Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Faire de la veille
  3. Analyser les informations de veille
Extrait - Faire de la veille Collecter, traiter, analyser et diffuser l'information (2e édition)
Extraits du livre
Faire de la veille Collecter, traiter, analyser et diffuser l'information (2e édition) Revenir à la page d'achat du livre

Analyser les informations de veille

Introduction

Une fois l’information de veille traitée, celle-ci doit être valorisée notamment auprès des destinataires de la veille.

Cette valorisation consiste à mettre en valeur et faciliter l’exploitation de l’information de veille. Cette valorisation passe notamment par la réalisation d’un ou plusieurs produits finis de veille.

Ces produits finis de veille peuvent prendre différentes formes mais peuvent être regroupés en trois grandes catégories : les livrables de veille, les tableaux de bord de veille et les analyses.

Dans le cadre de ce chapitre, nous allons présenter comment réaliser les deux dernières catégories de produits finis de veille qui nécessitent des analyses plus ou moins fines des informations traitées - la réalisation des livrables de veille sera présentée dans le chapitre suivant.

Réaliser un tableau de bord de veille

Un tableau de bord de veille est un moyen simple et efficace de suivre des indicateurs de performance mis à jour en continu et le tout sous une forme visuellement attractive. 

Le principe est très simple. Il s’agit de définir des indicateurs quantitatifs, généralement en lien direct avec les objectifs de la veille ou bien les activités de veille, et de les évaluer régulièrement de manière à pouvoir comprendre une situation, son évolution et mesurer des écarts.

Démarche de réalisation

La démarche de réalisation d’un tableau de bord suit la même logique itérative de co-construction que la démarche de réalisation d’un livrable de veille. Comme la plupart de ces actions ont été évoquées précédemment, nous allons simplement ici nous focaliser sur les actions spécifiques à la réalisation des tableaux de bord, à savoir :

  • la définition des indicateurs ;

  • le choix des outils et des visualisations.

Définir les indicateurs de suivi

Les indicateurs de suivi seront différents suivant le contexte, les besoins et le type de veille considérés. Il est cependant possible d’identifier deux grands types d’indicateurs :

  • les indicateurs métiers ;

  • les indicateurs de fonctionnement.

Indicateurs métiers

Les indicateurs métiers sont directement liés aux objectifs et besoins définis dans le cadre du plan de veille.

De manière pratique, il s’agit de tirer parti du travail de traitement réalisé en amont. Peu importe le nom qu’on leur donne (couverture médiatique, part de voix, tendances, etc.), ces indicateurs métiers...

Produire des analyses

Vue d’ensemble

L’analyse ne porte pas sur une seule information ou un seul contenu mais se fait généralement sur la base de plusieurs informations, le nombre pouvant être plus ou moins important.

Cette analyse peut être réalisée de deux manières différentes qui ne sont pas concurrentes mais bel et bien complémentaires.

Il y a tout d’abord l’analyse de veille. Il s’agit d’une analyse automatique d’un corpus d’information à l’aide de logiciels dédiés. La vocation de ces derniers est de détecter, d’extraire et de mettre en relation des éléments afin de faire ressortir des résultats qu’il aurait été difficile de trouver par simple consultation ou analyse manuelle. Ces analyses sont généralement réalisées par un professionnel de l’information.

Le deuxième type d’analyse, les analyses métiers, repose sur l’intelligence humaine. Il s’agit d’utiliser des modèles d’analyse ad hoc afin de faciliter la prise de décision ou simplement la lecture d’une situation particulièrement complexe.

Deux types d’analyses, deux types de profils

Ces deux types d’analyse nécessitent de faire appel à deux types de compétences et plus généralement à deux types de profils :

  • un professionnel de l’information pour les analyses de veille ;

  • un expert métier ou un analyste pour les analyses métiers.

Bien entendu, une seule et même personne peut réaliser ces deux activités. C’est notamment le cas lorsque la veille est réalisée par un individu seul.

Cependant, il est évident que pour qu’une analyse métier soit pertinente, il est préférable qu’elle soit réalisée par une ou plusieurs personnes qui connaissent très bien le ou les domaines visés par la veille.

Ainsi, dans le cadre d’une veille réalisée en groupe ou bien au niveau d’une organisation, l’analyse métier sera généralement réalisée par des personnes spécifiques, dédiées à cette seule activité, qui n’interviennent pas forcément...