Blog ENI : Toute la veille numérique !
Dernière chance (fin le 29/02) : -25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. VoIP et ToIP - Asterisk
  3. Asterisk
Extrait - VoIP et ToIP - Asterisk La téléphonie IP d'entreprise [2ième édition]
Extraits du livre
VoIP et ToIP - Asterisk La téléphonie IP d'entreprise [2ième édition]
2 avis
Revenir à la page d'achat du livre

Applications périphériques tiers

Outils périphériques tiers

Nous avons vu, au cours des chapitres précédents, tout un ensemble de fonctionnalités du serveur Asterisk tout à fait satisfaisantes pour bien démarrer un site en production. Nous allons aborder dans ce chapitre deux technologies permettant de faire de réelles économies : l’évasion des flux de type GSM avec une passerelle de type Quescom (il en existe beaucoup d’autres) et la gestion des fax avec le serveur Hylafax.

Passerelle GSM Quescom

1. Généralités

Quescom (http://www.quescom.com) est un fabricant de passerelles GSM/VoIP/FAX.

Autrement dit, le boîtier possède, d’un côté, une connexion LAN RJ45 de base et, de l’autre, des connecteurs GSM permettant de placer des puces SIM opérateur.

Tout l’intérêt de la maquette est de concentrer les flux téléphoniques (en provenance du réseau interne) vers les mobiles, via cette passerelle et non via l’accès T2 classique.

Mais pourquoi donc ? Essentiellement pour quatre raisons :

  • Les coûts des communications des cartes SIM sont moindres puisque les communications se résument alors être des communications de mobiles vers mobiles ; alors que dans le cas classique, il s’agit de communications fixes vers mobiles. Et il n’est pas rare de pouvoir prétendre économiser 50% sur les communications vers mobiles.

  • La gestion centralisée des appels vers les mobiles avec journal des appels passés.

  • La mise en œuvre d’un véritable trunk GSM permettant de délester le serveur Asterisk du traitement des appels vers mobiles.

  • La simplicité de mise en œuvre et d’utilisation.

Quescom propose plusieurs produits dont ceux-ci :

  • Quescom 312, 4 accès GSM.

  • Quescom 412, 8 accès GSM.

  • Quescom 412 12 accès GSM.

À titre d’information...

Visual Dialplan

Même si nous préférons de loin créer manuellement le plan de numérotation du serveur Asterisk, il existe des outils graphiques permettant de créer, de valider et de déployer un dialplan. Parmi ceux-là, nous pouvons citer le produit Visual Dialpan de la société Apstel (http://www.apstel.com).

Visual Dialplan existe en deux versions :

  • Standard (prix de 69,99 $) permettant de couvrir les fonctions classiques d’Asterisk (dialplan, dialout, IVR, voicemail, meetme, moh, voice recording…).

  • Professionnelle (prix de 149,99 $) permettant une intégration avec des logiciels tiers, la gestion des files d’attente, la gestion de la facturation…

Lors de l’installation, il est possible de connecter l’outil Visual Dialplan avec un serveur Asterisk :

N12RI10.png
Mais il n’est pas possible de récupérer un dialplan existant à partir du serveur. Donc, attention à bien veiller à effectuer des sauvegardes au préalable.
Visual Dialplan permet de « maquetter » un plan de numérotation, de le tester et de le déployer sur le serveur cible.
N12RI11.png
N12RI12.png

Exemple de création du context Incoming

N12RI13.png

Extensions.conf après déploiement

# more extensions.conf
; Generated by Visual Dialplan Standard.
; Creation date: 2010-06-26 17:04:11.665
; Created from: C:\Program Files\Apstel\Visual Dialplan 
Standard\samples\Plain...

Fax avec Hylafax

1. Généralités

Hylafax (http://www.hylafax.org) est une solution libre en mode client/serveur permettant d’envoyer et de recevoir des fax via un réseau IP. Le point fort d’Hylafax, par rapport à des solutions propriétaires qui s’appuient sur des cartes modems physiques, est la gestion de modems virtuels sur le serveur de fax. Tout utilisateur IP peut donc envoyer des fax au serveur Hylafax qui les route vers les destinataires grâce à ces modems virtuels. Adieu donc les batteries de modems physiques ! Egalement, tout utilisateur peut recevoir des fax à l’aide de ce système (cette gestion étant plus délicate en raison du routage fax / sda / mails).

Nous parlons de trois fonctionnalités essentielles :

  • Mail to fax : envoi de fax à partir d’un email

L’utilisateur envoie un fax à partir de son client de messagerie, en précisant le destinataire du fax sous la forme <user>@<fax_number>.fax. Le corps du message et les pièces jointes éventuelles seront acheminés en fax au destinataire. Les formats des pièces jointes sont des .pdf, .tiff ou .postcript.

