Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Hyper-V et System Center Virtual Machine Manager
  3. V et System Center Virtual Machine Manager
Extrait - Hyper-V et System Center Virtual Machine Manager Services de virtualisation de Windows Server 2016
Extraits du livre
Hyper-V et System Center Virtual Machine Manager Services de virtualisation de Windows Server 2016 Revenir à la page d'achat du livre

Gestion des machines virtuelles

Machines virtuelles invitées

Ce chapitre présente la gestion des machines virtuelles au sein de l’environnement Hyper-V avec Windows Server 2016. Cependant avant de présenter les détails de ces différentes opérations de gestion, nous allons rappeler les points les plus importants qui caractérisent les machines virtuelles (systèmes d’exploitation supportés par Microsoft, émulation de l’environnement matériel présenté aux systèmes d’exploitation invités, virtualisation des périphériques tels que les périphériques de stockage, les périphériques réseau, les périphériques graphiques et les périphériques système tels que la mémoire RAM dynamique et les processeurs).

1. Systèmes d’exploitation invités pris en charge

Systèmes d’exploitation serveurs

La liste ci-dessous présente les différentes versions de systèmes d’exploitation serveurs pris en charge en tant que systèmes d’exploitation invités :

  • Windows Server 2016 avec un support de 240 vCPUs pour des VM de Génération 2 et 64 vCPUs pour des VM de Génération 1.

  • Windows Server 2012 R2 et Windows Server 2012 avec un support de 64 vCPUS. Toutes les éditions sont supportées. Les services d’intégration sont directement intégrés dans le système d’exploitation. Désormais, sur les nœuds Hyper-V 2016, les services d’intégration sont directement mis à jour via Windows Update mais doivent être mis à niveau lorsque la version est inférieure à Windows Server 2012 R2 ou Windows 8.1.

À propos du service Data Exchange Service (DES) : notez que concernant Windows Server 2012 R2, Windows Server 2012, Windows 8.1 et Windows 8, le service Data Exchange Service (DES) doit être en cours d’exécution. En effet, ce service permet aux VM concernées d’échanger des informations avec la machine hôte Hyper-V afin de déterminer si des mises à jour des Services d’intégration doivent être réalisées via Windows Update. Si ce service n’est pas opérationnel, alors les services d’intégration...

Opérations de gestion des machines virtuelles

1. Console MMC Gestionnaire Hyper-V et versions d’Hyper-V

a. Introduction

Toutes les opérations de gestion des machines virtuelles sont prises en charge par la console de gestion Gestionnaire Hyper-V, laquelle est automatiquement installée lors de l’ajout du rôle Hyper-V, lors d’une installation complète de Windows Server 2016 Edition Standard ou Datacenter. En effet, nous avons vu précédemment qu’avec une installation en mode Core de Windows Server 2016, il était utile - voire nécessaire - d’installer la console de gestion Gestionnaire Hyper-V sur une station d’administration fonctionnant sous Windows 10, via l’ajout des composants d’administration à distance RSAT (Remote Server Administration Tools). Disponible via le Gestionnaire de serveur / Outils / Gestionnaire Hyper-V, la console peut aussi être lancée via VirtMgmt.msc en passant par la commande Exécuter - touches [Windows] R - ou encore l’invite de commandes.

La console de gestion Gestionnaire Hyper-V permet à un administrateur de prendre en charge l’administration de multiples machines hôtes Hyper-V. Bien qu’il n’y ait pas de limitations techniques particulières avec la console de gestion Gestionnaire Hyper-V, la gestion avancée des machines virtuelles et des machines hôtes Hyper-V nécessitera l’utilisation de System Center Virtual Machine Manager 2016 - ou d’un outil avancé tel que 5nine Manager de la société 5nine Software. L’administration à l’aide de System Center VMM 2016 est traitée au chapitre Gestion des hôtes et des VM avec VMM 2016.

La console de gestion Gestionnaire Hyper-V permet l’administration à distance des serveurs Hyper-V fonctionnant sous Windows Server 2016 Editions Standard, Datacenter ainsi que la version gratuite d’Hyper-V, Hyper-V Server 2016 et Nano Server. La console Gestionnaire Hyper-V de Windows Server 2016 et les outils RSAT - Remote Server Administration Tools - de Windows 10, prennent aussi en charge les versions antérieures d’Hyper-V fonctionnant sous Windows Server 2012 R2, Windows Server 2012, Windows 10 et Windows 8.1, l’inverse n’étant pas vrai, comme toujours avec les produits Microsoft.

Ainsi...