Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici

Formuler une stratégie pour le SI

Une entreprise est un organisme vivant

Tout organisme vivant a besoin d’une stratégie dans laquelle inscrire son action. Il doit, pour survivre et se développer, optimiser sa position dans son écosystème, identifier et allouer au mieux les ressources dont il dispose, choisir ses axes de développement, s’entretenir et se protéger.

Le système d’information et ses acteurs n’échappent pas à cette règle qui, faute d’être respectée, conduirait à l’errance et à l’échec.

Mais une fois cette évidence énoncée, une fois posé qu’un SI ne peut prospérer sans stratégie, des questions demeurent : quels sont les contours de cette stratégie ? Que convient-il de formuler ? Sous quelle forme ? Car dans nos organisations complexes, la question est tout autant de définir la stratégie que de savoir comment la formuler afin que les acteurs puissent la comprendre, s’en saisir et la mettre en œuvre collectivement.

Pour cela, nous avons choisi un modèle qui nous est apparu à la fois concret et dynamique, le modèle de l’alignement stratégique, que nous présentons en premier lieu. Nous fournissons ensuite les éléments d’un retour d’expérience sous la forme, d’une part, de quelques exemples...

Le modèle de l’alignement stratégique

En premier lieu, et comme postulat initial, nous proposons de partir d’une formulation simple et épurée de ce qu’est la stratégie d’une organisation, en la définissant comme :

  • un ensemble de principes d’action,

  • auxquels se réfèrent les acteurs,

  • lorsqu’ils agissent,

  • au service de leurs objectifs de vie.

Dans cette définition, nous embarquons donc à la fois les fondamentaux sur les objectifs à atteindre et les fondamentaux sur la façon de les atteindre. Nous partons du principe que les deux (objectifs et moyens), sauf schizophrénie, sont en interaction et participent d’un tout qui constitue la stratégie. Nous ne cherchons donc ici ni à démêler, ni à théoriser ce qui, des objectifs, de leur motivation ou de leurs effets, préside à la notion de stratégie. Au contraire, nous acceptons tels quels les différents espaces stratégiques sans lesquels la vie ne peut se déployer et nous nous intéressons à la dynamique qui en résulte. Nous retenons que ces espaces stratégiques sont au nombre de quatre :

  • La stratégie de vie, qui se réfère au sens et aux objectifs qu’un organisme vivant s’est assignés (ou s’est vu assigner).

  • La stratégie de management des fonctions vitales qui permet à l’organisme de demeurer en vie et en cohérence de fonctionnement.

  • La stratégie de réponse aux sollicitations de l’environnement.

  • La stratégie d’optimisation des ressources et contraintes de l’écosystème.

S’agissant de notre objet d’étude, les systèmes d’information, nous nous réapproprions et reformulons ainsi ces quatre espaces stratégiques :

  • La stratégie SI se regarde comme un des moyens de servir les objectifs à long...

Quelques exemples d’alignements stratégiques

Comment ce qui précède se traduit-il lorsqu’il s’agit de caractériser la stratégie SI d’une organisation ? Nous prenons ci-après quelques exemples issus de nos travaux pour la formulation de la stratégie SI d’une société de service, la Centrale d’achat des sociétés d’habitat (CashSA).

Dans cette expérience, nous avions cherché, en partant des attentes exprimées par les acteurs, à identifier des processus d’alignement stratégique élémentaires, spécifiques à chaque sphère de la stratégie. Ces ajustements se représentaient par des enchaînements logiques selon le modèle suivant :

images/image13.png

Il nous est ainsi apparu que cette méthode présentait l’avantage d’une démarche bien plus approfondie que celle qui consiste généralement en une simple compilation des attentes. Elle porte en elle-même une démarche d’ajustement stratégique qui oblige à complexifier la réflexion et, ce faisant, évite le piège de la facilité et des « il n’y a qu’à ».

Nous donnons ici quelques exemples, pour chacune des quatre sphères stratégiques :

  • Évolutions et attentes qui prennent leur origine dans la sphère des métiers

Déployer des solutions offrant réingénierie et industrialisation

Les métiers sont demandeurs de solutions à forte valeur ajoutée fonctionnelle car ils placent de plus en plus souvent le SI au centre de leur organisation. Pour cela, ils peuvent aller plus loin dans l’utilisation de solutions existantes, ou envisager de nouvelles solutions. Dans l’objectif d’une meilleure performance, les métiers sont ouverts à...

Synthèse de la stratégie pour les systèmes d’information de la Centrale d’achat des sociétés d’habitat - (CashSA)

À titre d’illustration, nous reproduisons ci-après la synthèse de la stratégie SI de CashSA, sous forme d’un schéma conforme au modèle de l’alignement stratégique.

C’est autour de cette vision partagée de la stratégie si que décideurs et opérationnels ont construit leur feuille de route à trois ans.

images/DP04-G.png