  • Print to fax : envoi d’un fax vers une imprimante virtuelle

Les faxs à destination d’un utilisateur distant sont envoyés via un client d’envoi de fax installé en local sur un PC. Les documents (tout format) sont imprimés directement vers une imprimante virtuelle de fax connectée au serveur Hylafax (l’adresse IP de ce serveur est demandée lors de la configuration de l’outil). Il est demandé dans ce cas explicitement le numéro du fax du destinataire lors de l’impression. Nous préconisons l’utilisation de Winprint Hylafax 1.0.

Source : http://winprinthylafax.sourceforge.net/

  • Fax to mail : réception de fax dans un email

Tous les fax entrants arrivent, par défaut, à un utilisateur nommé faxmaster mais en fonction de la configuration, il est tout...

Hylafax-Asterisk-Cisco

1. Fonctionnalités recherchées

Partons du principe qu’une SDA d’un utilisateur peut être à la fois une ligne téléphonique et une ligne de fax. Pour mettre ce dispositif en œuvre, il est nécessaire d’avoir cinq éléments dans l’architecture :

  • Un serveur de téléphonie Asterisk ;

  • Un serveur de fax Hylafax ;

  • Un serveur de mail Postfix/Zimbra ;

  • Un routeur VoIP de type Cisco permettant de « trier » les appels voix des appels fax et de les router vers le bon serveur ;

  • Une ou n ligne(s) physique(s) de type T2.

C’est le routeur Cisco qui va détecter, par écoute du message électrique de la porteuse, l’arrivée d’un fax et l’envoi au serveur de fax via le protocole T38. Le serveur de fax gère des modems fax virtuels T38modem qui reçoivent ces fax.

2. Schéma d’architecture

N12RI14.png

3. Configuration d’une passerelle VoIP Cisco 2801

Il est nécessaire d’installer une application tierce sur le routeur, permettant de détecter l’arrivée d’un fax : DM_FullT38_2.1_app_fax_detect.2.1.2.2.tcl, à télécharger sur le site de Cisco (http://www.cisco.com/pcgi-bin/tablebuild.pl/tclware) après authentification avec un login/password.

Configuration sur le routeur Cisco 28XX

application
service T38_fax_detect_DM...

Liens avec Zimbra, SugarCRM

D’autres applications essentielles peuvent être couplées au serveur Asterisk, notamment :

Le serveur de messagerie Zimbra

À l’aide d’un programme spécifique (Zimlet Asterisk) sur le serveur Zimbra, il est possible d’effectuer un appel téléphonique depuis le webmail Zimbra, en effectuant un drag and drop du contact vers le serveur Asterisk, matérialisé sous la forme d’une icône sur le webmail.

Ce principe est décrit dans le livre « Zimbra, messagerie collaborative Open Source », Sébastien DEON, Editions ENI dans la collection Epsilon.

Le serveur de GED Alfresco

Par rebond, Zimbra peut communiquer avec Alfresco pour stocker des mails, pièces jointes dans la GED. Il est possible de développer un service permettant depuis Alfresco, et notamment un document, d’appeler directement un destinataire dont le nom ou le numéro de téléphone apparaît dans le document.

Source : http://www.voicerd.com/VoiceRD_integration_modules_alfresco.php

Le CRM SugarCRM

SugarCRM est une solution de Gestion de la Relation Client qui existe en version commerciale mais aussi en version Open Source. Comme toute application de CRM, il est indispensable de pouvoir y coupler le serveur de téléphonie de manière à pouvoir effectuer deux choses très simples (entre autres) :

  • Appeler automatiquement un client depuis la fiche client de SugarCRM ;

  • Afficher automatiquement la fiche d’un client dans SugerCRM lors de l’appel de ce client.

De très nombreux modules permettent à SugarCRM de s’interfacer avec l’extérieur :

  • Web-conférence

  • Ged

  • Messagerie

  • Calendrier

  • ERP

  • Annuaires

  • Asterisk

    • L’idée est simple : à partir de l’outil de CRM qui gère la relation client (mais aussi tout type de relation), il est possible d’enrichir le système lorsqu’un appel est reçu ou émis. Combien de fois utilisons-nous une feuille vierge ou un post-it pour noter des informations lors d’une conversation téléphonique ? Souvent n’est-ce pas ? Et que deviennent ces informations si elles ne sont pas associées à un contact, à un projet, à une tâche ou à une société ?...