Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Développement informatique
  3. Éléments syntaxiques
Extrait - Développement informatique Apprenez à concevoir avant de programmer
Extraits du livre
Développement informatique Apprenez à concevoir avant de programmer
3 avis
Revenir à la page d'achat du livre

Éléments syntaxiques

Objectifs du chapitre

L’objectif de ce chapitre est de présenter les principaux éléments syntaxiques du langage, en insistant sur les caractéristiques particulières du langage Java par rapport au langage C.

Ce chapitre utilise des notions qui ne seront expliquées que dans les chapitres suivants. Ainsi, la méthode main() de la classe PremiereClasse comporte quelques mots-clés (public, static, throws) impossibles à expliquer correctement à ce niveau de l’exposé. Il est toutefois possible d’en admettre la syntaxe en attendant une explication complète.

Premier programme

1. Programme


// ========================================================================== 
// PremiereClasse : elements syntaxiques 
// ========================================================================== 
 
import java.io.IOException; 
import utilitairesMG.divers.Clavier; 
 
public class PremiereClasse 
{ 
    public static void main(String argv[]) throws IOException 
    { 
        int i; 
        double x; 
 
        System.out.print("Saisir une valeur numerique : "); 
        x = Clavier.readDouble(); 
         
        i = (int)x; 
        i++; 
         
        System.out.println("i : " + i); 
    } 
}
 

Voici le résultat de l’exécution de ce programme :

images/02022a.png

Les sections suivantes expliquent ce programme.

2. La classe

Une classe est définie grâce au mot-clé class et contient le code compris dans le bloc (instructions entre { et }) suivant la déclaration : Public class PremiereClasse

images/02022b.png

Le code d’une classe publique NomClasse doit toujours se trouver dans le fichier NomClasse.java. Le code de la classe PremiereClasse est dans le fichier PremiereClasse.java....

Les commentaires

Java accepte deux formes de commentaires :

  • Le commentaire de ligne, signalé par les caractères //. Tous les caractères qui suivent // et qui sont sur la même ligne sont du commentaire.

  • Le commentaire qui débute par /* et se termine par */.

Exemple


// ========================================================================== 
// PremiereClasse : elements syntaxiques 
// ========================================================================== 
. . .
 

javadoc.exe est un outil du JDK qui permet de générer la documentation d’une classe au format HTML. Il se base sur des commentaires particuliers insérés dans le code source de la classe. Ces commentaires commencent par /** et se terminent par */. Nous avons fait le choix de ne pas les utiliser dans cet ouvrage, car ils peuvent alourdir la lecture du code.

Les noms des identificateurs

Bien qu’elles ne soient pas imposées par le langage, certaines règles sont utilisées dans le choix des identificateurs d’un programme Java.

1. Variables, propriétés, méthodes

Les noms des variables, des propriétés, des méthodes sont écrits en minuscules, sauf s’ils sont formés de la juxtaposition de plusieurs mots, auquel cas chaque mot sauf le premier commence par une majuscule.

Exemples

x 
readDouble() 
nombreValeurs 
nombreReponsesExactes 
println(String s) 

Les noms de méthodes sont toujours suivis de parenthèses, même si la méthode n’a pas de paramètre. Exemples : afficheXY(), racineCarre(double valeurParametre).

Les noms des constantes (propriété avec l’attribut final) sont écrits entièrement en majuscule.

Exemple

Math.PI : PI est une constante de la classe Math (reconnaissable au M majuscule).

2. Classes

Les noms des classes suivent la même règle, mais leur première lettre est écrite en majuscule. 

Exemples

PremiereClasse 
System 
Clavier 
IOException 

Ces règles de nommage sont extrêmement pratiques pour faciliter la lecture du code.

Exemple : System.out.println(x);

System est une classe, out est une propriété, println est une méthode.

Les types de base

1. Entiers

images/entiers.PNG

Le type char est un entier de deux octets (au lieu de un octet en langage C). Il s’agit d’y stocker, non plus un code ASCII, mais le code d’un caractère UNICODE (codé en UTF-16).

Le type byte est un entier d’un octet.

2. Booléens

Une variable de type boolean ne peut prendre que deux valeurs : true (vrai) ou false (faux).

images/boolean.PNG

3. Flottants

images/flottants.PNG

Contrairement au langage C, les tailles des types de base ne dépendent pas de l’environnement d’exécution.

Quelques opérateurs

1. Opérateurs arithmétiques

+ - * / ( ) % 

Exemple

L’expression (a + b) % c additionne les variables a et b, puis calcule le reste de la division (modulo) de ce total par c.

2. Opérateurs de comparaison

>    <    <=    >=    ==    !=  

Exemple


if (a == b) 
{ 
    Instructions; 
}  
 

Les instructions sont exécutées si a et b contiennent la même valeur. Attention au double signe "égal" !

3. Opérateurs d’affectation

=    +=    -=         

Exemples

a = b; 

Recopie le contenu de b dans a.

a += b; 

Ajoute le contenu de b à celui de a.

4. Opérateurs logiques

&&    !    ||    &    |    ˆ 

Exemple


if ((a == b) && (b != c)) 
{ 
    Instructions; 
}  
 

Les instructions sont exécutées si a et b contiennent la même valeur ET si b et c contiennent des valeurs différentes.

5. Opérateurs ++ et --

L’opérateur ++ incrémente (augmente de 1) la valeur d’un entier. L’opérateur - la décrémente. 

L’utilisation de ces opérateurs présente un danger : leur priorité change suivant que l’opérateur...

Structures logiques du langage Java

Les structures logiques de Java sont les mêmes que celles du langage C (cf. chapitre Initiation - Structures logiques).

En voici la liste :

if


if(expression) 
{         
   instructions 1         
}         
else 
{ 
   instructions 2 
}
 

switch


switch (expression) 
{ 
   case constante 1 : instructions 1 
   case constante 2 : instructions 2 
   . . . . 
   case constante n : instructions n 
   default          : instructions 
}
 

while


while(expression) 
{ 
   instructions 
}
 

for


for (expression 1; expression 2; expression 3) 
{ 
   instructions 
}
 

do while


do 
{  
   instructions 
} 
while(expression);
 

break

L’exemple est le switch du langage C.