Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici

Clés de la réussite d’un projet IT

Triangle de succès

Le succès de tout projet informatique est sujet à l’accomplissement de trois paramètres. Le niveau d’accomplissement de ces derniers est fixé en accord avec le client au début du projet, mesuré et suivi pendant le projet et évalué à la fin de celui-ci.

Ainsi, pour réussir son projet, il est nécessaire pour le CP de suivre méticuleusement les indicateurs (cf. chapitre Métier du chef de projet informatique - Produire les rapports d’avancement et KPI) de ces trois paramètres, à savoir : le délai, le coût et la qualité.

images/06RI01.png

Qualité des livrables

1. Définition des livrables

Tout projet a pour objectif d’atteindre un but bien défini, par exemple réaliser une solution informatique ou mettre en place une nouvelle méthodologie, etc. Tout au long de la phase du projet, l’équipe est censée produire des livrables. Tout cela est normalement précisé dans le cahier des charges lors de la phase de prédémarrage (cf. chapitre Généralités sur les projets IT - Prédémarrage).

Les livrables peuvent être divers et variés en fonction de leur destinataire (interne/externe) et de leur nature (document/autre). Le tableau ci-dessous en donne quelques exemples :

 

Destinés au client

Destinés à la hiérarchie

Document

Diagrammes fonctionnels

Spécifications

Maquettes IHM

Manuel utilisateur

Manuel d’exploitation

Documentation de formation

PV de recette

Reporting d’avancement

Étude de risque

Plan d’assurance qualité

Notes de cadrage

Autre

Logiciel

Formation

Serveur ou machine

Méthodologie

Ces livrables sont fournis à des jalons définis dans la phase de planification et ils marquent alors la fin de chaque étape. De plus, dans le cas d’un prestataire de service informatique, ils ont une importance pour la notoriété du prestataire, car aucun client ne voudra travailler avec une entreprise qui fournit des livrables de mauvaise qualité. Si l’entreprise fait appel à une équipe de développement et un CP en interne, ces derniers sont contraints de respecter les démarches qualité de l’entreprise.

2. Enjeux de la qualité

La qualité sur un projet peut être caractérisée de plusieurs façon, à savoir :

  • non-qualité : les réalisations ne correspondent pas aux spécifications (donc ne correspondent pas au besoin non plus),

  • qualité aléatoire : les réalisations correspondent aux spécifications, mais pas au besoin,

  • surqualité : les réalisations correspondent aux spécifications, mais ces dernières demandent plus que le besoin,

  • qualité : les réalisations correspondent aux spécifications et au besoin.

Il est important de choisir...

Respect des délais

Le respect des délais est un challenge important sur un projet. En effet, faisant partie du triangle de réussite de celui-ci, tout dérapage sur le délai peut avoir des effets néfastes sur la société ainsi que sur son client. Parfois, le client s’engage auprès de la presse ou de ses partenaires sur une date de mise en production ou de disponibilité du produit sur le marché et se trouve contraint de la respecter.

Par exemple, une société de transport en commun décide de refondre son système de validation des billets. Elle confie la création des nouveaux billets à un prestataire externe et la refonte des machines de validation à un autre prestataire puis se met d’accord avec les deux pour une date de mise en service au 1er janvier de la nouvelle année. En décembre, la société de création des tickets livre son produit sans aucun retard. Par contre, la société des machines annonce un retard de 1 mois. Donc le client qui a prévu de décommissionner le vieux système le 31 décembre se trouve en train de vendre des titres de transport qui ne sont pas validables et perd un bon pourcentage de son chiffre d’affaires sur le mois de janvier en attendant la livraison des machines.

1. Risques impactant les délais

Personne ne peut nier qu’il est difficile de tenir les délais dans un projet informatique, car il est souvent sujet à des débordements dus à des points imprévisibles ou auxquels on n’a pas bien réfléchi. Avec l’exemple ci-dessus, la société s’occupant des machines de validation n’a pas prévu suffisamment de marge de délai pour absorber le retard et elle n’a pas été réactive sur l’anticipation du retard. Il faut éviter de prévenir...

Respect du budget

L’entreprise est une organisation à but lucratif, son premier objectif est de générer des bénéfices. Ainsi, le budget est la base de travail des contrôleurs de gestion et sert aux directeurs pour prendre les décisions de stratégie commerciale ou de politique de développement.

Le budget fait partie des piliers d’un projet et impacte sa réussite, tout comme le délai et la qualité. Son respect nécessite alors une bonne estimation, un contrôle permanent et une proactivité sur les actions d’ajustement.

En effet, le coût du projet est estimé en somme d’argent, cette somme est convertie depuis une charge en JH en ajoutant des frais supplémentaires (frais d’acquisition de matériels, de licences…) (comme nous le verrons dans la section Conseils pour respecter le budget de ce chapitre).

1. Leviers de la gestion budgétaire

Afin de réussir la gestion budgétaire, il s’avère important de connaître les leviers suivants.

Il faut assurer la continuité du suivi budgétaire à travers un reporting permettant de donner à tout moment l’état du budget. Ce suivi peut se faire à l’aide de logiciels de gestion tels que Sciforma (cf . Métier du chef de projet informatique - Outils importants), qui peuvent calculer l’atterrissage en fonction du budget consommé additionné au budget prévisionnel. Cela permet de prendre les bonnes décisions budgétaires en fonction des capacités du projet.

Un bon reporting doit être adressé aux bons acteurs avec les statistiques nécessaires pour la compréhension de la situation et la prise de décision. De bons chiffres issus du terrain permettent de mener les bonnes négociations.

Il est également primordial de vérifier les procédures qui doivent être utilisées par les collaborateurs, celles que le CP prend en compte lors de son chiffrage (par exemple, l’application d’une méthode de conception ou la réutilisation d’un composant existant pour les réalisations) et de s’assurer que l’équipe les a bien adoptées et appliquées.

Il faut aussi rester au courant des nouvelles...