Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. L'impression 3D FDM
  3. Améliorer l'accroche de ses impressions
Extrait - L'impression 3D FDM Le guide complet pour vos impressions 3D (2e édition)
Extraits du livre
L'impression 3D FDM Le guide complet pour vos impressions 3D (2e édition)
1 avis
Revenir à la page d'achat du livre

Améliorer l'accroche de ses impressions

Optimiser l’homogénéité de chauffe du plateau

L’accroche des pièces en cours d’impression sur le lit d’impression peut être améliorée grâce à un plateau chauffant. Certains constructeurs livrent leurs imprimantes 3D avec un patch chauffant placé sous le plateau au milieu de la surface d’impression. Avec ce type de technologie, la chauffe peut suffire sur les petites pièces imprimées au milieu du plateau.

images/Ch9_S1_IMG1.png

Stabilisation de la température maximale à 112,3 °C au centre du plateau après optimisation du plateau chauffant

images/Ch9_S1_IMG2.png

Chute de température dans les coins du plateau chauffant

Cependant, si la différence de température est trop élevée entre le centre du plateau et les bords, il est possible de voir apparaître un warping important sur les pièces possédant une grande surface sur les premières couches. Dans ce cas, il est important d’homogénéiser la chauffe du plateau. Deux solutions individuelles ou complémentaires peuvent être adoptées ici : changer la technologie de chauffe et/ou isoler thermiquement son plateau chauffant. La puissance d’un plateau chauffant, quant à elle, impactera la vitesse de chauffe et la température maximale atteignable.

1. Types de plateaux chauffants

a. Plateau aluminium simple + petit patch chauffant

Il s’agit d’une monnaie courante sur les imprimantes 3D bas de gamme. Un petit patch silicone vient se placer sous le plateau en aluminium. Dans le silicone, on retrouve la résistance de chauffe ainsi que la thermistance qui remontera l’information de température du plateau à l’électronique de l’imprimante.

Ici, la température mesurée est biaisée au début de l’impression, car il s’agit de la température en un point précis du plateau, qui n’est pas représentative de la température...

Améliorer l’adhérence des pièces

Une bonne adhérence des pièces au plateau vous permettra :

  • d’éviter les soucis de décollement ;

  • d’éviter la non-accroche du plastique sur certaines parties du plateau ;

  • d’éviter le décrochage de l’objet par la tête d’impression ;

  • d’assurer les dimensions de l’objet sur l’axe Z.

1. L’optimisation de la première couche

La première étape est d’optimiser la première couche avec un filament simple à imprimer. Dans ce cas, le PLA fait parfaitement l’affaire. Il est imprimable sur des surfaces d’impression simples comme du scotch de peintre placé sur le lit d’impression en aluminium.

Afin d’optimiser au mieux la première couche, rendez-vous au chapitre L’importance de la première couche.

2. Les aides à l’accroche

Les aides à l’accroche sont des solutions simples à adopter sous forme de consommable à appliquer sur le plateau avant l’impression.

Certaines solutions sont plus adaptées que d’autres selon le matériau d’impression utilisé. Ces solutions peuvent être utilisées à même le plateau en aluminium ou sur une surface d’impression spécifique.

Le scotch de peintre

Le scotch de peintre est à appliquer par bandes sur le plateau avant l’impression 3D. Il permet d’augmenter fortement l’adhérence de la pièce au plateau et d’éviter le phénomène de warping. Il peut être utilisé avec tout type de filaments. Attention cependant : si le scotch est trop fin, il peut rester collé à la pièce. Un décollement de première couche peut également avoir lieu. La pièce sera à retirer délicatement du plateau. Si le scotch est encore en bon état sur le plateau après l’impression, il peut être réutilisé pour une prochaine impression.

images/Ch9_S2_2_IMG1.png

Scotch de peintre

Ce scotch a tendance à gondoler après plusieurs impressions avec un plateau chauffant.

Le scotch BlueTape

Le scotch BlueTape de marque 3M est l’une des meilleures aides à l’adhérence qui existent pour l’impression...

Méthodes pour retirer les pièces du plateau

Il existe différentes méthodes pour retirer les pièces du plateau d’impression. Ces méthodes dépendent de la surface d’accroche que vous possédez sur votre imprimante 3D. Dans tous les cas, il est préférable d’attendre que le plateau ou la surface d’impression soit froid.

1. Méthode classique : la spatule

La méthode classique consiste à utiliser une fine spatule pour la glisser sous votre impression, entre vos pièces et la surface d’accroche. Le plus simple est de repérer une partie de la pièce dont l’accroche est moins forte pour y glisser sa spatule en dessous.

ATTENTION : Ne mettez jamais une main en face de la spatule, de l’autre côté de la pièce que vous décollez. Faites en sorte que personne ne se situe en face. Si la pièce se détache d’un seul coup, la spatule partira en avant et risque de vous couper ou de couper la personne en face de vous.

images/Ch9_S3_1_IMG1.png

Décollement d’une pièce

Les accès les plus simples pour glisser la spatule sont les coins de vos pièces. Glissez-la petit à petit sous l’impression en manipulant la spatule de gauche à droite tout en avançant sous la pièce.

2. Décollement à l’alcool ménager

Si la méthode classique n’a...