et la localisation du produit et valider.

Cliquer sur le bouton Rapport pour visualiser le code des produits générés.

Génération de 10 produits à l’état en stock.

3

Définition des natures des différents stocks.

Définition des différentes natures de lieux de stockage (livraison, installation, transit…).

4

Création de lieux de stockage :

définition de la désignation, de la nature, du type, de la hiérarchie et de la localisation du lieu de stockage.

Création...

Annexe 4 : modèle de fiche d’anomalie

FICHE D’ANOMALIE/PROBLÈME

Numéro de fiche : xxxx

Numéro(s) de ticket : incident lié à l’anomalie

Sévérité :

(Bloquante/majeure/mineure)

SYSTÈME :

VERSION DU SYSTÈME

FIX :

PATCH :

Date d’émission :

Émetteur :

Retour le :

Émetteur :

Acceptée              Refusée

Décalée

Anomalie clôturée le :

Par :

Système d’exploitation :

    

Langue : xxx 

    

Base de données / Version : xxx

Chemin applicatif pour reproduire l’incident :   

    

    

Descriptif de l’anomalie :   

    

    

Pièces jointes :                                                                  Jeux de tests :

Validation SUPPORT :                                                         Date...