Blog ENI : Toute la veille numérique !
Jusqu'à ce soir ! : -25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Diriger un projet web Agile
  3. Clore le projet sur le plan humain
Extrait - Diriger un projet web Agile Utilisez la dynamique des groupes pour décupler Scrum (2e édition)
Extraits du livre
Diriger un projet web Agile Utilisez la dynamique des groupes pour décupler Scrum (2e édition) Revenir à la page d'achat du livre

Clore le projet sur le plan humain

Introduction

Plus l’agilité aura été correctement mise en œuvre tout au long du projet, plus les liens affectifs tissés entre les différents membres de l’équipe seront forts.

La fin du projet impliquant potentiellement la rupture de ces liens, il convient, en plus des processus inhérents à l’agilité, d’organiser cette séparation de manière agile, humaine.

Faire la rétrospective de projet

Une rétrospective de projet consiste à identifier parmi de très nombreuses informations, processus ou événements, ceux qui permettent de faire émerger de bonnes ou mauvaises pratiques.

Si la rétrospective de fin de sprint peut se réaliser avec très peu d’organisation, celle de fin de projet nécessite un peu plus de méthodologie pour ne pas diluer les informations essentielles dans un brouhaha confus. Enfin, réaliser une véritable rétrospective demande du temps. Espérer y consacrer moins d’une journée est totalement fantaisiste.

1. Fixer clairement l’objectif et les moyens

Selon que le projet est une réussite totale ou un échec patent, l’objectif risque d’être différent. Il en va de même si c’est un des premiers projets agiles de l’entreprise ou bien si elle a coutume d’en pratiquer.

Tirer les leçons du projet peut être interprété comme dresser la liste de ce qu’il ne faut pas faire, ou au contraire faire l’inventaire des bonnes pratiques. L’objectif est le même : accroître la qualité des futurs projets, mais les moyens pour y parvenir sont différents.

Si le projet était très attendu ou stratégique pour l’entreprise, l’objectif...

Prendre le temps de se séparer

Les phénomènes de cohésion d’équipe et l’impact des relations affectives nouées durant un projet sont souvent sous-estimés par les directeurs de projets. 

Nous avons fini le job, merci, au revoir, on passe à autre chose. Mais l’équipe a vécu en cercle fermé durant des semaines, voire des mois, et affronté des sentiments très variés. Plus le management a été actif et plus l’amplitude des sentiments vécus a été importante. De plus, à moins que la rétrospective ne tourne en célébration, chaque individu manque de retour sur son action, et même en cas de fête, il manquera à chacun la vision de ce qu’il n’aurait pas dû faire, non pas en termes de processus, mais de comportement.

1. Souligner les efforts

Parce que la rétrospective porte souvent sur les processus et leurs points d’amélioration, mais beaucoup plus rarement sur les humains, il est essentiel de souligner de manière explicite les efforts qui ont été déployés individuellement.

Un junior qui n’a pas ménagé sa peine pour se mettre au niveau des seniors doit être remarqué, même si cette fois il n’y est pas arrivé, le fait de souligner que cela a été...