Blog ENI : Toute la veille numérique !
Jusqu'à ce soir ! : -25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. La rédaction web
  3. Les mots
Extrait - La rédaction web Créez votre stratégie de contenu et boostez votre référencement sur Google
Extraits du livre
La rédaction web Créez votre stratégie de contenu et boostez votre référencement sur Google
5 avis
Revenir à la page d'achat du livre

Les mots-clés

Introduction

La conception rédaction web tourne autour du mot-clé ou de l’expression. C’est ce point crucial qui distingue la conception rédaction offline et online. Sur un magazine print, un quotidien, il suffit de tourner les pages pour trouver l’article dans la rubrique qui lui est consacré.

Dans une ère où l’information est en surabondance, il est essentiel de placer les mots-clés de façon stratégique, dans les balises (h1 à h6) et tout au long du texte afin de tenter de ressortir en première page du moteur de recherche. Les mots-clés sont des critères d’indexation d’une page. Des outils spécifiques sont à disposition pour créer sa matrice de mots-clés que l’on peut organiser en mind map.

Qu’est-ce qu’un mot-clé ?

Le mot-clé est un mot ou expression de plusieurs termes qui est utilisé par la cible lors de la recherche, en lien avec la thématique du site. La dimension linguistique du mot-clé ne doit pas être négligée afin qu’il s’intègre naturellement dans le contenu pour l’internaute. Le rédacteur SEO et le référenceur peuvent choisir deux stratégies : le travail SEO autour d’un mot-clé générique qui est souvent très concurrentiel et le choix d’un mot-clé de longue traîne qui peut être une niche SEO. La longue traîne se définit comme une expression avec peu de trafic en raison du faible volume de recherche. Même si elle est moins concurrentielle en SEO, la longue traîne permet de cibler du trafic qualifié et pertinent.

La dimension linguistique du mot-clé

Le choix du mot-clé est lié à sa sémantique et non à sa forme. Il est important de respecter la syntaxe grammaticale des phrases pour conserver le sens des mots et leur logique dès la première lecture. Le mot-clé fait partie intégrante de la structure de la phrase. Il doit surtout être correctement orthographié pour l’image de l’entreprise.

Les mots ou les expressions clés, des mots communs

La casse des caractères (majuscules et minuscules) ainsi que les stop words (déterminants, prépositions, conjonctions de coordination) ne sont pas pris en compte par les robots.

Par contre, l’écriture d’un mot au singulier et pluriel fait apparaître des résultats différents sur le positionnement des moteurs de recherche. Il est donc nécessaire de travailler parallèlement sur la requête principale et la même requête au pluriel. Exemple : botte/bottes.

De même, l’ordre des mots ne donne pas les mêmes résultats sur le moteur de recherche. Par exemple, en français, les couleurs sont placées après le nom : on écrit et on dit « rubis rouge » et non « rouge rubis ». Le trafic sera bien plus élevé pour une tournure d’expression courante. Néanmoins, il peut être...

Quels outils pour trouver des mots-clés ?

La stratégie de contenu repose sur des mots-clés génériques ou de longue traîne. Si la veille et le brainstorming sont les premiers outils pour déterminer ce que l’internaute est susceptible de taper dans la barre de recherche, l’emploi d’outils dédiés est indispensable car ils permettent une approche sous forme de diagnostic. L’objectif est de déterminer l’arborescence, le volume de textes et les besoins rédactionnels d’un site. Les entreprises peuvent investir dans un abonnement mensuel ou annuel d’outils payants ou travailler avec des sites gratuits.

Les outils payants, pour une stratégie éditoriale pointue

Établir une stratégie de contenu peut nécessiter un investissement financier. Des outils performants existent sous format d’abonnement au mois ou à l’année, comme 1.fr ou SEM Rush.

Le générateur de mots-clés payants

Suite à l’analyse du texte qui est gratuite et accessible sans abonnement, 1.fr https://1.fr/ propose des mots-clés pour optimiser le texte qu’il est ensuite possible d’exporter dans un fichier Excel.

images/03-MB-2.png

En conception rédaction, 1.fr est, à mon avis, l’outil n°1 pour conceptualiser son contenu en phase de planification et pour créer le contenu en phase d’écriture. Il évite au rédacteur la page blanche et peut compenser l’absence d’inspiration.

Avec 1.fr, l’optimisation se fait en cours d’écriture, vous gagnez ainsi du temps.

Si vous utilisez Google Docs pour la saisie de vos textes et le navigateur Chrome, vous pouvez installer le plug-in Text Optimizer pour optimiser le texte directement au cours de la rédaction : le plug-in fait office d’assistant d’écriture. Par le biais de l’analyse sémantique, Text Optimizer recommande des mots-clés en adéquation avec le contenu textuel.

SEMrush, la rolls de la génération de matrice de mots-clés

SEMrush https://fr.semrush.com/swa/ est un outil puissant pour bâtir une matrice de mots-clés qui permet de construire une cohérence lexicale et sémantique appréciée par les moteurs de recherche. Il...

L’organisation des mots-clés en mind mapping

Connue sous le nom de carte heuristique ou mentale, la mind map fait partie des outils d’idéation qui peuvent aider à développer une stratégie de contenu SEO. Suite à un brainstorming, elle peut être utilisée pour le classement et l’organisation des mots-clés. Le but est d’avoir une stratégie de contenu efficace autour de la thématique phare. Pour organiser les mots-clés, une fois la matrice générée, le mind mapping est une méthode simple et intuitive, dont le but est de constituer des blocs rédactionnels autour de la thématique.

Le mind mapping, un outil pour organiser les mots par pôle

Outil agile par excellence, le mind mapping part toujours d’un centre fort, avec une thématique principale. La carte mentale permet de voir quel contenu peut être proposé autour d’un mot-clé central. Outil de transmission, le concepteur-rédacteur peut se servir de la carte mentale pour la validation d’articles. La mind map permet de présenter, sur plusieurs niveaux, l’étendue du contenu textuel que le rédacteur peut produire. Très visuel, ce document est idéal pour organiser la répartition des besoins rédactionnels selon les différents produits et services à mettre en avant. Des méthodes d’idéation peuvent aider à compléter la mind map.

La structure d’une mind map en conception rédaction

La mind map doit avoir plusieurs niveaux pour la visualisation des données, avec des branches et des ramifications.

  • N : mot-clé central qui est l’objectif de la carte mentale,

  • N-1 : niveau pour situer les mots-clés génériques qui correspondent à une rubrique de blog ou une catégorie d’articles,

  • N-2 : niveau pour proposer un mot-clé en longue traîne,

  • N-3 : niveau pour un titre en h1 qui peut être sous forme de question.

Par exemple, autour de la pâtisserie, le N-1 est un mot générique comme le mot "gâteau". Le N-2 se caractérise par un mot-clé de longue traîne tel que "gâteau breton au caramel au beurre salé". Le N-3 est le titre d’un article...